Deux employés frappés lors du braquage d'une société de livraison de colis près de Lyon

Deux employés frappés lors du braquage d'une société de livraison de colis près de Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Dans la nuit de lundi à mardi, plusieurs individus ont fait irruption sur le site de Chronopost avenue Gabriel-Péri à Corbas.

Armés, ils se sont faits remettre des colis par les employés menacés. Deux d'entre eux ont par ailleurs été frappés. Après la fuite des malfaiteurs à bord de deux voitures, les pompiers ont pris en charge les victimes et en ont transporté une à l'hôpital.

Le montant du butin reste à estimer. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie du Rhône.

Les sociétés de livraison de colis sont régulièrement prises pour cible dans le Rhône. Les braqueurs se contentaient jusqu'à présent de frapper leurs convois, et allaient rarement à la source.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
PifPaf le 07/02/2017 à 20:05
Post monétaire a écrit le 07/02/2017 à 12h11

Encore des victimes de l'utilisation de monnaie.

L'avenir de la race humaine ne passe plus par cet outil ridiculement primitif qui transforme notre voisin en ennemi commercial.

Une civilisation de l'accès vous semble utopique ?
N'hésitez pas à vous rappeler cette possibilité lorsque des agresseurs, des magouilleurs vous frapperont. Des flics partout et un système carcérale qui ne transforme pas l'humain en bête encore plus sauvage, c'est infinançable, donc ces agressions continueront.

Renseignez vous, et réfléchissons à la suite.

Où voyez vous de la monnaie dans le colis Chronopost qui contenait la conserve d'un merveilleux pâté de campagne, préparé par ma grand mère ?

Il y a 10 000 ans, il n'y avait pas de monnaie et pourtant les premiers hommes faisaient du troc et le bétail était volé pour sa valeur nourricière. Il n'y avait pas de prison et on se massacrait sauvagement.

Cessez donc de vendre votre utopie à 2 noisettes, l'homme est ce qu'il est, depuis la nuit des temps. Vous aurez toujours une minorité, qui même avec les meilleurs aides du monde sera toujours enclin à vouloir faire le mal, à vouloir plus que son voisin et à en avoir une plus grosse que les autres, c'est dans leur ADN.

Le jour où on arrivera à identifier ces individus dès la naissance et à les "éliminer", la société pourra se passer de monnaie.

Signaler Répondre

avatar
adorable le 07/02/2017 à 12:32

aïe j'attendais un colis

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 07/02/2017 à 12:11

Encore des victimes de l'utilisation de monnaie.

L'avenir de la race humaine ne passe plus par cet outil ridiculement primitif qui transforme notre voisin en ennemi commercial.

Une civilisation de l'accès vous semble utopique ?
N'hésitez pas à vous rappeler cette possibilité lorsque des agresseurs, des magouilleurs vous frapperont. Des flics partout et un système carcérale qui ne transforme pas l'humain en bête encore plus sauvage, c'est infinançable, donc ces agressions continueront.

Renseignez vous, et réfléchissons à la suite.

Signaler Répondre

avatar
nadia le 07/02/2017 à 09:25

Bien sûr ce sont des gens qui travaillent ca n'intéresse personne

Signaler Répondre

avatar
Amnesty le 07/02/2017 à 08:59

nouvel exemple d'atteinte quotidienne aux droits de l'homme.... qui n'intéresse ni la LDH, ni Amnesty....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.