Villefranche : le fils d'un policier menacé et frappé au collège

Villefranche : le fils d'un policier menacé et frappé au collège
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits se sont déroulés ces derniers jours à la Cité scolaire Claude Bernard de Villefranche-sur-Saône. Un adolescent a été la cible de menaces et de violences physiques à cause du métier de son père : policier.

Les agresseurs présumés sont deux collégiens âgés de 14 et 15 ans, originaires de Villefranche et Gleizé. Via le réseau social Snapchat, ils ont publié des menaces à son encontre. Puis sont passés à l'acte, lui administrant notamment un coup de poing.

La victime, très affectée moralement, a obtenu 30 jours d'ITT. Elle ne veut plus retourner en classe et réclame un changement d'établissement.

Quant aux deux collégiens, ils ont été interpellés lundi en fin d'après-midi après que le père de leur victime ait porté plainte. Le policier avait pris soin de conserver les captures d'écran des menaces envoyées via Snapchat.

A l'issue de leur garde à vue, les mineurs ont été présentés au parquet. Ils pourraient être mis en examen pour violences et menaces de mort réitérées.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Slim le 22/03/2018 à 07:07

avatar
Haja le 21/03/2018 à 23:12

Mais enfin ce n est pas de leur faute.
Ils souffrent tellement...

Signaler Répondre

avatar
Justicepourri le 21/03/2018 à 21:17

Là ont en parles parcque c’est un goss de flic parcontre moi qui ai était agressé en plein centre ville de Villefranche sous les yeux des passants & des camera de videosurveillance comme par hasard c’est classé sans suite bravo belle justice de merde qui encensse les délinquants.

Signaler Répondre

avatar
MAN le 21/03/2018 à 13:42

IL FAUT VIRER LES DEUX DELINQUANTS DE L ECOLE IL NE FAUT PAS QUE LA VICTIME QUITTE SON ECOLE. C EST LE MONDE A L ENVERS. ON PROTEGE LES DELINQUANTS COMME TOUJOURS. PAUVRE FRANCE...............

Signaler Répondre

avatar
patzebiker le 21/03/2018 à 10:49

Encore 2 petits "sauvageons" qui n'ont pas mesuré la gravité de leurs actes.....Un magistrat va leur faire la grosse voix et ils rentrerons chez papa maman après avoir promis de ne plus recommencer...!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
gpx le 21/03/2018 à 10:38

Lamentable...nous devons cacher notre metier désormais et en avoir presque honte aux yeux de nos enfants....juste pour les proteger....autrefois, ce metier faisait la fierté des familles, desormais, il faut se cacher comme des lepreux pour eviter au mieux les insultes, au pire la mort....quel pays de merde

Signaler Répondre

avatar
évidemment le 21/03/2018 à 10:26

tres bien, traitons ces délinquants comme ils traitent les autres
mais n oublions pas la source du mal... l éducation!!
les parents de ces 2 futurs citoyens hors pairs sont bien évidemment convoquéset mis en cause??

rassurez moi, ils seront pénalement sanctionné?

Signaler Répondre

avatar
faggghsgf le 21/03/2018 à 09:50

2 ans de travail d'interet général pour ces deux racailles ne leur feront pas de mal.. mais bon étant mineurs etc.. je suis persuadé qu'ils auront un rappel à la loi..

Signaler Répondre

avatar
Attila le 21/03/2018 à 09:00

Tout va pour le mieux dans le Meilleur des monde....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.