230 000 spectateurs dans les rues de Lyon pour le défilé de la biennale de la danse

230 000 spectateurs dans les rues de Lyon pour le défilé de la biennale de la danse
Les couleurs étaient au rendez-vous - LyonMag

Le public était au rendez-vous pour l’évènement qui revenait cette année en Presqu’île.

Ils étaient plus de 4 500 danseurs amateurs à défiler entre la place des Terreaux et la place Bellecour sur le thème de la paix. Treize groupes de toute la région ont participé à ce temps fort de la Biennale de la danse qui va se poursuivre de son côté jusqu’au 30 septembre.

Ce sont en tout 230 000 spectateurs qui en ont pris plein les yeux ce dimanche après-midi lors d’un défilé coloré et musical. On est bien loin des 15 000 spectateurs enregistrés au stade de Gerland en 2016, un chiffre famélique qui s'expliquait par la volonté de la préfecture de protéger l'évènement en pleine période de psychose.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
peuple de droite le 17/09/2018 à 22:42
fetedestguy a écrit le 17/09/2018 à 15h59

Une grosse perte du temps. Content d'être resté chez moi, en paix.

bien à vous et tant mieux pour ceux qui étaient sur place. Ca fait un grognon de moins (le poste était déjà pourvu, il y avait gégé sur place pour surveiller ses troupes)

Signaler Répondre

avatar
fetedestguy le 17/09/2018 à 15:59

Une grosse perte du temps. Content d'être resté chez moi, en paix.

Signaler Répondre

avatar
Les fous le 17/09/2018 à 13:38
Où est Marco? a écrit le 17/09/2018 à 12h47

Tiens, vous me rappelez quelqu'un...
Encore un nouveau pseudo?

Dès qu'un commentaire ose s'attaquer à leur sacro-sainte société où l'argent est roi, ils focalisent sur "marco" ! Le plus écroulant de rire c'est qu'ils accusent ce marco de focaliser et d'être un "malade" !

Signaler Répondre

avatar
FY le 17/09/2018 à 13:18
on est toujours le bobo de quelqu'un a écrit le 17/09/2018 à 11h36

troll de base
la culture n'est pas gratuite encore moins à cette échelle. Je vous laisse à votre solitude

ps : donnez moi votre définition du bobo (quelqu'un qui fait de la guitare ?)

C'est pas de la culture , c'est ce que le system a accaparé pour bénéficier d'un profit .Il en a fait un produit qui fait tourner des euros , il a dénaturé le sens même de culture en la mettant en boite loin , hors de porté...pour cela faut payer d'une façon ou d'une autre . Tout n'est que gain et financement , la culture a disparue en occident , elle n'est que marché

Signaler Répondre

avatar
FY le 17/09/2018 à 13:11
Où est Marco? a écrit le 17/09/2018 à 12h47

Tiens, vous me rappelez quelqu'un...
Encore un nouveau pseudo?

Non , toujours FY ça sort tout seul , sinon FOAD pour les grandes circonstances...

Signaler Répondre

avatar
Où est Marco? le 17/09/2018 à 12:47
FY a écrit le 17/09/2018 à 08h49

Je suis allé bossé pour participer aux subventions de 2,4 millions d'euros pour La Biennale de la danse 2018, et financer le train de vie de la direction de l'assoce , après j'ai bossé un peu ma guitare. Fêter la paix comme un produit de consommation , c'est gênant ...peut être suis je idéaliste en pensant que la culture est gratuite , spontanée , non intéressée...mais bon ça va bien avec le système actuel

Tiens, vous me rappelez quelqu'un...
Encore un nouveau pseudo?

Signaler Répondre

avatar
on est toujours le bobo de quelqu'un le 17/09/2018 à 11:36
Yvon a écrit le 17/09/2018 à 08h12

Les bobos de la Croix-Rousse sont à nouveau sorti de chez eux. Ils sont très contents.

troll de base
la culture n'est pas gratuite encore moins à cette échelle. Je vous laisse à votre solitude

ps : donnez moi votre définition du bobo (quelqu'un qui fait de la guitare ?)

Signaler Répondre

avatar
DEHORS le 17/09/2018 à 10:36

Panem et circenses,benalla bobo

Signaler Répondre

avatar
ouais enfin bon le 17/09/2018 à 10:27

Se faire agresser par les agents de sécurité parce que tu t’es perdue ! Devoir faire le tour du centre pour arriver à bellecour. Et cerise sur le gâteau, un wtf à la métropole question sécurité être obligée de longer le quai de l hôtel Dieu comme seul protection des pauvres barrières de sécurité et des voitures qui roulent à 70 !!!!

Signaler Répondre

avatar
@yvon le 17/09/2018 à 09:20

Le vieux c***!!! Ca t'énerve tous ces bobos, intelligents, beaux, sympas, riches... Toi dans ta petite vie de merde tu tournes en rond, avec ton aigreur et ton étroitesse d'esprit.', tu es seul... alors c'est sûr, critiquer te soulage et tu as l'impression d'exister. Mais sache que tu n'es rien, tu peux mourrir 100 fois personne ne s'en apercevra et que tu manqueras à personne...

Signaler Répondre

avatar
FY le 17/09/2018 à 08:49
Marre des raleurs a écrit le 17/09/2018 à 08h23

Hier on a célébré la paix en dansant dans une grande communion et c'était beau. T'as fais quoi toi de ta petite journée minable dans ta vie d'aigri?

Je suis allé bossé pour participer aux subventions de 2,4 millions d'euros pour La Biennale de la danse 2018, et financer le train de vie de la direction de l'assoce , après j'ai bossé un peu ma guitare. Fêter la paix comme un produit de consommation , c'est gênant ...peut être suis je idéaliste en pensant que la culture est gratuite , spontanée , non intéressée...mais bon ça va bien avec le système actuel

Signaler Répondre

avatar
Marre des raleurs le 17/09/2018 à 08:23
Yvon a écrit le 17/09/2018 à 08h12

Les bobos de la Croix-Rousse sont à nouveau sorti de chez eux. Ils sont très contents.

Hier on a célébré la paix en dansant dans une grande communion et c'était beau. T'as fais quoi toi de ta petite journée minable dans ta vie d'aigri?

Signaler Répondre

avatar
Yvon le 17/09/2018 à 08:12

Les bobos de la Croix-Rousse sont à nouveau sorti de chez eux. Ils sont très contents.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.