ModeLabs joue la personnalisation

Créée il y a 5 ans par le Lyonnais Stéphane Bohbot, ModeLabs conçoit des téléphones mobiles pour les grandes marques. Avec déjà 213 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Comment vous avez créé ModeLabs ?
Stéphane Bohbot : A l’époque, je venais de revendre Digiplug, une entreprise que j’avais créée à 22 ans et qui développait des logiciels de téléchargement de sonneries pour les mobiles. J’ai vendu mon entreprise à Faith, un concurrent japonais, pour 30 millions d’euros. Ce qui m’a permis de lancer ModeLabs en 2002, qui est implanté à Paris.
L’activité de ModeLabs ?
On conçoit des téléphones mobiles personnalisés. C'est-à-dire qu’on développe des téléphones et des services pour des grandes marques : Virgin, Hummer, Levis… Exemple : on vend un mobile MTV avec la possibilité de télécharger des sonneries, des logos et des émissions de la chaîne sur son téléphone.
Et ça marche ?
Oui, car les utilisateurs de portable sont de plus en plus exigeants. Ils veulent avoir un téléphone qui leur ressemble. Résultat : la première année, on a réalisé un chiffre d’affaires de 18,8 millions d’euros avec 1,7 million de résultat net ! Et depuis, on a multiplié notre chiffre d’affaires par 12, pour atteindre 213 millions d’euros, avec 7,3 millions de résultat net avec 274 salariés. On est présents dans 6 pays d’Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Et on va passer des partenariats avec des grandes marques de mode et de luxe. Car

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.