Il avait tué son ami d'une balle dans la tête : la thèse accidentelle retenue

Il avait tué son ami d'une balle dans la tête : la thèse accidentelle retenue
DR

Ce lundi soir, le procès aux assises du Rhône de Billele Bouhadda s'est conclu par une peine de 6 ans de prison.

Accusé d'avoir tué son ami Mehdi Ben Messaoud d'une balle dans la tête le 21 août 2011 dans la cave d'un immeuble de la rue Louis-Loucheur dans le 9e arrondissement de Lyon, il a été condamné pour homicide involontaire. Et non pour meurtre.

L'avocat de Billele Bouhadda, Me Metaxas, a convaincu les jurés que le tir de 357 Magnum était accidentel. Tandis que le procureur de la République évoquait une guerre des gangs, voire un assassinat dont on ignorait le mobile, et avait requis 15 ans de prison.

Agé de seulement 18 ans au moment des faits, Billele Bouhadda a déjà passé 5 ans derrière les barreaux. Il devrait pouvoir sortir prochainement.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Flingue le 14/12/2016 à 18:26

S'en achètera un autre le Noël prochain??

Signaler Répondre

avatar
zigoune69 le 14/12/2016 à 11:20

qu'est ce qu'il faisait avec cette arme il n'a même pas été condamné pour port d'arme ? il voulait peut-être l'essayer avant un braquage

Signaler Répondre

avatar
ititanium59 le 13/12/2016 à 21:49

je suis pas sur d avoir un 357 magnum a la maison ... si en plus il se met en marche par inadvertance ...

Signaler Répondre

avatar
houlala le 13/12/2016 à 08:39

Il devrait sortir prochainement, !!

Je conseille aux voisins de se munir de gilets pare-balles.

Signaler Répondre

avatar
Totocaca le 13/12/2016 à 08:39

Metaxas, arme, quartier.... N en dites pas plus

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.