Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lycée du Parc - DR

Baisse du budget destiné aux LV2 : deux lycées lyonnais s’insurgent contre l’Académie de Lyon

Lycée du Parc - DR

L’Académie de Lyon aurait en effet décidé de diminuer de manière conséquente le budget destiné à l'enseignement des LV2 en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles scientifiques pour la rentrée prochaine.

Le lycée du Parc et le lycée de la Martinière Monplaisir se sont unis pour dénoncer une décision rectorale jugée "stupéfiante" par les équipes pédagogiques des deux lycées lyonnais. La rectrice de l’académie lyonnaise aurait, selon un communiqué, décidé de "diminuer considérablement l’enveloppe budgétaire allouée à l’enseignement des LV2 en Classes Préparatoires aux Grande Écoles scientifiques".

 

Selon les équipes pédagogiques, ces diminutions équivaudraient à 26,5 heures hebdomadaires au lycée du Parc et à 24 heures hebdomadaires au lycée de la Martinière Monplaisir, soit par exemple 50% des heures dispensées cette année en LV2. Un rabotage jugé injuste car il ne concerne que ces deux établissements, et non à la totalité des lycées de l’académie de Lyon comme ceux de Saint-Étienne, Grenoble ou de Chambéry.

 

Aussi, les équipes pédagogiques des deux lycées concernés posent la question de l’équité des candidats aux concours. "Seul le Parc pouvait rivaliser avec les établissements parisiens comme Henri IV" raconte un représentant du personnel enseignant du lycée du Parc. "Comment pourra-t-on justifier aux élèves et aux parents que les lycées lyonnais offrent moins de chance que les autres établissements de France et notamment de Paris ?" déplore-t-il.

 

De son côté le rectorat se défend de vouloir couper "toute offre linguistique" mais explique qu’il y a simplement des "dotations différentes en fonction des effectifs et des besoins". "Il n'y aura aucun changement d'horaires pour les LV2 en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles scientifiques, la répartition des heures dépend du choix pédagogique fait par l'établissement mais le rectorat n'a aucunement ciblé les LV2 des CPGE scientifiques" assure une chargée de communication du rectorat.



Tags : lycee du parc | Martinière Monplaisir | académie lyon | Henri IV |

Commentaires 5

Déposé le 13/03/2017 à 10h41  
Par Samovar Citer

Najat Vallaud-Belkacem, vendredi 22 janvier 2016, "dans une époque marquée par la mondialisation, la connaissance des langues vivantes s’impose non seulement en termes d’insertion professionnelle et de compétences nécessaires pour aborder le monde d’aujourd’hui, mais aussi pour s’inscrire dans une vision d’ensemble qui transcende les frontières géographiques et nationales". http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Langues_vivantes/68/7/DP_strategie_langues_vivantes_595687.pdf

Déposé le 13/03/2017 à 10h32  
Par Samovar Citer

Quelle hypocrisie! Le Rectorat a écrit noir sur blanc au Proviseur du Parc (le mail existe bien) que le Rectorat n'avait pas les moyens de financer les diversité linguistique en raison de financement d'autres programmes en CPGE! Il a été signifié au Rectorat que les besoins, les effectifs du Parc n'avaient pas changé, or la dotation est, elle, en baisse avec, ciblées par le Rectorat, les LV2 en filières scientifiques! Il faudrait quand même avoir le courage de ses choix!!! Ou alors la chargée de communication du Rectorat n'est pas au courant. Aucun problème, il est facile de lui faire suivre le mail qui annonce la fin de la diversité linguistique décidée par le Rectorat.

Déposé le 10/03/2017 à 20h09  
Par quelavenir Citer

après les discours de la ministre sur la priorité aux langues, avec le contexte de mondialisation des échanges et des cultures, avec la nécessaire mobilité qui attend tous ces jeunes: comment comprendre tant d'hypocrisie?

Déposé le 10/03/2017 à 11h51  
Par Las. Citer

Une conséquence de cette baisse de dotation du rectorat a aussi pour conséquence une baisse de 20% à la rentrée prochaine des heures attribuées à l'enseignement de informatique en CPGE au lycée La Martinière Monplaisir, sur décision imposée par son Proviseur (le CA ayant initialement refusé cette proposition).

Rappelons que l'enseignement de l'informatique est une des priorités nationales actuelles, avec l'introduction de ce nouvel enseignement lors des dernières réformes du secondaire et des classes préparatoires...

Post monétaire Déposé le 10/03/2017 à 00h56  
Par Post monétaire Citer

Tiens, c'est marrant, personne de Facholand n'a encore accusé les LV2 d'être une "perte de l'identité nationale" et que ce n'est pas grave s'il n'y a pas de budget...

?

Tiens c'est marrant, les gnafrons de l'économie sur LM ne sont pas venus nous dire que la monnaie, ça se trouvait dans les arbres et que c'était un outil porteur d'avenir... malgré la disparition de cours.

:o)
(mais philosmiley va surement nous dire quelque chose d'intéressant face à ce nivellement par le bas lié au manque de budgets...)

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.