Lyon : un immeuble s'effondre en partie dans le 8e arrondissement

Lyon : un immeuble s'effondre en partie dans le 8e arrondissement
LyonMag

La route de Vienne n’est plus accessible aux automobilistes depuis ce jeudi après-midi.

En cause : la découverte d’une fissure dans le mur d’un immeuble. Ce dernier a été évacué par les pompiers. Une réunion technique est prévue dans la matinée ce vendredi pour faire un point sur la situation. Les craintes d'effondrement étaient fondées puisqu'une partie du bâtiment s'est détachée dans la nuit, ne faisant aucun blessé.

A noter que des déviations par la rue Challemel Lacour, les rues général Gouraud et de Montagny ont été mises en place.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pisétout le 22/05/2018 à 10:31
Veritas a écrit le 18/05/2018 à 21h15

Vous confondez « pisé « et « mâchefer « ,le « mâchefer « supporte mieux les crépis mais de toute façon l’origine de l’effondrement provient vraisemblablement de la nature du sol qui supporte les fondations.

Non je ne confonds pas, je connais bien les deux, mais il me semblait distinguer plutôt du pisé sur la photo. A voir, il est vrai cependant qu'il y a beaucoup de mâchefer sur le quartier.

Signaler Répondre

avatar
Veritas le 18/05/2018 à 21:15

Vous confondez « pisé « et « mâchefer « ,le « mâchefer « supporte mieux les crépis mais de toute façon l’origine de l’effondrement provient vraisemblablement de la nature du sol qui supporte les fondations.

Signaler Répondre

avatar
Lyon-la-belle le 18/05/2018 à 16:25

N'y avait-il pas avant un immeuble accolé, qui a été détruit? en enlevant jusqu'aux fondations et sans mettre de soutient, forcément ça fragilise l'immeuble mitoyen.

Signaler Répondre

avatar
BTP = corruption le 18/05/2018 à 14:07

On voit un bâtiment neuf à côté. Il est possible de penser que les excavations pour ce nouveau bâtiment aient fragilisé celui-ci.

À Villeurbanne pour une résidence récente, outre la poussière énorme (arroser le chantier doit coûter trop cher, tant pis pour les riverains), après les excavations ils ont passé un rouleau compresseur pendant des jours, entraînant d'énormes vibrations ressenties à des dizaines de mètres.
Quand on pense que certains trouvent qu'il y a trop de normes...

Signaler Répondre

avatar
pisétout le 18/05/2018 à 13:39

Sur les images, il me semble distinguer un mur à l'origine en pisé recouvert d'un crépi récent en ciment...
Quand est ce que ce genre de malfaçon s’arrêtera t il ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.