Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Zilli mise sur l’export

L’entreprise lyonnaise Zilli, spécialisée dans les vêtements de luxe en peau, affiche une croissance de 43% de son chiffre d’affaires à 39 millions d’euros l’année dernière. Pour 2,1 millions de résultat net. Interview d’Alain Schimel, le Pdg.

L’origine de Zilli ?
Alain Schimel : Au départ c’était un atelier de tailleur que j’ai repris en 1970. Après avoir fait huit ans d’études de droit, d’histoire de l’art, de sciences politiques....  Et comme mes parents étaient dans l’habillement, j’ai décidé de me lancer.
Vous vous êtes développé rapidement ?
Les premières années ont été difficiles. Quand j’ai commencé, Zilli, c’était deux machines à coudre, quelques salariés et on produisait un costume par semaine. On s’est vraiment développés à partir de 1995 quand on a commencé à proposer une ligne complète d’habillement pour homme. Et on a alors misé sur l’export, ce qui nous a permis de nous développer.
Les pays où vous exportez ?
On est surtout présents au Moyen-Orient : Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Qatar... Mais aussi en Russie et dans tous les pays de langue russe où on réalise 45% de notre chiffre d’affaires. On est aussi implantés en Chine, à Bangkok et à Kuala Lumpur. Au total, nous avons 150 boutiques dans le monde dont 6 en propre.
Vos projets de développement ?
Début 2008, nous ouvrirons une boutique à New Delhi. Et on veut aussi en avoir une à Tokyo pour développer nos exportations vers l&r


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.