Une centaine d'égoutiers manifestent à Lyon

Une centaine d'égoutiers manifestent à Lyon
Lyonmag.com

Entre 90 et 150 égoutiers ont manifesté ce vendredi matin à Lyon.

Un premier rassemblement a eu lieu à 7h devant le siège de la Métropole de Lyon. Le cortège a ensuite pris la direction du palais des sports de Gerland, dans le 7e arrondissement.

Les égoutiers en colère dénoncent "la perte régulière de leurs acquis" et "la non-reconnaissance de l'insalubrité de leur travail".

Tags :

égoutiers

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lénaïf le 09/04/2018 à 11:40

Ils font grève maintenant ?
Alors que tout employeur peut s'adonner sans vergogne à appliquer la loi travail contre laquelle peu de personnes se sont élevées, arguant du fait qu'une grève leur coûte de l'argent en fin de mois !!
Mais là, avec cette la loi travail, c'est toute leur vie qu'elle va leur coûter, en argent !!
Alors laissons les faire grève maintenant.....et pleurer !!

Signaler Répondre

avatar
Mon avis le 09/04/2018 à 10:52
À la langue de veau a écrit le 09/04/2018 à 09h56

Avec la privatisation,vous allez avoir cent fois plus d’égouts bouchés. Car, quand on est sous payé,on en fait le minimum et c’est normal. Mai, vous pourrez toujours vous faire embaucher et descendre dans les égouts. Au moins vous verrez .

je pense qu'une augmentation de salaire provoque une euphorie de courte durée. Donc oui le travailleur va en faire davantage quelques jours ou semaines puis reprendre son rythme de croisière... après l'implication au travail est une question de mentalité, dans tous les boulots y'a toujours ceux qui se donnent sans compter et ceux qui enchaînent pause sur pause...

Signaler Répondre

avatar
À la langue de veau le 09/04/2018 à 09:56
mondovalie a écrit le 06/04/2018 à 19h22

Ils dénoncent "la non-reconnaissance de l'insalubrité de leur travail"! N'importe quoi, on va nous faire croire qu'ils ne savent pas où ils vont travailler quand ils sont embauchés? Ils y descendent de moins en moins au vue du nombre d'égouts bouchés lorsqu'il pleut.

Avec la privatisation,vous allez avoir cent fois plus d’égouts bouchés. Car, quand on est sous payé,on en fait le minimum et c’est normal. Mai, vous pourrez toujours vous faire embaucher et descendre dans les égouts. Au moins vous verrez .

Signaler Répondre

avatar
Phanou le 09/04/2018 à 09:18

A l'embauche on signe un arrete préfectoral on demande simplement qu'il soit respecter. Le grand Lyon n'a pas déclaré ses égoutiers à leur caisse de retraite de 2009 a 2015 une pacotille sauf pour les intéresses

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 07/04/2018 à 16:57

Article incomplet : Quels acquis ont ils perdu ?
Pour l'insalubrité ils le savaient en postulant il me semble non ?

Signaler Répondre

avatar
Rat des villes le 07/04/2018 à 13:22

L'égoût et les cooleurs...

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 07/04/2018 à 11:36

Les égoutiers sont dégoûtés...écoutons les !

Signaler Répondre

avatar
mondovalie le 06/04/2018 à 19:22

Ils dénoncent "la non-reconnaissance de l'insalubrité de leur travail"! N'importe quoi, on va nous faire croire qu'ils ne savent pas où ils vont travailler quand ils sont embauchés? Ils y descendent de moins en moins au vue du nombre d'égouts bouchés lorsqu'il pleut.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.