Une étrange affaire en correctionnelle

Maurice Jourjon, l’ancien président de l’université catholique de Lyon, qui avait eu des rapports sexuels pendant plusieurs années avec un mineur de 16 ans le poursuit aujourd’hui pour extorsion de fond. En effet, ce doyen de la faculté de théologie aurait versé 80 000 euros à l’adolescent pendant, mais aussi après la fin de leur relation. Du coup, la justice a considéré que cet homme d'église, vu leur relation passée, n'avait pas les moyens de refuser les demandes d'argent de ce mineur qui se retrouve donc poursuivi pour extorsion de fond. Une partie des faits étant prescrits, c'est la somme de 40 000 euros qui a été retenue. C'est le neveu de Maurice Jourjon qui a mis la justice sur la piste en découvrant des sorties d'argent inhabituelles sur le compte de son oncle sans connaître le caractère particulier de leurs relations. Le jeune homme sera jugé mardi 16 septembre à 14 heures par le tribunal correctionnel de Lyon.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
thebestof69 le 15/11/2012 à 23:58

Grace a la loi mariage pour tous. ces 2 la vont pouvoir ce marier et mme belkacem jettera le riz sur les maries. Le changement c le mariage vraiment pour tous.

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 15/11/2012 à 18:47

Donc ce mineur de 16 ans a été poursuivi.

Mais qu'en est-il de cet adulte qui a eu des relations sexuelles avec ce mineur ?...

A-t-il été lui aussi poursuivi ?

Signaler Répondre

avatar
celte le 15/11/2012 à 18:16

l'affaire n'est pas étrange, ce prêtre pédophile, proche de l'évêché sévissait à Perrache et Saint Just, était rançonné par ses victimes et jouait les moralistes. Ce qui est intéressant est de savoir pourquoi il n'a pas été poursuivi pour pédophilie et si l'évêché l'a protégé.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.