Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Anthony Lopes - LyonMag

Face à Monaco, l’OL est “dans l’urgence de points”

Anthony Lopes - LyonMag

"L’important, c’est les trois points".

La réponse-cliché, régulièrement entendue en conférence de presse, est, pour une fois, pertinente. L’OL reçoit Monaco ce vendredi soir pour le compte de la 9e journée de Ligue 1, et la victoire est impérative.

Voilà un mois maintenant que l’OL n’a plus gagné. Les derniers trois points engrangés remontent au 10 septembre dernier, lors de la réception de Guingamp. Contre Monaco, les Lyonnais n’ont donc pas le droit à l’erreur : "On est dans l’urgence de points", confirme Anthony Lopes. "Monaco est un concurrent direct pour l’Europe. Ils ont 19 points, on est assez loin derrière. Ce qui est important, c’est ces trois points. Peu importe la manière. Ça permettrait de nous relancer, d’enclancher une série de victoires".

 

Une analyse tempérée par Bruno Genesio : "C'est un match qu'on doit gagner par le jeu, non pas par urgence. On affronte l'une des meilleures équipes de France et même d'Europe. Je m'attends à un match de haut niveau mais je l'aborde avec confiance. Il faut remporter ce match. On est chez nous, on n'a pas à se chercher d'excuses. On a les armes pour gagner".

 

Il est vrai que l’OL a souvent tendance à se mettre au niveau de son adversaire, qu’il soit bon, ou mauvais. Cette rencontre, comme le match face à Paris, pourrait donc réserver de bonnes surprises. Pour cela, les coéquipiers de Nabil Fekir devront travailler sur un point crucial : la concentration. 'Il y a un souci au niveau du relâchement", consent Genesio. "C’est un fait et il y a des enseignements à en tirer. C’est peut-être dû à la jeunesse de l’effectif. Il faut donc faire progresser les jeunes joueurs qui ont peu d’expérience du haut niveau. La moindre faute d’inattention se paye cash".

 

Alors comment éviter le scénario qui s’est déjà produit à plusieurs reprises, notamment à Limassol ou Angers : "Ça passe par une prise de conscience, par plus d’exigence à l’entrainement, par du travail vidéo et des discussions", explique le technicien lyonnais.

Et il faudra que ça fonctionne rapidement. Car même si Falcao est forfait, l’OL devra se méfier d’une équipe qui a inscrit 22 buts en 9 rencontres, d’autant que sa défense sera fragilisée par l’absence de Marcelo, suspendu. Avant un déplacement déjà capital à Everton en Europa League jeudi, et à un mois du derby, sorte de deadline fixée par Jean-Michel Aulas, le groupe lyonnais, à commencer par son entraineur, joue déjà sa survie.



Tags : ol | monaco | Ligue 1 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.