Un incident entraîne l'évacuation de deux stations du métro A

Un incident entraîne l'évacuation de deux stations du métro A
LyonMag

Environ 150 personnes ont été évacuées ce mardi matin du métro A aux stations Foch et Hôtel-de-Ville.

Mise à jour à 16h30 : Le trafic a repris progressivement sur l'ensemble de la ligne A.

Mise à jour à 13h15 : Le métro A circule entre Charpennes et Vaulx-en-Velin. Les stations entre Massena et Perrache ne sont toujours desservies.

Mise à jour à 12h50 : La reprise du trafic du métro A est prévu pour ce début d'après-midi. "Les chutes de neige d’hier auraient provoqué une importante accumulation d’eau au niveau du pont Morand, sous lequel passe le métro A, entrainant une infiltration d’eau sur les voies du métro entre les stations Foch et Hôtel de Ville et provoquant un court-circuit électrique à chaque passage de rame et un important dégagement de vapeur d’eau", a expliqué Keolis, l'exploitant du réseau TCL.

Mise à jour à 9h55 : L'origine de l'incident a été trouvée : il s’agit d’eau qui serait tombée sur un boîtier électrique et aurait provoqué de la vapeur.

Article initial : Un début d'incendie aurait été constaté, d'importantes fumées se sont dégagées, probablement suite à un incident d'origine électrique.

Aucun blessé n'est à déplorer selon la préfecture du Rhône.

Le métro A ne circule plus pour permettre aux pompiers d'intervenir, des bus relais se sont occupés des usagers entre Charpennes et Vaulx-en-Velin la Soie. Le métro B a également été limité entre Part-Dieu et Gare d'Oullins.

En tout, 60 soldats du feu appuyés par 20 engins ont mis fin au début d'incendie.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
RP le 19/12/2017 à 14:25
@RP a écrit le 19/12/2017 à 14h00

Il se serait passé la même chose (évacuation rapide, encadrée par du personnel formé), mais avec sans doute un peu plus de stress.

Un :
Vous n'étiez, sans doute pas, dans la rame.

Deux :
Argumentaire facile quand tout s'est finalement bien passé.

Signaler Répondre

avatar
@RP le 19/12/2017 à 14:00
RP a écrit le 19/12/2017 à 13h33

Bonjour,

J'étais dans la rame vers FOCH qui a été évacuée. Freinage d'urgence suvi d'une annonce indiquant une attente de quelques minutes suite à un incident technique. Peut-etre une minute plus tard,nouvelle annonce précisant que la rame allait être évacuée en urgence suite à des fumées et que quelqi'un se rendiat vers nous pour cette évacuation. Étant dans le dernier wagon, il a fallu quelques minutes pour que la porte du fond s'ouvre, un employé a alors installé une échelle. N'ayant pas de problème de mobilité (du style canne) ou en fauteuil roulant, j'ai pu descendre avec difficulté sur un quai de l'ordre de 50 cm de large et constitué de dalles en bois instables. La suite a consisté à marcher rapidement vers la lumière du quai FOCH pendant environ 2 minutres avec des zones partiellement sans aucun éclairage. Je n'ose pas imaginer ce qui se serait passé si une fumée avait été présente dans ce tunnel.

Il se serait passé la même chose (évacuation rapide, encadrée par du personnel formé), mais avec sans doute un peu plus de stress.

Signaler Répondre

avatar
RP le 19/12/2017 à 13:33

Bonjour,

J'étais dans la rame vers FOCH qui a été évacuée. Freinage d'urgence suvi d'une annonce indiquant une attente de quelques minutes suite à un incident technique. Peut-etre une minute plus tard,nouvelle annonce précisant que la rame allait être évacuée en urgence suite à des fumées et que quelqi'un se rendiat vers nous pour cette évacuation. Étant dans le dernier wagon, il a fallu quelques minutes pour que la porte du fond s'ouvre, un employé a alors installé une échelle. N'ayant pas de problème de mobilité (du style canne) ou en fauteuil roulant, j'ai pu descendre avec difficulté sur un quai de l'ordre de 50 cm de large et constitué de dalles en bois instables. La suite a consisté à marcher rapidement vers la lumière du quai FOCH pendant environ 2 minutres avec des zones partiellement sans aucun éclairage. Je n'ose pas imaginer ce qui se serait passé si une fumée avait été présente dans ce tunnel.

Signaler Répondre

avatar
abonne le 19/12/2017 à 13:04

Marre des arrêts à répétition il n'y a pas d'employés qui surveillent le matériel le réseau électrique ...etc?

Signaler Répondre

avatar
Porte Nawak le 19/12/2017 à 11:33

"il s’agit d’eau qui serait tombée sur un boîtier électrique et aurait provoqué de la vapeur." C'est une bouilloire le bordel ou quoi ? En général eau + électricité = court-circuit. Pas vapeur tranquille de sauna...

Signaler Répondre

avatar
client le 19/12/2017 à 11:24

Depuis 2jours nous sommes bien Gates par les t c l

Signaler Répondre

avatar
Lau Delyon le 19/12/2017 à 11:06

ce doit être la neige non déneigée par la ville qui a du tomber sur le boitier.. :-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.