Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Des agriculteurs du Rhône interpellés, un réseau de travailleurs polonais démantelé

Photo d'illustration - LyonMag

Cinq euros de l'heure. Environ 10 heures par jour. Et pas moins de 5 jours par semaine. Un tarif défiant toute concurrence qui était appliqué par un Polonais âgé d'une cinquantaine d'années.

Cet individu, récemment interpellé par les gendarmes en France, avait ouvert dans son pays natal une agence d'intérim. Et avait ainsi monté un réseau de travail au black, inondant le Rhône et l'Ain de travailleurs polonais destinés aux exploitations agricoles. Une vingtaine d'entre eux évoluaient dans les deux départements.

 

Les enquêteurs ont estimé qu'entre 2012 et 2016, les agriculteurs qui avaient fait appel aux services des Polonais avaient économisé 2,5 millions d'euros de charge sociale.

De fortes sommes d'argent ont d'ailleurs été saisies lors des perquisitions chez la dizaine d'individus interpellés en début de semaine : environ 400 000 euros en liquide au total.

 

Cerné par les preuves contre lui, le patron du réseau de travail illégal a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire strict pour éviter qu'il ne retourne en Pologne. Quant aux six maraîchers concernés, ils sont loin d'être tirés d'affaire car les enquêteurs les reconvoqueront prochainement.


Commentaires 18

Déposé le 24/06/2018 à 19h12  
Par black Citer

tarnac a écrit le 23/06/2018 à 09h31

C'est des Polonais d'Abidjan ?

non des "au black"

Déposé le 23/06/2018 à 09h31  
Par tarnac Citer

abidjan a écrit le 22/06/2018 à 21h04

A abidjan un employé de maison est payé 80 € par mois sans charges sociales ! Les mêmes qui sont migrants illégaux en France multiplient leur salaire par 12 au minimum !! On comprend qu'ils ne veuillent pas retourner chez eux !

C'est des Polonais d'Abidjan ?

Déposé le 23/06/2018 à 08h47  
Par CQFD. Citer

abidjan a écrit le 22/06/2018 à 21h04

A abidjan un employé de maison est payé 80 € par mois sans charges sociales ! Les mêmes qui sont migrants illégaux en France multiplient leur salaire par 12 au minimum !! On comprend qu'ils ne veuillent pas retourner chez eux !

Et vous feriez la même chose à leur place.

Déposé le 23/06/2018 à 01h34  
Par Extrême mauvaise foi d'extreme droite Citer

La réalité en Face. a écrit le 22/06/2018 à 18h40

Tous ses clandestins qu’ils rebaptisent migrants,vous les retrouvez dans les champs, la restauration,le bâtiment ect...pour le business juteux de l’exploitation humaine sous payes ou pas du tout comme beaucoup entassés chez les marchands de sommeil. Et après, ils font Leur numéro médiatique humanitaire,quelle pourriture.

C'est des polonais pas des migrants.

C'est pour cela que l'Europe a été créée, pour exploiter la misere de l'europe de l'est.

Cerise sur la gateau, la libre circulation en Europe fait qu'on ne peut pas accuser les gens qui viennent des pays de l'est d'être des immigrants illégaux.

Les partis de droite comme de gauche vous ont bien eu.

Déposé le 23/06/2018 à 01h31  
Par Extrême mauvaise foi d'extreme droite Citer

abidjan a écrit le 22/06/2018 à 21h04

A abidjan un employé de maison est payé 80 € par mois sans charges sociales ! Les mêmes qui sont migrants illégaux en France multiplient leur salaire par 12 au minimum !! On comprend qu'ils ne veuillent pas retourner chez eux !

L'article dit bien des travailleurs polonais.

Pourquoi fixez vous sur Abidjan ? Pas la peine de répondre je sais !

Déposé le 22/06/2018 à 21h04   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par abidjan Citer

A abidjan un employé de maison est payé 80 € par mois sans charges sociales ! Les mêmes qui sont migrants illégaux en France multiplient leur salaire par 12 au minimum !! On comprend qu'ils ne veuillent pas retourner chez eux !

Déposé le 22/06/2018 à 18h40  
Par La réalité en Face. Citer

medef a écrit le 22/06/2018 à 15h24

Comme le medef toujours en train de pleurer mais en fait ils s'en mettent plein les poches. Des vrais patrons.

Tous ses clandestins qu’ils rebaptisent migrants,vous les retrouvez dans les champs, la restauration,le bâtiment ect...pour le business juteux de l’exploitation humaine sous payes ou pas du tout comme beaucoup entassés chez les marchands de sommeil. Et après, ils font Leur numéro médiatique humanitaire,quelle pourriture.

Déposé le 22/06/2018 à 18h05  
Par EURL Citer

medef a écrit le 22/06/2018 à 15h24

Comme le medef toujours en train de pleurer mais en fait ils s'en mettent plein les poches. Des vrais patrons.

....

Déposé le 22/06/2018 à 15h24  
Par medef Citer

Comme le medef toujours en train de pleurer mais en fait ils s'en mettent plein les poches. Des vrais patrons.

Déposé le 22/06/2018 à 15h24  
Par Les paysans sont trop riches ! Citer

700 euros d'aides PAC à l'hectare sans compter leur chiffre d'affaire.

87% de déduction forfaitaire de leur chiffre d'affaire pour calculer leur revenu et c'est pas encore assez !!??

Déposé le 22/06/2018 à 15h22  
Par Les paysans sont riches ! Citer

Je conseille à tout le monde de regarder cette vidéo : Un système bovin allaitant dans l'Autunois.

EBE : 60000 euros par associé

Revenu par associé : 40000 euros !!!

Et c'est les éleveurs eux même qui le disent. Vous allez les accuser de raconter n'importe quoi aussi ??

https://youtu.be/n2AACfw06Wg

Déposé le 22/06/2018 à 15h00  
Par fric à Dèle Citer

Ca eu payé mais ça paye plus a écrit le 22/06/2018 à 14h24

Vous dites ça mais sur le fond ils ne fessaient ça que pour payer les charges qui les asphyxies.

Que c'est beau de vous voir vous engluer dans vos arguments économiques du "je veux pas payer, c'est trop !" "ha mais on n'a plus de services publics !" "ha mais c'est d'la faute des autres" !

Pas de doute, on est à Lyon avec Gnafron et Guignol...

Déposé le 22/06/2018 à 14h24  
Par Ca eu payé mais ça paye plus Citer

Ah,les cons. a écrit le 22/06/2018 à 13h26

Gagnez encore plus d’argent ? Grâce aux clandestins ,réfugiés,migrants et tous les miséreux de la planète. Venez chez nous ,on vous exploitera .

Vous dites ça mais sur le fond ils ne fessaient ça que pour payer les charges qui les asphyxies.

Déposé le 22/06/2018 à 13h26  
Par Ah,les cons. Citer

Grosse hypocrisie a écrit le 22/06/2018 à 10h42

On attend la réaction officielle de la FNSEA !

Gagnez encore plus d’argent ? Grâce aux clandestins ,réfugiés,migrants et tous les miséreux de la planète. Venez chez nous ,on vous exploitera .

Déposé le 22/06/2018 à 13h04  
Par valency Citer

les agriculteurs ont toujours été cupides et souvenons-nous des farines animales ...

Déposé le 22/06/2018 à 11h16  
Par un pot Citer

peut être qu un jour notre cher et tendre gouvernement comprendra que nos charge sont un poids pour notre économie!!!
... mais pour le moment, elles participent a financer le train de vie de l'Etat... et non les retraites, le chômage... et toutes les indemnités qui sont réduites au profit du monarque!

Déposé le 22/06/2018 à 10h42  
Par Grosse hypocrisie Citer

MAX a écrit le 22/06/2018 à 10h32

Ce sont les mêmes agriculteurs qui bloquaient le port Edouard Herriot et la raffinerie de Feyzin la semaine dernière...?

On attend la réaction officielle de la FNSEA !

Déposé le 22/06/2018 à 10h32  
Par MAX Citer

Ce sont les mêmes agriculteurs qui bloquaient le port Edouard Herriot et la raffinerie de Feyzin la semaine dernière...?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.