Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

J’irai dormir à Hollywood et Mesrine au cinéma, les festivals Science et Cinéma,  Sol’enfilms et celui de Musique Baroque ou Thérèse Raquin à la Croix-Rousse. Le programme sorties de cette semaine du mercredi 19 novembre.

Cinéma

J’irai dormir à Hollywood
Un film sans scénario, ni acteur et filmé par une seule personne,  le pari était osé. Mais il est réussi. Car on ne s’ennuie pas en suivant Antoine de Maximy dans son road movie à travers les Etats-Unis. Il faut dire que ses rencontres sont étonnantes : un danseur de 95 ans qui fait le grand écart dans les rues de New York, des Amishs qui se déplacent en carrioles, un ancien agent immobilier ruiné qui se retrouve à dormir sur la plage de Los Angeles, une Navajo perdu dans sa réserve au Nouveau Mexique... Bref, ce film dresse un portrait stupéfiant de l’Amérique d’aujourd’hui. Avec la misère, la violence, le racisme... Sans pour autant tomber dans le voyeurisme ou le misérabilisme. Car le ton reste positif. D’ailleurs, on rit beaucoup. Notamment quand Antoine de Maximy achète un vieux corbillard pour traverser les déserts de l’ouest américain. Ou quand il parvient à rentrer chez Georges Clooney à Los Angeles ! A noter également l’excellente bande originale, composée de reprises décalées des plus grands standards américains. Au final, “J’irai dormir à Hollywood” est un film inclassable à découvrir absolument.

Mesrine : L'Ennemi public n°1
La deuxième partie du diptyque de Jean-François Richet sur Jacques Mesrine. Après avoir montré comment il était devenu un gangster, on découvre cette fois comment il a terminé, traqué par toutes les polices de France en tant qu’ennemi public n°1. Plus posé, plus politique que le premier. Un peu moins bon même. Mais ça reste un très bon film, porté par un superbe Vincent Cassel éblouissant.

22e festival Science et Cinéma
Plus de 50 films sont projetés du 21 au 30 novembre au Théâtre de la Renaissance à Oullins dans le cadre du festival “A nous de voir, Science et Cinéma”. Avec des documentaires, de la science-fiction, des longs et des courts métrages qui permettent de s’interroger sur les enjeux de la science. Chaque projection est suivie d'une rencontre entre le public, les réalisateurs et des scientifiques.
Quatre grandes thématiques sont au programme : La Famille avec notamment “Sexe amour et internet” de David Le Glanic ou “Vive la famille recomposée” de Myriam Aklil. On verra aussi le très beau “Elephant” de Gus Van Sant, Palme d’or à Cannes en 2003, dans la section “Histoires d’images”. Alors qu’on pourra découvrir “Les cow-boys de l'espace” de Myriam Elhadad ou “Au-delà de l'infini” de Werner Herzog dans la thématique l’Univers inaccessible. Autre thématique : le milieu hospitalier où est évoqué la maladie d'Alzheimer ou la fin de vie dans “Une Mort partagée” de Bernard Martino qui montre de manière très réaliste le lent processus de la mort vu par les soignants et par les familles.
Toutes les séances sont gratuites. Sauf pour la Nuit de la Science Fiction (6 euros). Avec le samedi 29, de 20 heures à 5 heures du matin, “A scanner darkly (Substance M)“ de Richard Linklater avec Keanu Reeves. L’histoire d’un toxico qui est aussi agent secret. Une histoire de parano. Mais aussi le mythique “Akira” de Katsuhiro Otomo. Un film d’animation qui se passe dans Neo-Tokyo, une mégalopole futuriste et apocalyptique.
A nous de voir, Science et Cinéma au Théâtre de la Renaissance à Oullins.  Tél. : 04 72 39 74 93. www.anousdevoir.com

Festival Sol’enfilms
Un festival proposé par le Grac à l’occasion de la semaine de la solidarité internationale. Du 19 au 27 novembre, plusieurs salles de l’agglomération programment des films sur la différence entre les peuples, les migrations... Avec par exemple “Carla’s song” de Ken Loach au Lem à Tassin, l’histoire d’un chauffeur de bus écossais qui tombe amoureux d’une réfugiée nicaraguayenne, “La graine et le mulet” d’Abdellatif Kechiche au cinéma Jeanne Mourguet sur une famille maghrébine à Sète ou “Le silence de Lorna” des frères Dardenne à Dardilly. Un film noir sur un mariage blanc.
Renseignements : www.grac.asso.fr

Ciné-concert
Jean-Claude Guerre en live sur des films de Buster Keaton. Ce pianiste lyonnais joue le 23 novembre à la Clef de voûte dans le 1er puis les 28 et 29 novembre au Neutrino à Genas sur trois courts métrages des années 1920. Un ciné-concert à découvrir, entre le jazz et le classique de Guerre et le comique en noir et blanc de Keaton.
Renseignements : www.lezards-dores.info

Théâtre

Thérèse Raquin
Thérèse Raquin à la Croix-Rousse. Un texte d'Emile Zola adapté et mis en scène à partir du 21 novembre par Philippe Faure, le directeur du théâtre. Une histoire forte et sanglante. Celle de Thérèse, malheureuse épouse de son cousin. Mais un jour, Laurent, son ami d’enfance, débarque à la maison. Le début d’une passion qui va conduire à la folie. Avec une mise en scène sombre, et une déco minimaliste : un lit, un fauteuil, un chevalet et deux grands rideaux... Le cadre d’une histoire d’amour et de mort. Avec à l’affiche, les acteurs qu’on retrouve aussi dans “La petite fille aux allumettes” programmée en décembre.
“Thérèse Raquin”, du 21 au 29 novembre puis du 9 au 19 décembre au théâtre de la Croix Rousse. Tarifs de 16 à 24 euros. Renseignements : 04 72 07 49 49 ou www.croix-rousse.com

Musique Baroque

Festival de Lyon
La 26ème édition du Festival de Musique Baroque de Lyon se déroule du 23 novembre au 20 décembre avec une thématique Bach. C’est Michel Corboze et son Ensemble vocal et instrumental de Lausanne qui ouvre cette manifestation avec la Messe en Si mineur. A noter la présence de la soprano Véronica Cangemi, qui interprète des compositeurs baroques italiens et brésiliens le 30 novembre. Alors que le jeune contre-ténor, Philippe Jaroussky, interprète le 3 décembre un programme Vivaldi accompagné par l’Ensemble Matheus dirigé par Jean-Christophe Spinosi. Egalement à l’affiche : des ensembles internationaux comme le King’s College Choir London ou le Chœur des Nouvelles Voix de Saint-Petersbourg. La plupart des concerts ont lieu à la la Chapelle de la Trinit&ea



Tags : Musique Baroque | Thérèse Raquin |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.