OL : Lopes et Marcelo convoqués par la LFP après les incidents lors de l'Olympico

OL : Lopes et Marcelo convoqués par la LFP après les incidents lors de l'Olympico
Début des échauffourées entres les joueurs à la fin du match - DR

Les deux Lyonnais, ainsi que le Marseillais Adil Rami, seront entendus le 12 avril prochain par la LFP, à la suite des altercations qui se sont déroulées au terme de la rencontre entre les deux équipes, le 18 mars dernier (2-3). La commission a décidé de mettre le dossier en instruction.

Il est reproché à Anthony Lopes, capitaine de l'OL lors de la rencontre, d'avoir distribué un coup au visage d'un intendant de l'OM. "C’était mon rôle d’aller rattraper Marcelo dans la mêlée", a indiqué le portier lyonnais.

Marcelo s'est lui distingué dans une première altercation avec Adil Rami, dans les derniers instants de la rencontre. Il a ensuite brandi le maillot lyonnais à l'entrée des vestiaires, provoquant une dispute générale entre les joueurs.

La LFP examinera aussi le comportement des supporters des deux équipes. Les Marseillais sont impliqués dans l'usage d'engins pyrotechniques. Les Lyonnais, pourtant interdits de déplacements, font eux l'objet d'accusations pour jets d'objets.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bianca le 23/03/2018 à 18:11

Les Marseillais ont bouffé de la quenelle lyonnaise et ils ne la digèrent pas !!!

Signaler Répondre

avatar
Mohamed OLi le 23/03/2018 à 15:31

l' OL a gagné aux poings par arrêt de l'arbitre

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 23/03/2018 à 13:41

Bizarre que Mandanda et Mitroglou qui ont aussi participes ne soient pas également convoqués, on pourrait aussi parler de la sécurité du stade qui a malmenée les joueurs lyonnais...

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 23/03/2018 à 13:40

il faut quand même rappeler que les marseillais ont mis le feu au poudre en disant qu'ils allaient nous "exploser" avant le match (on a vu le résultar)

de plus ce sont eux qui démarrent une bagarre en fin de match

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.