Des fusils d’assaut volés dans un fourgon militaire près de Lyon

Des fusils d’assaut volés dans un fourgon militaire près de Lyon
Ce sont des fusils d'assaut de type Famas, comme ici sur la photo, qui ont été volés - LyonMag

Les malfaiteurs étaient visiblement très bien renseignés.

Selon le Dauphiné Libéré, un fourgon militaire banalisé a été fracturé ce jeudi après-midi sur un parking de la Verpillière dans le Nord-Isère, non loin de Lyon.
A l’intérieur se trouvaient des fusils d’assauts (deux Famas) et leurs chargeurs. Les militaires étaient en train de prendre leur pause-déjeuner.

Un important dispositif de gendarmerie a alors été déployé pour retrouver les voleurs. Un hélicoptère a longtemps survolé la zone. Les forces de l'ordre ont finalement retrouvé le véhicule de ces derniers à Villefontaine. Mais il était déjà abandonné, les fusils ne se trouvant plus à l’intérieur.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Vienne, il s’agit de la section de recherches de Grenoble qui est chargé de mettre la main sur la cargaison militaire qui provenait de l’Ain.


La piste de voyous locaux ou de membres du grand banditisme est privilégiée, c’est pour cela que le parquet antiterroriste de Paris n’a pas été saisi.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Chris le 04/02/2017 à 17:18
Drôles de militaires... a écrit le 03/02/2017 à 13h49

Peut-on faire confiance à ce genre de soldats qui abandonnent leurs armes à l'ennemi...pendant la pause déjeuner?

Cette histoire m'en rappelle une autre ..."le garde du corps de BEREGOVOY (avant qu'il soit mort) qui aurait laissé son patron tout seul en laissant son arme de service dans la boîte à gants"...

Des militaires ? Plutôt des pieds nickelés,et si c'est la nouvelle génération qui doit defendre le pays, alors sa fait peur. Et dire que c'est des engagés,en attendant la décadence de l'état francais ,lui est bien engagé aussi avec tous ses incapables.

Signaler Répondre

avatar
Drôles de militaires... le 03/02/2017 à 13:49

Peut-on faire confiance à ce genre de soldats qui abandonnent leurs armes à l'ennemi...pendant la pause déjeuner?

Cette histoire m'en rappelle une autre ..."le garde du corps de BEREGOVOY (avant qu'il soit mort) qui aurait laissé son patron tout seul en laissant son arme de service dans la boîte à gants"...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 03/02/2017 à 11:03
logique a écrit le 03/02/2017 à 08h36

Vivement l’après monnaie que les gens n'aient plus besoin de manger !

C'est vrai que certains mangent de la monnaie...
et vous préférez le billet de 50 en salade ou le billet de 5 rôti ?

:o)

Signaler Répondre

avatar
logique le 03/02/2017 à 08:36
Post monétaire a écrit le 02/02/2017 à 19h48

Comment faire en sorte que des armes de guerre se retrouvent dans de mauvaises mains ?
En allant manger tranquillement pendant la pause de midi :o)

Ils font pareil avec les bombes nucléaires ?
:o)

Vivement l’après monnaie que les gens n'aient plus besoin de manger !

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 03/02/2017 à 08:36

"""La piste de voyous locaux ou de membres du grand banditisme est privilégiée, c’est pour cela que le parquet antiterroriste de Paris n’a pas été saisi """"

Entre le banditisme et le terrorisme, la frontière n'est pas étanche ....
L'exploitation des portables des militaires devrait être utile.

Signaler Répondre

avatar
ver dans la pomme le 03/02/2017 à 07:54

"Les malfaiteurs étaient visiblement très bien renseignés."

c'est peut être encore ça le plus grave.....
Si le sujet est tabou il n'en est pas moins inquiétant et nombre de responsables militaires s'en inquiètent d'ailleurs.

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 03/02/2017 à 07:36

i_l n'y avait donc personne pour surveiller cette camionette,ils ne pouvaient par faire une ronde chacun leur tour!!!!moi j'aurais laisser les cles dessus pas besoin de force la porte!!!!!enfin le grand banditisme sur grenoble a de quoi se reapprovisionner!!!! MDR!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
BBR le 03/02/2017 à 06:13

Depuis quand on ne surveille plus son arme ...? Ça sent le laisser aller à minima.....

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 02/02/2017 à 21:29

Incroyable mais vrai ! Se faire volé des Famas. Quand va-t-on les retrouver en service ?

Signaler Répondre

avatar
laule le 02/02/2017 à 21:27

Quand j'étais en stage à l'armée, y'avait eu une adjudante qui s'était faite engueulée pendant 20 minutes par le colonel de la base, parce que l'armurerie avait perdu son fusil, imaginez ce que vont se prendre les 2 gars...

Signaler Répondre

avatar
Petodiere le 02/02/2017 à 20:52

Sa sent la complicité de ses militaires qui en ont que le nom. Quand ont voit se que sont devenus,notre police ,notre justice et notre armee,sauf les forces spéciales qui eux font le ménage dans une sélection exemplaires,heureusement.

Signaler Répondre

avatar
Kasper le 02/02/2017 à 20:52

SUPER le plan vigi pirate, l'Etat d'Urgence....Bref on est vraiment protégé!!!! Aux armes citoyens!!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/02/2017 à 19:48

Comment faire en sorte que des armes de guerre se retrouvent dans de mauvaises mains ?
En allant manger tranquillement pendant la pause de midi :o)

Ils font pareil avec les bombes nucléaires ?
:o)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.