Se déclarant victime d’un complot, une patiente condamnée pour diffamation

Se déclarant victime d’un complot, une patiente condamnée pour diffamation
LyonMag

Cette habitante du Creusot de 58 ans a été condamnée ce mardi à une amende de 1 000 euros avec sursis.

Le tribunal correctionnel de Lyon la jugeait pour diffamation après avoir diffusé sur internet des commentaires haineux à l’encontre de celui qui avait procédé à son opération en 2011 à l’hôpital Lyon sud au sein du service maxillo-facial.

Si le conseil de l’ordre des médecins avait classé sa plainte sans suite, la quinquagénaire avait continué de crier au complot, déclarant notamment sur internet avoir été mutilée.

Des accusations imaginaires à l’encontre d’un assistant-chirurgien qui ont conduit la patiente devant le tribunal. L’ancienne patiente devra également le dédommager à hauteur de 1 000 euros.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.