Ivre, il insulte les gendarmes pendant 7 heures

Ivre, il insulte les gendarmes pendant 7 heures
Photo d'illustration - LyonMag

La surconsommation d’alcool chez cet habitant d’Anse dans le Beaujolais lui fait prendre des décisions regrettables.

Interpellé jeudi en fin d’après-midi alors qu’il était ivre et torse nu sur la voie publique, l’individu a fait vivre un enfer aux gendarmes. Crachats, insultes, il a même dégradé sa cellule de dégrisement en cassant une vitre à force de taper dessus avec son alliance.

Visiblement motivé, il balancera des noms d’oiseaux pendant près de 7 heures d’affilée aux militaires, plutôt choqués par la détermination de l’alcoolique.


Jugé vendredi en comparution immédiate, l’homme était redevenu calme une fois les effets de l'alcool dissipés.

Lui qui sortait de détention en février dernier a écopé d’un an de prison dont 4 mois avec sursis. Il devra également indemniser quatre gendarmes constitués parties civiles à hauteur de 1300 euros. Et a l'interdiction de fréquenter des débits de boisson pendant 2 ans, la durée de sa mise à l'épreuve.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
yo ! le 26/05/2018 à 16:20
Pays de fous. a écrit le 26/05/2018 à 16h06

On comprends mieux pourquoi,ils font des campagnes publicitaires pour s’engager dans les forces de l’ ordres et l’armée. Ils ne va bientôt rester plus grand monde pour assurer la paix civile. Pas comme les métiers qui ont le vent en poupe,délinquants,cambrioleurs,dealers,clandestins,violeurs ect... c’est pour quand les polices privées paramilitaires ?

https://www.bfmtv.com/police-justice/nouveau-record-de-detenus-dans-les-prisons-francaises-70-633-personnes-incarcerees-1455958.html

laxistes disiez vous ?

Vos solutions sont dépassées et n'apporteraient que plus de violences et d'injustices.

Signaler Répondre

avatar
Pays de fous. le 26/05/2018 à 16:06

On comprends mieux pourquoi,ils font des campagnes publicitaires pour s’engager dans les forces de l’ ordres et l’armée. Ils ne va bientôt rester plus grand monde pour assurer la paix civile. Pas comme les métiers qui ont le vent en poupe,délinquants,cambrioleurs,dealers,clandestins,violeurs ect... c’est pour quand les polices privées paramilitaires ?

Signaler Répondre

avatar
Loulou2 le 26/05/2018 à 15:15

Ah....pas de commentaires racistes contre ce jeune immigré du beaujolais????????????

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.