Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le lieu de l'accident avenue Tony-Garnier - LyonMag

Lyon : condamné après avoir menti lors d’un accident mortel

Le lieu de l'accident avenue Tony-Garnier - LyonMag

Le 26 mai 2013, un homme avait perdu la vie avenue Tony-Garnier dans le 7e arrondissement de Lyon. Lancée à pleine vitesse dans un virage, sa voiture avait terminé sa course dans un échafaudage.

Sauf que ce n'était pas la victime qui conduisait, mais son ami. Ce dernier s'était extirpé de la carcasse, changé de place le corps du jeune homme âgé de 28 ans pour faire croire qu'il était derrière le volant. Et pour cause, le chauffard était sous l'emprise de l'alcool et de la cocaïne.

 

Ce lundi, ce mécanicien était jugé à Lyon pour s'expliquer sur son geste inadmissible aux yeux de la famille de la victime. Lors de sa garde à vue, il n'avait pas hésité à charger un peu plus son ami décédé, indiquant que la cocaïne lui appartenait. Et dire qu'il avait changé sa place pour lui faire un massage cardiaque. A l'audience, il est resté évasif

 

Des thèses qui n'ont pas joué en sa faveur puisqu'il a écopé de 3 ans de prison, dont 30 mois avec sursis. Son permis de conduire a été annulé et il devra indemniser plusieurs membres de la famille de son ami originaire de l'Ain, pour plus de 100 000 euros cumulés.


Commentaires 6

Déposé le 23/06/2017 à 00h29   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par gwada Citer

oui Stop je pense que c'est une nostalgique de ce parti

Déposé le 20/06/2017 à 13h28  
Par Stop Citer

CADOR a écrit le 20/06/2017 à 12h59

Qu'entendez vous par ces gens là ?
J'aimerais tellement en savoir plus.

si c'est une militante d'un certain parti nostalgique d'un certain régime allemand, elle ne dira rien de plus précis. Vous verrez.

Déposé le 20/06/2017 à 12h59  
Par CADOR Citer

Bianca a écrit le 20/06/2017 à 08h47

Ces gens là ont une propension à mentir rarement vue !!!
Même à tomber dans le ridicule...

Qu'entendez vous par ces gens là ?
J'aimerais tellement en savoir plus.

Déposé le 20/06/2017 à 12h18  
Par Did In Citer

Je n'ai pas de mots...

Déposé le 20/06/2017 à 10h32  
Par Stop Citer

Vous seriez surpris de la mauvaise foi de certains prévenus lors des audiences :

Vu hier encore :
Je travaille madame le juge
(5 minutes après)
Je ne travaille pas depuis 5 ans, mon père est malade.

Sans compter ceux qui sont jugés 2 ou 3 ans après les faits, qui ont été laissés libres et qui comme par hasard se retrouvent parent juste avant leur audience.

Et que dire de ceux qui n'ont jamais travaillé mais qui disent qu'ils ont trouvé un CDI pour le mois prochain, sans apporter aucune preuve.

Et ceux qui ne travaille pas parce que le médecin leur a interdit de travailler (vu hier aussi)


Tout les excuses sont bonnes pour éviter la prison. Tous ces gens qui se présentent tout penaud devant le tribunal, qui essaie de nous faire croire qu'ils ne feraient pas de mal a une mouche, alors qu'en réalité, le reste du temps, ils menacent et agressent tous ceux qui ont le malheur de croiser leur chemin.

Déposé le 20/06/2017 à 08h47  
Par Bianca Citer

Ces gens là ont une propension à mentir rarement vue !!!
Même à tomber dans le ridicule...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.