Sa soeur est convoquée, il donne un coup de poing au principal

Sa soeur est convoquée, il donne un coup de poing au principal
Photo d'illustration - LyonMag

Ambiance très tendue le 14 décembre dernier au collège Jean-Jaurès de Villeurbanne.

Une élève est convoquée par le principal de l’établissement. Sa mère assiste alors à l’entretien, mais elle est accompagnée du grand frère. Le jeune homme de 19 ans s’était alors énervé et avait d’abord menacé de mort le principal avant de lui donner un coup de poing dans l’épaule.

Des faits que contestent l’individu, présenté au parquet ce vendredi.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
casse toi le 15/01/2017 à 14:20
Triste France a écrit le 14/01/2017 à 13h36

Le coup de poing dans l'épaule, ça ne laisse pas de trace...

Vu la façon de faire et lâcheté évidente de l'agresseur, qui n'assume pas ses actes comme le bonhomme qu'il ne sera jamais.
Nul doute que cet individu, a un passé judiciaire !
Non un passé policier, puisque la justice socialiste relâche a tours de bras...

L'article ne dit pas, si le principal a déposer plainte pour menaces de mort ?!

Tant que les socialiste et républicains s' échangerons le pouvoir tous les 5 ans, pour faire la même politique qui peut se résumer ainsi " on réduit les effectif de police et la justice ne se préoccupe que du bien être des délinquants pour que leur communauté ne mette pas le bordel".

Triste France que voila.

Cassez vous si la France ne vous convient pas! votre propagande nous étouffe sur chaque sujet..assumez votre mal vivre et assumer un futur projet de départ ..loin de nous..y a de la place partout sur le globe..Vous avez certainement la trouille de quitter votre seul ami ....votre ordinateur

Signaler Répondre

avatar
Triste France le 14/01/2017 à 13:36

Le coup de poing dans l'épaule, ça ne laisse pas de trace...

Vu la façon de faire et lâcheté évidente de l'agresseur, qui n'assume pas ses actes comme le bonhomme qu'il ne sera jamais.
Nul doute que cet individu, a un passé judiciaire !
Non un passé policier, puisque la justice socialiste relâche a tours de bras...

L'article ne dit pas, si le principal a déposer plainte pour menaces de mort ?!

Tant que les socialiste et républicains s' échangerons le pouvoir tous les 5 ans, pour faire la même politique qui peut se résumer ainsi " on réduit les effectif de police et la justice ne se préoccupe que du bien être des délinquants pour que leur communauté ne mette pas le bordel".

Triste France que voila.

Signaler Répondre

avatar
chance pour la France.... le 14/01/2017 à 11:35

Ça se passe comme ça au bled ?

Signaler Répondre

avatar
kolol le 14/01/2017 à 10:38

En même temps il y'a tellement de motifs d'insatisfactions contre l'éducation et aucuns moyens de se faire entendre.
J'avais une prof qui passait l'ensemble de ses cours à crier et à se battre une fois par semaine avec des élèves et des surveillants, malgré plusieurs plaintes ont a jamais pu la faire virée. L'année d'avant dans sa spécialité avec un autre prof j'avais 19.5 de moyenne, avec elle, année de 3e importante pour l'orientation, j'avais 3.5. On ne sait rien dans cette affaire, peut s'agit-il de l'une de ses trop nombreuses personnes dans l'éducation, qui ont le complexe du tyran, des kim jong il, c'est pas qui y manque et pour avoir lu le code de l'éducation, si la justice écoutait les plaintes, on pourrait virer à tour de bras du personnel avec toutes les infractions à ce code et s'y on appliquait un système à l'américaine, ce pays verserait des milliards en dédommagement, je sais ce que vous vous dites, ce serait super, mais l'Etat le récupérait sous forme d'impots.

Signaler Répondre

avatar
BBR le 14/01/2017 à 09:32

Enrichessement culturel, chance pour la France, sauvageon de la Republique. Et oui et on fait quoi alors. ?..

Signaler Répondre

avatar
JACK CHAMPAGNE le 14/01/2017 à 08:39

Quel enrichissement culturel ! Formidable !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.