L'homme filmait les fesses des clientes et des employées d'Auchan Saint-Priest

L'homme filmait les fesses des clientes et des employées d'Auchan Saint-Priest
Auchan Saint-Priest - LyonMag

Un homme âgé de 32 ans a été placé en garde à vue lundi. Un peu plus tôt dans la journée, il avait été arrêté par les agents de sécurité d'Auchan Saint-Priest.

Selon le Progrès, cet habitant de Brindas prenait un plaisir malsain à filmer avec son téléphone portable les fesses des clientes mais aussi des employées. De nombreuses vidéos de ce type ont été retrouvées sur le téléphone.

A son domicile, les enquêteurs ont analysé trois disques durs et un ordinateur, mais les recherches n'ont rien donné. Par contre, ils ont mis la main sur un sachet de cannabis.

Lors de son audition, l'individu a expliqué avoir réalisé ces petits clips afin de les compiler et de les mettre sur Youtube. Des aveux accablants qui le mèneront pourtant pas au tribunal.

Le trentenaire a été relâché et est attendu le 23 avril à la Maison de justice et de droit de Vénissieux où il fera l'objet d'un rappel à la loi.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bernardo le 06/04/2018 à 15:18

On n'en sort pas des instincts Freudiens, c'est ce que chante Souchon dans sa chanson " regarder sous les jupes des filles"

On sait que les hommes sont des gros primates, faut juste être capable de se controler.

ça marche pour 95 % des hommes, 5% n'y arrivent pas, d'où le problème.

Signaler Répondre

avatar
joe le 05/04/2018 à 12:12
Agent de sécurité a écrit le 22/03/2018 à 15h23

Dans ces magasins , les agents de sécurité ont accès aux caméras, ce sont des caméras en haute définition avec possibilité de zoomer où on veut.

Alors ils se gênent pas pour zoomer sur les clientes (un décolleté et c'est le jackpot vu que les caméras sont en hauteur), j'ai travaillé dans la grande distribution, je sais de quoi je parle.

Que l'on regarde des seins ou des fesses directement avec ses yeux ou par l’intermédiaire d'une caméra cela revient au même. La solution serai ou de retirer les yeux ou obliger les gens a garder les yeux bandés!

Signaler Répondre

avatar
JUST'1 le 24/03/2018 à 19:49

En l’espèce, que peut on retenir a charge contre cet individu? Ce dernier filme le postérieur de certaines femmes avec son smartphone dans un lieu ouvert au public.A aucuns moments il est mentions d'attouchement, d’exhibition, de propos indécents. Il n'est pas interdit de faire une vidéo ou une photo ( de personnes de policiers....)dans un lieu public. Ce qui est interdit c'est d'en faire une exploitation (diffusion sur youtube ou autre) sans l'accord des personnes concernées. Mais cela signifie que le visage est identifiable ce qui est la raison du préjudice de l'utilisation de l'image. Dans ce cas bien fort est celui qui pourrait reconnaître un postérieur en gros plan sur une vidéo et couvert par un vêtement de surcroît. Acte déplacés, Immoral et inconvenant j'en convient. Cela mérite que la police s'assure que le mis en cause n'est pas plus q'un petit voyeur a tendance fétichiste. Les lois de la gravité auraient méritées qu'une de ces femmes lui retourne la politesse avec une belle caresse de phalanges sur sa face de niais, ce qui n'a pas été le cas. Pour le reste désolé mais juridiquement c'est Waterloo morne plaine. Pour la castration ou la peine de mort, je pense fortement que c'est râpé. Par contre, on est bien d'accord que grâce à ce genre de bipède on est pour l’euthanasie et contre le clonage.

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 22/03/2018 à 16:32

Pourquoi n’y a-t-il jamais de caméra pour filmer les fesses des hommes, certains feraient moins leur malin !!

Signaler Répondre

avatar
Agent de sécurité le 22/03/2018 à 15:23

Dans ces magasins , les agents de sécurité ont accès aux caméras, ce sont des caméras en haute définition avec possibilité de zoomer où on veut.

Alors ils se gênent pas pour zoomer sur les clientes (un décolleté et c'est le jackpot vu que les caméras sont en hauteur), j'ai travaillé dans la grande distribution, je sais de quoi je parle.

Signaler Répondre

avatar
Kirikououestkaraba le 22/03/2018 à 14:46

Moi je connais bien se magasin je fais régulièrement des courses est j'ai ma famille et aussi qui ont bossé d'en ce magasin franchement la sécurité fais pas son boulot je suis scandalisé il te font chier au début du magasin mes il font pas leur boulot quand il faut chopé des gars comme sa franchement c'est honteux

Signaler Répondre

avatar
chita le 22/03/2018 à 11:03

il ya plein comme lui

Signaler Répondre

avatar
Legit le 22/03/2018 à 09:11
ALI a écrit le 21/03/2018 à 20h34

Un homme âgé de 32 ans a été placé en garde à vue lundi. Un peu plus tôt dans la journée, il avait été arrêté par les agents de sécurité d'Auchan Saint-Priest.


AH BON LES AGENTS D'AUCHAN SONT ASSERMENTES ET LE DROIT D'ARRETER DES CLIENTS.

PUTAIN LE SCOPP

Dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant puni d'une peine d'emprisonnement, toute personne a qualité pour en appréhender l'auteur et le conduire devant l'officier de police judiciaire le plus proche.

(article 73 du code de procédure pénale).

Vous vous coucherez moins bête ce soir.

Signaler Répondre

avatar
un peu de bon sens le 22/03/2018 à 09:06
ALI a écrit le 21/03/2018 à 20h34

Un homme âgé de 32 ans a été placé en garde à vue lundi. Un peu plus tôt dans la journée, il avait été arrêté par les agents de sécurité d'Auchan Saint-Priest.


AH BON LES AGENTS D'AUCHAN SONT ASSERMENTES ET LE DROIT D'ARRETER DES CLIENTS.

PUTAIN LE SCOPP

Tout citoyen peut arrêter une personne en flagrant délit de crime ou délit.
Article 73 du code pénal

Signaler Répondre

avatar
Babbie le 22/03/2018 à 07:21

Moi je l'envoi en psychiatrie,

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 22/03/2018 à 01:03

cest est pour jaquie et michel

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 21/03/2018 à 22:48

Je veux ses vidéos !

Signaler Répondre

avatar
ALI le 21/03/2018 à 20:34

Un homme âgé de 32 ans a été placé en garde à vue lundi. Un peu plus tôt dans la journée, il avait été arrêté par les agents de sécurité d'Auchan Saint-Priest.


AH BON LES AGENTS D'AUCHAN SONT ASSERMENTES ET LE DROIT D'ARRETER DES CLIENTS.

PUTAIN LE SCOPP

Signaler Répondre

avatar
Seb le 21/03/2018 à 16:57

L article de malade !
En plus il y a de la drogue!
Terrible!

Signaler Répondre

avatar
zeus le misogyne le 21/03/2018 à 10:51
Zeus. a écrit le 21/03/2018 à 10h03

Où sont les vidéos?

voyeur!!

Signaler Répondre

avatar
Zeus. le 21/03/2018 à 10:03

Où sont les vidéos?

Signaler Répondre

avatar
jr ewing le 21/03/2018 à 10:02
yjeee a écrit le 21/03/2018 à 09h45

rappel à la loi, bon ca va on peut filmer sous les jupes sans être inquétés alors ! n

Pff, il n'a pas filmé sous les jupes, vous ne savez pas lire.

Signaler Répondre

avatar
yjeee le 21/03/2018 à 09:45

rappel à la loi, bon ca va on peut filmer sous les jupes sans être inquétés alors ! n

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.