Lyon : l'enquête ne va pas assez vite, elle raye une voiture de policier

Lyon : l'enquête ne va pas assez vite, elle raye une voiture de policier
Photo d'illustration - LyonMag

Une femme désemparée était jugée ce mercredi à Lyon.

Elle s'était vantée la veille d'avoir rayé une voiture de policier devant le commissariat du 3/6. Et était soupçonnée d'avoir envoyé des courriels insultants au fonctionnaire chargé d'une enquête la concernant.

Car la prévenue se plaignait de harcèlement de la part d'un collègue de travail. Et trouvait que les investigations des policiers prenaient trop de temps, deux mois après le dépôt de sa plainte.

Déjà fragilisée par des attouchements commis par son père alors qu'elle était mineure, la jeune femme a eu un comportement étonnant face aux juges qui lui proposaient des travaux d'intérêt général. En les refusant, elle a finalement écopé de 3 mois de prison avec sursis.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marre de Macron le 24/11/2017 à 11:30
moktar a écrit le 24/11/2017 à 11h18

ah ben vaut mieux refuser les travaux d'interet generaux , on vous donne juste du surcis... on peut choisir sa peine , c'est bien

seulement si vous êtes une femme, sinon c'est direction prison.

Signaler Répondre

avatar
moktar le 24/11/2017 à 11:18

ah ben vaut mieux refuser les travaux d'interet generaux , on vous donne juste du surcis... on peut choisir sa peine , c'est bien

Signaler Répondre

avatar
MGTOW France - Hommes choisissant leur voie le 24/11/2017 à 11:10

Ben voyons, les femmes seraient donc une caste à part ?

Elles peuvent en toute impunité s'attaquer à la police, refuser la sanction du tribunal et échapper à la prison ferme !

Et maintenant le passe temps préféré des nanas c'est d'accuser les hommes de tout et n'importe quoi. Ne vous inquiétez pas votre tour viendra messieurs.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.