Le commercial au bord du burn-out avait enfoncé un pistolet dans la bouche d'un collègue

Le commercial au bord du burn-out avait enfoncé un pistolet dans la bouche d'un collègue
Photo d'illustration - LyonMag

Ce jeudi, un homme âgé de 51 ans était jugé au tribunal correctionnel de Lyon. Depuis deux mois, il croupit en prison, et a eu le temps de ressasser ce qu'il s'est passé le 22 octobre dernier.

Ce commercial au bord du burn-out, persuadé que ses collègues de travail complotent pour l'empêcher d'avoir une promotion, avait rendu visite à l'un d'entre eux à son domicile d'Oullins.


Armé d'un pistolet emprunté à son père, il avait enfoncé le canon dans la bouche du collègue, puis l'avait frappé et avait tiré un coup de feu près de son oreille. Tout en le menaçant que la prochaine balle serait pour sa tête et qu'un sort similaire attendait ses amis.

Selon le Progrès, la défense a insisté sur le fait que le prévenu, traité depuis son interpellation, allait beaucoup mieux. Il a donc été condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis et a l'interdiction de s'approcher de sa société et de ses collègues. Le commercial est toutefois retourné en prison purger la fin de sa peine.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
fva 79 le 24/12/2017 à 22:28

Tout cela est la faute de ses patrons qui nous exploite comme des vaches à lait et après on part à l abattoirs Vive la révolution

Signaler Répondre

avatar
la france le 24/12/2017 à 19:34

Donc personne n est choqué qu un mec se ballade avec un flingue? Personne ne réclame de nom?

Signaler Répondre

avatar
pik69 le 23/12/2017 à 08:22

C’est juvabien, c’est juvamine

Signaler Répondre

avatar
aladin789789 le 22/12/2017 à 11:09

et ben si il va mieux tout va bien alors.. qu'en est il de son collègue qui a eu le pistolet dans sa bouche et le coup de feu à coté de son oreille ? il va mieux lui aussi... 6 mois c'est léger quand même.. vais me trouver une arme moi aussi , les peines sont tellement légère finalement ..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.