Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog éco

Quicksilver baisse son prix de vente de Rossignol, résultats trimestriels décevants pour l'Olympique lyonnais et Avenir Finance, Soitec inaugure une usine à Singapour...

Quicksilver solde Rossignol

Le fabricant américain de matériel de sport va vendre l’entreprise française de ski pour un prix largement inférieur à ce qui était prévu.

- 60% ! La période des soldes n’a pourtant pas encore commencé, mais Quicksilver a dû faire une importante ristourne au consortium Chartreuse et Mont Blanc pour conclure la vente de Rossignol. Dirigé par Bruno Cercley, l’ancien patron de Rossignol, ce consortium est contrôlé par  la banque australienne Macquarie et l’Américain Jarden, déjà propriétaire des skis Völkl. Alors que les deux parties s’étaient mis d’accord pour 100 millions d’euros, le prix de la cession a été fixé à 40 millions. En effet Quicksilver n’a semble t-il pas eu le choix car il a besoin de cash.
Au deuxième trimestre, le groupe avait annoncé une perte de 206 millions de dollars (152 millions d’euros) contre une perte de 4,8 millions de dollars l’année dernière sur la même période. Des pertes creusées par les déficits de Rossignol. Alors que Quicksilver vient  de négocier avec ses banques un délai supplémentaire de 4 mois et demi pour rembourser une dette de 70 millions d’euros.
“La réalisation de cette vente dans les délais est dans l’intérêt direct des actionnaires de Quicksilver” a estimé Robert McKnight, le Pdg qui a préféré baisser le prix de vente afin de conclure l’opération aussi vite que possible.
Reste que le groupe américain réalise une très mauvaise opération puisqu’il avait acheté Rossignol en 2005 pour 360 millions d’euros. L’année dernière, Rossignol a perdu 40 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 300 millions.


L’actu
Soitec, le fabricant grenoblois de plaques de silicium, a inauguré son usine de Singapour le 7 novembre. Le site fabriquera des plaques pour les microprocesseurs et les puces informatiques, indispensables pour le fonctionnement des appareils électroniques comme les ordinateurs, les consoles de jeux... Pour l’instant, cette usine qui a nécessité 350 millions d’euros d’investissement, n’emploie que 100 salariés alors que sa capacité est de 500 salariés. En effet, Soitec, dont le siège est à Bernin, dans l’Isère, est confronté à une baisse de ses ventes. Au premier semestre de l’exercice 2008-2009, l’entreprise dirigée par André-Jacques Auberton-Hervé a réalisé un chiffre d’affaires en baisse de 20% à 120,3 millions d’euros. Et Soitec a perdu 8 millions d’euros sur cette période. D’ici la fin de l’exercice, la direction a prévenu que le chiffre d’affaires pourrait encore reculer de 15 à 20%. L’année dernière, Soitec a réalisé un chiffre d’affaires de 298,2 millions d’euros et 10,0 millions d’euros de pertes nettes.

L’Olympique lyonnais a publié des résultats plutôt décevants au premier trimestre puisque son chiffre d’affaires a reculé de 32% à 47 millions d’euros. Deux activités tirent les résultats vers le bas : d’abord, le montant des cessions de joueurs, qui a baissé de 58,8% à 13,3 million d’euros. Mais il y a plus inquiétant : les ventes de produits de la marque OL ont reculé de presque 35%. Il faut dire que la dégradation du pouvoir d’achat et de la conjoncture économique n’incite pas les supporters à acheter les produits siglés OL. Et pour cette année, le club de Jean-Michel Aulas a annoncé qu’il pourrait revoir à la baisse ses objectifs de croissance.

Ça va mal pour Avenir Finance. Sur les 9 premiers mois de l’année, ce groupe qui distribue notamment des produits financiers, a perdu 35% de son chiffre d’affaires qui recule à 20,9 millions d’euros. En cause : la crise qui secoue les marchés financiers et immobiliers. Toutes les activités du groupe sont en baisse : immobilier, gestion d’actifs, conseil aux entreprises... Et vu la conjoncture, Danyel Blain, le Pdg, n’a donné aucune prévision de résultat pour l’exercice en cours. L’année dernière, Avenir Finance avait réalisé un chiffre d’affaires de 39,4 millions d’euros et 270 000 euros de résultat net avec 132 salariés.

La semaine boursière

Les hausses
Jet Multimédia : le titre a rebondit de 24,58% la semaine dernière à 3,75 euros.
Soitec : le fabricant de plaque de silicium gagne 23,8% à 3,43 euros.
ST Dupont : l’action a repris 16,67% mais à 21 centimes seulement, elle reste encore loin de la barre des 1 euro.

Les baisses
Intl Text associés : le titre a perdu plus de 30% la semaine dernière à 6,57 euros.
Duc : l’action a baissé de 19,9% à 6,36%
Dock lyonnais : le titre est en chute de 17,76% à 41,11 euros.


L’agenda
LDLC.com doit dévoiler son chiffre d’affaires du 2e trimestre mercredi 12 novembre. Le lendemain, Akka Technologies publie ses chiffres sur le 3e trimestre. Enfin, vendredi 14, Capelli et Infogrames présenteront leurs résultats du 2e trimestre.



Tags : ol | aulas | avenir finance | soitec | Quicksilver | Rossignol |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.