Trois mois de prison avec sursis pour la mère qui passait de la drogue au parloir

Trois mois de prison avec sursis pour la mère qui passait de la drogue au parloir
La prison de Villefranche - LyonMag

La semaine dernière, un détenu de la prison de Villefranche-sur-Saône était fouillé à son retour de parloir. Dans son caleçon se trouvaient trois paquets contenant 116 grammes de résine de cannabis.

L'enquête n'est pas allée chercher bien loin, c'était son interlocutrice au parloir qui lui avait passé la drogue, en l'occurrence sa mère.

Mère et fils étaient donc jugés vendredi. La Villeurbannaise âgée de 48 ans a juré qu'elle avait été approchée par des individus menaçants qui lui avaient intimé l'ordre de passer le cannabis.

Une version qui n'a pas convaincu le procureur de la République qui a précisé qu'elle avait été interpellée avec 1000 euros dans son sac. Et que le fils, qui serait donc victime de caïds soucieux de trouver des passeurs de drogue derrière les barreaux, avait été particulièrement virulent lors de son arrestation.

Ce dernier, âgé de 22 ans, devait sortir de prison en juillet. Il a écopé en plus de 10 mois de détention supplémentaires selon le Progrès. Quant à sa mère, c'est une peine de 3 mois avec sursis qui vient s'inscrire sur son casier judiciaire jusque-là vierge.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gone69006 le 30/05/2018 à 10:14
Toto69 a écrit le 30/05/2018 à 09h55

Pourquoi unsursis ?

car la justice est faible !!

Signaler Répondre

avatar
Toto69 le 30/05/2018 à 09:55

Pourquoi unsursis ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.