Il ira en prison après avoir coincé les doigts d'un policier dans une porte

Il ira en prison après avoir coincé les doigts d'un policier dans une porte
Photo d'illustration - LyonMag

Tout le monde s'est déjà coincé les doigts dans une porte.

Ou l'a fait subir, par hasard ou délibérément à quelqu'un d'autre. Mais rares sont ceux qui écopent de prison pour ce châtiment corporel, qui n'intervient que rarement après l'école primaire.

C'est pourtant ce qui attend un jeune Caladois de 20 ans. Jugé mardi au tribunal correctionnel, il lui était reproché d'avoir tenté de fuir le contrôle de deux policiers le 7 septembre dernier. Souhaitant se réfugier chez lui dans le quartier de Belleroche, il avait alors lourdement claqué la porte, qui s'était refermée sur la main d'un fonctionnaire.

Une attaque ciblée selon le procureur qui a requis 12 mois de prison dont 6 avec sursis, ainsi que des obligations de soins, de travail et d'indemnisation de la victime. Déjà passé à 2 reprises devant la justice cette année, le Caladois a écopé d'une peine respectant les réquisitions. Il devra indemniser le policier à hauteur de 400 euros.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Man le 08/12/2017 à 07:31

C est le niveau de la délinquance qui est inquiétant, ps celui des français

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 07/12/2017 à 13:51

mdrrr pour avoir claquer une porte le niveau de la france se degrade

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.