Lyon : près de 80 mentions au casier pour un ado de 16 ans !

Lyon : près de 80 mentions au casier pour un ado de 16 ans !
Un prévenu attend sur les bancs du tribunal correctionnel de Lyon - LyonMag

Il n'est pas encore majeur que son avenir semble compromis. En attente d'une rédemption, ce jeune habitant de Lyon va peut-être accrocher une nouvelle mention à son casier judiciaire déjà très bien fourni.

Le jeune homme a été interpellé dimanche après-midi alors qu'il venait d'avoir une altercation avec un automobiliste quadragénaire avenue Gabriel-Péri à Vaulx-en-Velin. A scooter, l'adolescent s'est rapproché de son vis-à-vis, l'a menacé de mort avant de briser sa vitre à coup de poing. Les éclats de verre ont alors blessé la fille de l'automobiliste au visage (2 jours d'ITT).

Interpellé avec beaucoup de difficulté, le Lyonnais originaire de la Croix-Rousse ira même jusqu'à se frapper la tête contre un bureau du commissariat selon le Progrès. Les policiers seront donc obligés de lui faire enfiler un casque pour qu'il ne se fasse pas davantage de mal.

Si la procédure a pris du temps (il doit être jugé en comparution immédiate ce mardi), c'est parce qu'il a tout de même fait un malaise nécessitant une hospitalisation, repoussant son audition durant laquelle il a reconnu tous les faits, sauf les menaces de mort.

S'il était condamné cette semaine, cela signerait son implication dans une 79e affaire judiciaire. Aux juges de trouver les mots justes pour lui faire comprendre que son comportement mérite une révision.

41 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Dr F. Dolto le 09/03/2018 à 18:29
la réalité a écrit le 06/03/2018 à 10h38

Ce gamin est-il le symbole de l'échec de notre société dans la transmission correcte de connaissances et d'harmonie ?

Cet échec est planqué lorsque les citoyens râlent contre les lois (le code de la route par exemple), mais c'est exactement la même chose. Juste plus exacerbé.

Vous n'avez rien compris, pardonnez-moi. D'un côté on parle de toute-puissance de l'individu, de l'autre vous évoquez la démocratie déficiente (voyez donc du côté de la votation suisse).
Ça fait 50 euros.

Signaler Répondre

avatar
Dr F. Dolto le 09/03/2018 à 18:28

Irrécupérable. Tout se joue entre deux et trois ans : si l'enfant est conforté dans son "non", c'est mort.

Signaler Répondre

avatar
lynne le 09/03/2018 à 17:44

ce gamin finira par faire la grosse betise et ce sera trop tard....car a son age il arrete pas de faire mal sans ressentir de douleur lui même.donc il continue de punir les autres qu'il estime plus faibles que lui.

Signaler Répondre

avatar
Skipi le 07/03/2018 à 17:57

Les peines pour mineurs sont dérisoires... j'ai accompagné des jeunes à la maison de justice pour, à la base, un rappel à la loi et un recadrage et en fait rien... Les sanctions sont dérisoires et ils repartent en rigolant. J'ai déjà eu la proposition de faire un gâteau à la victime avec une lettre d'excuse...

Signaler Répondre

avatar
Skipi le 07/03/2018 à 17:52

@Jeansais
Oui bien sûr qu'il a déjà été placé mais bien trop tard... Les conséquences sont là et toutes les bonnes idées de médiation éducative ne changeront pas grand chose.

Signaler Répondre

avatar
Inès le 07/03/2018 à 17:47

En interdisant de corriger nos enfants ,la prochaine génération sera sûrement à 180 mentions sur leur casiers judiciaires à 16ans aussi,normal. Et,pour la morale et le respect d’autrui ,vous en subirez journalierement les conséquences. La plupart de ceux qui votent ses lois abherantes n’elevent pas d’enfants ou ne s’en occupent pas .

Signaler Répondre

avatar
Lali le 07/03/2018 à 17:34
euh a écrit le 07/03/2018 à 15h59

vous avez raison les lycéens américains règlent très bien ce type de problème

et pour vos problèmes à vous ?

Non, les problèmes, ça vient toujours des autres, c'est connu !
Il ne peut donc pas avoir de problème dans sa tête.

Signaler Répondre

avatar
euh le 07/03/2018 à 15:59
Staline a écrit le 07/03/2018 à 14h49

Il est dommage que le port des armes soit interdit en France car sinon, ce dangereux parasite social n'existerait déjà plus. Espérons qu'avec la vague réactionnaire qui va submerger l'Europe, nous ayons bientôt les moyens de régler ce type de problème de façon absolument efficace.

vous avez raison les lycéens américains règlent très bien ce type de problème

et pour vos problèmes à vous ?

Signaler Répondre

avatar
Staline le 07/03/2018 à 14:49

Il est dommage que le port des armes soit interdit en France car sinon, ce dangereux parasite social n'existerait déjà plus. Espérons qu'avec la vague réactionnaire qui va submerger l'Europe, nous ayons bientôt les moyens de régler ce type de problème de façon absolument efficace.

Signaler Répondre

avatar
Sioupy le 07/03/2018 à 09:10

Au temps béni du moyen âge lorsqu' un gamin était pris à voler, on lui coupait la main. Lorsqu Il était pris une deuxième fois il était pendu. Taux de récidive a 3 fois ? 0% ....

Aujourd'hui au bout de 79 fois on trouve encore des fragiles pour vouloir lui expliquer gentiment que c est pas bien ce qu' il fait et qu' on doit excuser sa jeunesse et tenter de le sauver.
Quand comprendrez vous que certaines personnes ne veulent pas de votre société idyllique et respectueuse ?
Si vous ne me croyez pas hébergée donc ce gamin chez vous pour lui inculque les saines valeurs de la bienpensance.
Je vous donne 24h avant d appeller la police pour le foutre dehors.

Signaler Répondre

avatar
Jean Claude le 07/03/2018 à 07:36

Heu .... et les parents dans tout ça ?? A quand une vraie mesure prise : sucrer les alloc aux parents des délinquants multirécidivistes ?! C’est peut être demago mais les parents doivent être mis devant leurs responsabilités !

Signaler Répondre

avatar
aldo le 07/03/2018 à 06:57

il ne faut pas le mettre en prison,il va y retrouver d'autres Pierre ou Paul qui vont lui en apprendre des biens pires..donnez le en stage la lgion en Guyane le temps de sa peine, ils vont le remettre dans l'axe !!

Signaler Répondre

avatar
Président Tuche !! le 07/03/2018 à 01:23

Un futur électeur pour le président Tuche qui se représentera en 2022 !!

Président Tuche, le président de tous les délinquants et boubourses !!

Signaler Répondre

avatar
Francky le 06/03/2018 à 23:34

À la première instance de sa majorité, même pour un délit mineur, il risque une peine très lourde !! Ce jeune homme doit se remettre en question !!

Signaler Répondre

avatar
Palme d'Or le 06/03/2018 à 20:39
oh le pauvre a écrit le 06/03/2018 à 15h36

Oh le pauvre !! Au fait le prénom de ce chérubin ??? Pierre ou Paul comme d habitude ......

J'y crois pas , OSS117 existe dans la vraie vie !

Signaler Répondre

avatar
Rat musqué le 06/03/2018 à 20:35
oh le pauvre a écrit le 06/03/2018 à 15h36

Oh le pauvre !! Au fait le prénom de ce chérubin ??? Pierre ou Paul comme d habitude ......

Non Jérôme, comme Cahuzac

Signaler Répondre

avatar
oldelyon le 06/03/2018 à 20:11

jensais tes paroles sont sages

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 06/03/2018 à 19:18

Il a sans doute une ou plusieurs qualités à développer. Un éloignement et un bon accompagnement lui permettront peut être de trouver sa voie.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 06/03/2018 à 17:30

@skipi
Beaucoup de mesures ont certainement été mises en oeuvre et peut être également un placement ?
L'éducation est un pari sur l'avenir d'un jeune...jamais sûr d'être gagné mais qui doit être tenté

Signaler Répondre

avatar
oh le pauvre le 06/03/2018 à 15:36

Oh le pauvre !! Au fait le prénom de ce chérubin ??? Pierre ou Paul comme d habitude ......

Signaler Répondre

avatar
Skipi le 06/03/2018 à 15:04

Toujours les mêmes personnes qui donnent des leçons de morale alors qu'ils ne connaissent rien à la protection de l'enfance et à l'univers psychiatrique. "Il devrait aller en psychiatrie, il devrait avoir une mesure éducative", soyez sûr que tout cela a déjà été fait. Le seul vrai problème vient de notre système qui privilégie le maintien à domicile d'enfant et de jeune avec une mesure d'aide éducative à domicile (une visite tous les mois) plutôt qu'un placement pour une histoire de coût. Ces enfants restent dans des environnements malsains beaucoup trop longtemps avec des conséquences irrémédiables. Les enfants ne naissent pas mauvais, tout est histoire d'environnement, ce sont les parents qui sont malsains et qui ont trop de passe droit. La france ne connait pas le mot prétention, quel gachis pour ces jeunes et quel danger pour nos enfants. Un éduc...

Signaler Répondre

avatar
Melenchon vite le 06/03/2018 à 15:01
Adpte un mec a écrit le 06/03/2018 à 14h48

Elle n'adoptera rien du tout vu que tout est question de budget et que le fric n'est pas là.

Vous voulez dire qu'on peut rien faire ?

Ou qu'il faut d'abord aller chercher l'argent dans les poches de ceux qui en on trop.

Signaler Répondre

avatar
Adpte un mec le 06/03/2018 à 14:48
Prison à vie a écrit le 06/03/2018 à 14h16

Présentez nous vos solutions CONCRETES alors !

Et si elles tiennent la route je suis certain que le ministère de la justice va les adopter immédiatement.

En attendant, il hors de question que les gens honnêtes aient à subir les conséquences des incivilités de ce voyou.

On est pas contre les peines alternatives mais on accepte pas de se faire agresser/cambrioler....80 fois par le même individu. C'est clair ?

Elle n'adoptera rien du tout vu que tout est question de budget et que le fric n'est pas là.

Signaler Répondre

avatar
Prison à vie le 06/03/2018 à 14:16
Jeansais a écrit le 06/03/2018 à 12h39

La prison pour un adolescent est un toujours un aveu d'impuissance, d'échec..
La sanction est éducative c'est tout le paradoxe même si toute sanction n'est pas obligatoirement l’enfermement...

Présentez nous vos solutions CONCRETES alors !

Et si elles tiennent la route je suis certain que le ministère de la justice va les adopter immédiatement.

En attendant, il hors de question que les gens honnêtes aient à subir les conséquences des incivilités de ce voyou.

On est pas contre les peines alternatives mais on accepte pas de se faire agresser/cambrioler....80 fois par le même individu. C'est clair ?

Signaler Répondre

avatar
fifi69 le 06/03/2018 à 14:08

se taper la tête au commissariat,je pense qu'il a plus besoin d'un psychiatre qu'autre chose

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 06/03/2018 à 12:39
Prison à vie a écrit le 06/03/2018 à 11h00

vous admettez donc (avec votre dernière phrase) que la prison est la solution.

Et il a fallu 80 condamnations pour que vous compreniez. Chapeau.

La prison pour un adolescent est un toujours un aveu d'impuissance, d'échec..
La sanction est éducative c'est tout le paradoxe même si toute sanction n'est pas obligatoirement l’enfermement...

Signaler Répondre

avatar
Macron est un danger le 06/03/2018 à 11:59

Macron dévoile aujourd’hui sa réforme de la justice !

Et pas d'inquiétude, Macron annonce que les peines de prisons ne seront plus prononcées.
Il a une meilleure idée, la liberté pour les délinquants avec éventuellement un bracelet.

Sa réforme de la justice n'a rien a voir avec le fait qu'il n'y a plus d'argent pour construire un nombre suffisant de prison, où est l'argent ? dans les coffres forts des 1% les plus riches, ses amis.

Signaler Répondre

avatar
ahuri le 06/03/2018 à 11:29

un comportement ultra violent... et a t on fait un dépistage stup sur ce garçon?
c est peut être un toxico qui a besoin d aide...

et ses parents?
parce que je pense bien que les 80 faits dont on parle ne datent pas de cette année! Les parent ont des droits, oui... mais ils ont aussi des devoirs, et sont responsable civilement de lui!

et les juges qui l ont précédemment condamnés, sont ils eux aussi mis en cause? c est bien leur rôle que d interpeller les faits, d établir une sanction en fonction de la... l objectif étant de protéger la société (c est le rôle de la prison)....

Signaler Répondre

avatar
Logique le 06/03/2018 à 11:15

C'est en psychiatrie qu'il doit être envoyé ce violent adolescent.

Signaler Répondre

avatar
Prison à vie le 06/03/2018 à 11:00
Jeansais a écrit le 06/03/2018 à 10h33

Comme si la prison était le remède miracle...
Si c'était le cas ça se saurait et on n'aurait plus de récidive..
Réfléchissez un peu... !
La juridiction des mineurs qui date de 1945 privilégie la mesure éducative avant la condamnation pénale qui n'est prévue que lorsque "les circonstances ou la personnalité du mineur le nécessite" ou en cas d'échec des mesures d'aide éducative.
Ce qui hélas apparait dans cette situation.

vous admettez donc (avec votre dernière phrase) que la prison est la solution.

Et il a fallu 80 condamnations pour que vous compreniez. Chapeau.

Signaler Répondre

avatar
la réalité le 06/03/2018 à 10:38

Ce gamin est-il le symbole de l'échec de notre société dans la transmission correcte de connaissances et d'harmonie ?

Cet échec est planqué lorsque les citoyens râlent contre les lois (le code de la route par exemple), mais c'est exactement la même chose. Juste plus exacerbé.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 06/03/2018 à 10:33
prison à vie a écrit le 06/03/2018 à 10h23

À force d'échapper à la prison, il se croit tout permis et tout puissant. Il finira par commettre l'irréparable.

À force de procrastiner, ça va mal finir. C'est comme pour le nucléaire.

Comme si la prison était le remède miracle...
Si c'était le cas ça se saurait et on n'aurait plus de récidive..
Réfléchissez un peu... !
La juridiction des mineurs qui date de 1945 privilégie la mesure éducative avant la condamnation pénale qui n'est prévue que lorsque "les circonstances ou la personnalité du mineur le nécessite" ou en cas d'échec des mesures d'aide éducative.
Ce qui hélas apparait dans cette situation.

Signaler Répondre

avatar
prison à vie le 06/03/2018 à 10:23

À force d'échapper à la prison, il se croit tout permis et tout puissant. Il finira par commettre l'irréparable.

À force de procrastiner, ça va mal finir. C'est comme pour le nucléaire.

Signaler Répondre

avatar
pétard mouillé le 06/03/2018 à 10:20

Il a cassé la vie avec un coup de poing ? Pas mal.

Signaler Répondre

avatar
into the wild : Alaska le 06/03/2018 à 10:20

Il faut qu'il paie sa dette à la société. Dans l'article publié juste avant, ils disent chercher des organes à transplanter.

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 06/03/2018 à 10:18
Jeansais a écrit le 06/03/2018 à 10h08

C'est un gamin paumé ( se taper la tête contre un bureau du commissariat ..?);
il a besoin de soins, d'aide, d'éducation plus que d'aller en taule...même si bien sûr la sanction pénales est nécessaire
et s'il en est à commettre 80 délits à 16 ans ce que toutes les mesures éducatives ont jusqu'alors échoué...
Mais nous n'avons pas le droit de désespérer d'un gamin de 16ans.

Donc c'est la faute de la société.
Et si la société en avait marre de casquer ?

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 06/03/2018 à 10:08

C'est un gamin paumé ( se taper la tête contre un bureau du commissariat ..?);
il a besoin de soins, d'aide, d'éducation plus que d'aller en taule...même si bien sûr la sanction pénales est nécessaire
et s'il en est à commettre 80 délits à 16 ans ce que toutes les mesures éducatives ont jusqu'alors échoué...
Mais nous n'avons pas le droit de désespérer d'un gamin de 16ans.

Signaler Répondre

avatar
Ouste le 06/03/2018 à 09:30

Il serait temps de l'enfermer.
Pendant 6 mois, pour commencer.
Ensuite on double à chaque nouveau délit.
A 100 on le met au trou jusqu'à la fin de ses jours. Ca lui évitera de commettre l'irréparable...

Signaler Répondre

avatar
niccy25a le 06/03/2018 à 08:57

un moment faudra peu être lui demander de retour d’ou il vient !

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 06/03/2018 à 08:48

Pauvre chéri...encore un incompris. Est ce qu’il aura une médaille quand il’arrivera à 90 condamnations ?
On rêve....

Signaler Répondre

avatar
VELIVELO 2018 le 06/03/2018 à 08:24

"Aux juges de trouver les mots justes pour lui faire comprendre que son comportement mérite une révision."

Non ! aux juges de lui offrir un vélo pour qu'il devienne un citoyen sauvant la planète.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.