Grand Stade : un agriculteur exproprié envahi par les mauvaises herbes, la faute à la Métropole de Lyon ?

Grand Stade : un agriculteur exproprié envahi par les mauvaises herbes, la faute à la Métropole de Lyon ?
Photo d'illustration - DR

Le Progrès relate le calvaire de René Bidaud ce jeudi matin.

Cet agriculteur de Décines-Charpieu disposent aujourd'hui de champs de blés, peu à peu envahi par les mauvaises herbes. Des chardons plus précisément, qui proviennent de terrains avoisinant appartenant à la Métropole de Lyon.

Cette dernière avait exproprié René Bidaud il y a quelques années, pour construire une route d'accès au Groupama Stadium de l'OL sur ses terres. Si l'agriculteur a fait le deuil de cet épisode, il fulmine de voir que la Métropole ne prend pas suffisament soin de ses terrains et favorise indirectement la dispersion des mauvaises herbes.

La collectivité locale annonce procéder à une fauche plusieurs fois par an, mais seulement le long des voies traversant les terrains. Car le reste est laissé en gestion naturelle, pour favoriser la préservation de la faune et de la flore.

La mairie de Décines a désormais l'intention de jouer au médiateur en attirant l'attention de l'ex Grand-Lyon sur le sort des terres de René Bidaud, et celles voisines du Grand Stade, elles-aussi victimes de l'envahissement des chardons.

X
18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
désireusedepaix le 02/09/2017 à 10:52

que chacun s'exprime OK ceci s'appelle la démocratie, mais messieurs s'il vous plait faites le avec intelligence et respect vous verrez c'est bien plus agréable. Pour vous et ceux qui vous lisent, ils vous prendront plus au sérieux.

Signaler Répondre

avatar
chardon ardent le 01/09/2017 à 05:36

Le calvaire ! Rien que ça !

Signaler Répondre

avatar
Brin d herbe le 31/08/2017 à 22:03

De tout coeur avec cet agriculteur spolie par les puissants de la metropole et meme d ailleur. N oublions pas que ce sont ces personnes qui nous font vivre des produits de la terre. Combien rchangerait leur travail contre le leur.Courage monsieur on est avec vous.

Signaler Répondre

avatar
sami69 le 31/08/2017 à 21:50
J Lutars a écrit le 31/08/2017 à 13h48

quel rapport avec aulas ? vous êtes bien tourmenté !

on parle là d'un paysan qui s'oppose à la biodiversité sur des terrains de la métropole..

on sait tres bien que la France est au service de ses élites et non de ses citoyens

YA PAS LE CHOIX QUE D ETRE UN MOUTON OU UN VOLEUR DANS CE PAYS

Signaler Répondre

avatar
Lou le 31/08/2017 à 19:54

Pour le coup, la préservation de la faune et de la flore ont bon dos et un minimum d'entretien et de fauche seraient utiles. La veille ou l'avant veille des gros matchs, comme par hasard, les abords visibles des voies d'accès sont fauchées. Biodiversité ou pas. Faudrait pas non plus pousser mémé dans les orties ! ;)))

Signaler Répondre

avatar
J.Lastur le 31/08/2017 à 18:26
J Lutars a écrit le 31/08/2017 à 13h48

quel rapport avec aulas ? vous êtes bien tourmenté !

on parle là d'un paysan qui s'oppose à la biodiversité sur des terrains de la métropole..

En quoi s ' oppose-t-il à la biodiversité?
Encore une sturlapitide! On voit bien que tes connaissances en agriculture sont du niveau de la langue de bois comme tout le reste
Comment peut-on être aussi obtus ? Irrécupérable le Jérôme!!!

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 31/08/2017 à 13:48
J. Lastur a écrit le 31/08/2017 à 12h57

On voit bien que la seule chose qui t'intéresse est le bien être d'Aulas, aucune empathie pour les petites gens,ceux que les politicards comme toi méprisent.C'est quoi le PS?

quel rapport avec aulas ? vous êtes bien tourmenté !

on parle là d'un paysan qui s'oppose à la biodiversité sur des terrains de la métropole..

Signaler Répondre

avatar
@ ma louloute préférée le 31/08/2017 à 13:19
J Lutars a écrit le 31/08/2017 à 09h13

c'est maintenant les agriculteurs qui sont contre la biodiversité ?

tiens je t'envoie dans le pif les propos de la bouche de ton mentor twito boutonneux AULAS (qui c'est vrai t'a bien laissé tomber comme une vieille savate, mais a t il eu vraiment tord ?)

"""Comment quelqu'1 d'aussi insignifiant sur ses réalisations peut il oser porter d jugements d ce type: démontre et tu parleras ensuite """
signé JM aulas à 23:32 hier soir

Signaler Répondre

avatar
la louloute est rentrée des vacances sur son balcon le 31/08/2017 à 13:14
panthographe a écrit le 31/08/2017 à 09h07

quand il y a de la soit disant mauvaise herbe il faut dire à ce monsieur que la terre est saine

écris le français correctement et ensuite et seulement ensuite tu pourras faire le guignol ...

pauvre mec "soi disant" socialiste ! à la gomme oui !

Signaler Répondre

avatar
J. Lastur le 31/08/2017 à 12:59
max a écrit le 31/08/2017 à 12h27

Ces agriculteurs veulent encore du pognon tout simplement...

Aulas a horreur du pognon,ç'est bien connu,demande à Sturla.

Signaler Répondre

avatar
J. Lastur le 31/08/2017 à 12:57
J Lutars a écrit le 31/08/2017 à 09h13

c'est maintenant les agriculteurs qui sont contre la biodiversité ?

On voit bien que la seule chose qui t'intéresse est le bien être d'Aulas, aucune empathie pour les petites gens,ceux que les politicards comme toi méprisent.C'est quoi le PS?

Signaler Répondre

avatar
exilé le 31/08/2017 à 12:56

Si on laisse les mauvaises herbes sur les terrains adjacents proliférer, nul doute que les graines et pollen iront se disséminer sur les terrains cultivés.
Mais c'était peut être le but voulu par les ex élus, pourrir tout et partout pour récupérer à vils prix.

Faut faire comme on l'a fait aux ex élus pourris, couper sous le pieds, sûr que ça ne repoussera plus.

Signaler Répondre

avatar
max le 31/08/2017 à 12:27

Ces agriculteurs veulent encore du pognon tout simplement...

Signaler Répondre

avatar
??? le 31/08/2017 à 09:17

Je comprend pas le problème, c'est l'ambroisie et autres allergènes que le Métropole ET les paysans doivent faucher en priorité non ?

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 31/08/2017 à 09:13

c'est maintenant les agriculteurs qui sont contre la biodiversité ?

Signaler Répondre

avatar
panthographe le 31/08/2017 à 09:07

quand il y a de la soit disant mauvaise herbe il faut dire à ce monsieur que la terre est saine

Signaler Répondre

avatar
Agriculteur rancunier ? le 31/08/2017 à 08:38

"il fulmine de voir que la Métropole ne prend pas suffisamment soin de ses terrains"

Sauf que la métropole prend justement soin de ses terrains en favorisant la flore locale. Les soi-disant "chardon", ce sont en réalité des prairies sèches qui accueillent toute une biodiversité (papillons, abeilles, petits rongeurs, etc.).

Et puis une moissonneuse-batteuse arrive facilement a séparer le grain de blé des autres herbes.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 31/08/2017 à 08:04

C'est joli les chardons !
Mieux que l'ambroisie en tout cas

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.