Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

Into the wild, 30 jours de nuit et Détention secrète au cinéma, Dialogues d’exilés et Mademoiselle Julie au théâtre, Dracula entre l’amour et la mort à la Maison de la Danse mais aussi une soirée électro à Anse, Un tondu un chevelu ou Reel Big Fish en concert...

Cinéma
Into the wild
Tout juste diplômé de l'université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Mais il décide de partir en voyage  à travers les Etats-Unis jusqu’en Alaska, ce qui va lui permettre de rencontrer de nombreux personnages. Un film fort, qui montre le destin exceptionnel d’un jeune américain rebelle. L’interprétation d’Emile Hirsch est tout simplement exceptionnel. D’ailleurs qu’il serait bien placé pour l’Oscar du meilleur acteur. Ce film réalisé par Sean Penn est basé sur une histoire vraie, ce qui la rend  encore plus bouleversante. Images splendides, nature sauvage, aventure humaine hors du commun... Le réalisateur en fait parfois un peu trop mais un film a voir absolument. A noter que Sean Penn sera le président du jury lors du prochain festival de Cannes. Et qu’il a été désigné par le délégué général du festival, le Lyonnais Thierry Frémeaux.

30 jours de nuit
Encore un film sur l’Alaska. Mais cette fois, c’est du fantastique. L’histoire d’un petit village envahi par des vampires, des monstres qui ne résistent pas au soleil. Seul problème : dans ce village du grand nord, en hiver le soleil est invisible pendant 30 jours... Un film qui peut se résumer à une longue chasse à l’homme dans la nuit et le froid. Sanglant avec même quelques scènes ultras violentes, mais rien de très nouveau. Pour les fans du genre.

Détention secrète
Un film sur un sujet d’actualité : les arrestations illégales organisées par la CIA. L’histoire d’un scientifique canadien d'origine égyptienne qui se fait arrêter suite à un attentat en Egypte. Les services secrets américains le soupçonnent d’être lié à des terroristes... Et il est envoyé dans une prison secrète à l’étranger. Nu, ligoté et affamé, il va être interrogé et torturé... Un film politique et engagé sur un sujet délicat pour les  Etats-Unis. Avec du suspens et des rebondissements. Mais ça ne suffit pas à en faire un grand film.

Théâtre
“Dialogues d’exilés” à la Croix-Rousse
Jusqu’au 12 janvier, le théâtre de la Croix-Rousse propose “Dialogues d’exilés” de Bertoldt Brecht. Deux hommes se retrouvent dans une gare. Deux Allemands qui ont fui le nazisme : Kalle, un ouvrier métallurgiste et Ziffel, un physicien. Et ils vont discuter de tout et de rien : de l’amitié, du fromage, du fascisme... Un dialogue drôle, fort et toujours actuel. Renseignements : www.croix-rousse.com

“Mademoiselle Julie” à Oullins et Décines
Une pièce de Strindberg où Julie, fille d’un conte de la vieille noblesse, va tenter de séduire Jean, le domestique, lors de la nuit des feux de la Saint-Jean. Mais une fois la fête terminée, ils vont aussi ressentir de la culpabilité voire du dégoût... Avec notamment sur scène l’excellent Vincent  Winterhalter, qu’on avait découvert la saison passé dans “La version de Browning” aux Célestins.
Les 15 et 16 janvier à la Renaissance à Oullins puis les 18 et 19 au Toboggan de Décines. Renseignements : www.letoboggan.com ou  www.theatrelarenaissance.com

Comédie musicale
“Dracula entre l’amour et la mort”
La Maison de la Danse propose du 15 au 25 janvier “Dracula entre l’amour et la mort”, une comédie musicale qui raconte l’histoire du fameux Dracula. Un conte du Moyen-Age qui devient vampire par amour pour la belle Elhemina. Mais elle est assassinée. Fou de rage, il va la rechercher à travers les siècles. Et il va la retrouver en 2050, réincarnée en Mina,  une militante écologiste... Deux heures d’un spectacle grandiose, avec projections vidéos, effets de lumières et pyrotechniques. L’ambiance est assez sombre avec décors de ruines, costumes de cuir et maquillages gothique. Les chansons sont plutôt réussies avec de très bons interprètes. Et on suit bien l’histoire grâce à l’intervention d’une marionnette qui rappelle régulièrement les faits. Par contre pas de danse ni de ballet dans ce spectacle. Un show atypique, parfois un peu lourd et baroque, mais efficace
Du 15 au 25 janvier. Tarifs de 25 à 35 euros. Renseignements : 04 72 78 18 00 ou www.maisondeladanse.com

Electro
Très bonne soirée électro samedi 12 janvier dans un château près de Anse, dans le Beaujolais. A l’affiche ce cet nuit “Reperkusound” organisée par les Lyonnais de Mediatone : Salaryman, Interlope, Ddamage, IXI ou les belles Missill et Elisa do Brasil. Un système de covoiturage est mis en place depuis Lyon. 16 euros en prévente, 19 euros sur place. “Reperkusound # 2.5”, route des Crêtes, RD 70, à Graves-sur-Anse. Renseignements : www.reperkusound.com

Concert
Les Américains de Reel Big Fish jouent le 14 janvier au Ninkasi Kao avec du ska punk, alors qu’on pourra assister à une soirée Dandelyon le 15 au Sirius avec trois groupes pop lyonnais à découvrir. A noter aussi les bonnes chansons françaises de Un tondu un chevelu du 10 au 12 à Thou bout d’chant. Enfin, on peut aussi signaler le Human Beat Box de Kosh le 16 au Ninkasi Kafé.



Tags : Into the wild | 30 jours de nuit | Détention secrète | Dandelyon | Meditone |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.