L'homme qui défendait l'honneur de sa mère à coups de katana interpellé à l'aéroport de Lyon

L'homme qui défendait l'honneur de sa mère à coups de katana interpellé à l'aéroport de Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Jeudi dernier, un homme âgé de 36 ans a été interpellé à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry.

Selon l'AFP, il revenait de l'étranger avec l'intention de "se rendre" à la police aux frontières.


Cet habitant de Besançon était recherché depuis le 25 novembre, il fait l'objet d'un mandat d'arrêt. Déjà condamné à 10 ans de prison pour tentative de meurtre, il s'était illustré dans le quartier des Clairs Soleils où il avait tendu un piège à un homme en compagnie de son frère. Leur victime ? Un ex-taulard, soupçonné d'avoir insulté leur mère.
Le Bisontin avait alors utilisé un sabre japonais, un katana, pour le frapper à plusieurs reprises, lui provoquant notamment une fracture du crâne.

Mis en examen pour tentative d'assassinat, l'homme a été placé en détention provisoire.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lol le 13/12/2016 à 16:41
Fopaldire a écrit le 13/12/2016 à 16h28

Les délinquants préfèrent se confronter à la justice française que vivre libre à l'étranger, c'est dire le niveau de notre justice.

vous préférez raconter des conneries plutôt que de vous cultiver, c'est dire le niveau de notre éducation

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 13/12/2016 à 16:28

Les délinquants préfèrent se confronter à la justice française que vivre libre à l'étranger, c'est dire le niveau de notre justice.

Signaler Répondre

avatar
chance pour la France.... le 13/12/2016 à 08:41

Encore une "chance pour la France" !!

Signaler Répondre

avatar
Totocaca le 13/12/2016 à 08:34

De quel pays revenait il?
Ne me dites pas qu il s agit d un bi-national!!!! Ca alimenterait les clichés!
En tout cas un sacre lache qui fuit a l etranger et agresse une personne a plusieurs, avec une arme
... Et pour un motif qui fait de lui soit un menteur soit un taré!
Allé oust!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.