Dimanche politique à Lyon : 13 interpellations près du meeting FN

Dimanche politique à Lyon : 13 interpellations près du meeting FN
Photo d'illustration - LyonMag

Après une journée de samedi tendue avec ses casseurs dans le 7e et ses 32 interpellations, dimanche a été beaucoup plus calme.

Les forces de l'ordre lyonnaises étaient pourtant sur le qui-vive, redoutant des affrontements entre militants d'extrême-gauche et d'extrême-droite alors que Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon étaient en meeting à la Salle 3000 et à Eurexpo.

Finalement, il n'y a eu que 13 interpellation, toutes effectuées aux abords de la Cité Internationale. Seulement deux ont conduit à des gardes à vue. Le reste de ces anarchistes ont été contrôlés, voire rappelés à la loi pour ceux qui étaient en possession de stupéfiants.

De quoi rassurer le préfet qui avait déployé un dispositif de 550 policiers et gendarmes dans l'agglomération en cas d'affrontements, mais aussi d'attentat.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Chuttt le 06/02/2017 à 20:10
Pourquoi ce silence radio dans les media? a écrit le 06/02/2017 à 17h16

On a eu droit à un article vendredi pour la manif devant l'opéra d'un quarantaine de jeunes... mais rien sur les exactions des antifas! Pourquoi?

http://lahorde.samizdat.net/event/lyon-4-fevrier-2017-la-lutte-commence-a-lyon-2/

Pourtant l'objectif de ces groupuscules était affiché : "Sabotage"!

L'oligarchie gauchistes du totalitarisme,pour l'instant les sont partout .

Signaler Répondre

avatar
Pourquoi ce silence radio dans les media? le 06/02/2017 à 17:16

On a eu droit à un article vendredi pour la manif devant l'opéra d'un quarantaine de jeunes... mais rien sur les exactions des antifas! Pourquoi?

http://lahorde.samizdat.net/event/lyon-4-fevrier-2017-la-lutte-commence-a-lyon-2/

Pourtant l'objectif de ces groupuscules était affiché : "Sabotage"!

Signaler Répondre

avatar
Hegel le 06/02/2017 à 17:13
le laxisme ça suffit! a écrit le 06/02/2017 à 17h07

Assez de l'impunité pour les "antifas" violents!

Sauf que l'arme de la critique n'est rien sans la critique par les armes

Signaler Répondre

avatar
le laxisme ça suffit! le 06/02/2017 à 17:07

Assez de l'impunité pour les "antifas" violents!

Signaler Répondre

avatar
Guy Debord le 06/02/2017 à 16:55
jdcjdr-1 a écrit le 06/02/2017 à 16h52

Tiens, même si l'article ne le dit qu'à mi-voix, on constate que 100% des interpellés sont des extrémistes de gauche (pléonasme).
Consommateurs de drogue.

Voilà les gens qui voudraient nous expliquer qu'il ne faut pas voter FN...

sophiste, ton comportement est indigne

Signaler Répondre

avatar
jdcjdr-1 le 06/02/2017 à 16:52

Tiens, même si l'article ne le dit qu'à mi-voix, on constate que 100% des interpellés sont des extrémistes de gauche (pléonasme).
Consommateurs de drogue.

Voilà les gens qui voudraient nous expliquer qu'il ne faut pas voter FN...

Signaler Répondre

avatar
rappel le 06/02/2017 à 11:01
lyooonnnaaaiiisss a écrit le 06/02/2017 à 10h55

Tiens comme quoi c'est pas ceux qu'on crois qui cherchent les embrouilles, les anti-fa, communistes, extrémistes de gauches sont tout autant inquiétant que ceux de droite voire bien pires

ne confondez pas ce sont bien les gudards qui ont affaire à la justice

http://www.rue89lyon.fr/2015/07/17/des-membres-du-gud-se-vantent-de-leur-attaque-raciste-sur-facebook-ils-finissent-en-prison/

Signaler Répondre

avatar
lyooonnnaaaiiisss le 06/02/2017 à 10:55

Tiens comme quoi c'est pas ceux qu'on crois qui cherchent les embrouilles, les anti-fa, communistes, extrémistes de gauches sont tout autant inquiétant que ceux de droite voire bien pires

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.