Suspecté d'avoir lancé une fausse alerte à la bombe dans une crèche, il demande un délai pour préparer sa défense

Suspecté d'avoir lancé une fausse alerte à la bombe dans une crèche, il demande un délai pour préparer sa défense
Photo d'illustration - LyonMag

Le 18 juillet prochain, un homme sera jugé à Lyon.

D'ici là, il a été écroué. C'est à sa demande que l'audience a été reportée, afin de lui permettre de préparer sa défense.

Présenté en comparution immédiate mercredi, il est soupçonné d'être l'auteur du coup de fil de lundi matin à la crèche Nelly-Roussel de Villeurbanne. Il avait alors promis que tout allait "exploser". Une fausse alerte à la bombe qui avait entraîné l'évacuation du personnel et des dizaines d'enfants gardés sur place, mais aussi l'intervention des démineurs.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.