Lancement d’Happy FLE, une application pour apprendre le français aux réfugiés

Lancement d’Happy FLE, une application pour apprendre le français aux réfugiés
L'application est disponible - LyonMag

Le projet veut faire appel à "des outils numériques nouveaux pour aider les réfugiés dans toute la France". 

Happy FLE, pour Français Langue Etrangère, a été officiellement lancé ce vendredi matin depuis les salons de la préfecture du Rhône. Il s’agit d’une application qui fonctionne, depuis ce vendredi, sur l’ensemble des téléphones. Destinée aux réfugiés primo-arrivants, elle s’adapte en temps réel à chaque individu comme une aide à l’apprentissage de la langue française.

Au total, l’application comporte 120 exercices répartis en 6 thèmes : les transports, l’environnement, la santé, les achats, le logement et l’administration. Concrètement, Happy FLE permettra aux utilisateurs de s’entraîner quotidiennement et de découvrir les bases du français à travers des situations de tous les jours comme "identifier les moyens de transport, lire un plan, faire les courses" ou encore "comprendre des documents administratifs" selon Guy Levi, secrétaire général aux affaires régionales.

Pour lui, "la maitrise du français étant un prérequis indispensable pour une intégration réussie, l’idée de créer un outil numérique dédié aux réfugiés pour l’apprentissage du français a émergé rapidement"



Après avoir téléchargé gratuitement Happy FLE sur un smartphone, l’application ne nécessite aucune connexion internet. Seul hic, avoir donc un téléphone qui puisse charger les données et les lire.

Le projet a pu être réalisé grâce à un partenariat public privé avec le Ministère de l'Intérieur, l’ U.S. Embassy France, Archipel - Laboratoire d'innovation de l'État en Auvergne Rhône Alpes, et enfin un studio de jeux vidéo éducatifs lyonnais : Kiupe. L’application a été créée en collaboration avec des réfugiés, ce sont d’ailleurs eux qui ont choisi le nom du logiciel.


Pour cette application, lancée dans le cadre de la Quinzaine régionale de l’intégration, l’Etat a déboursé 48 000 euros, l’Ambassade des États-Unis d’Amérique en France, 16 000 de plus.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Appli le 14/04/2019 à 11:50

Je suis tous les jours épaté par l'esprit d'inventivité et de "solidarité" que nous humains nous développons !

D'un côté, il y a cette appli gratuite qui va beaucoup plaire.
https://www.lyonmag.com/forum/topic/100565/seety-le-waze-du-stationnement-arrive-a-lyon
C'est vrai quoi, trouver une place pour stationner sa voiture, surtout quand on en a pas, ou qu'on a pas les moyens d'entretenir l'épave qu'on utilise, c'est vachement important !

Et de l'autre côté, il y a cette appli Happy FLE, gratuite, qui soulève beaucoup de contestations là où il n'y a pas lieu d'en faire tout un camembert (français).

Pourquoi un réfugiés, même en situation légale, aurait-il droit à autant d'égards que nos bagnoles ?

De toutes façons, même de marque française, jamais une voiture n'apprendra à parler (quoi que !).

Non mais quoi !

Un peu de bons sens les terriens, des appli gratuites OUI, mais pas pour tout le monde.

Signaler Répondre

avatar
Ail Ya le 14/04/2019 à 08:32

Pour traduire le coran en français ? Non , aucun intérêt alors , ils sont juste là téléguidés par le Quatar pour faire du volume , créer le trouble, voir remplacer ....islam religion de paix qu on vous dit ?et pourquoi pas vivre aux crochets des autres ...

Signaler Répondre

avatar
Marc Olivier de T.. le 29/10/2018 à 09:04
etranger et fier de l’être . a écrit le 12/10/2018 à 13h50

Qu’est-ce qu’on est Con dans ce pays ! Impressionnant.

Effectivement !!!

Ca dépasse l'entendement !!

Signaler Répondre

avatar
Marc Olivier de T.. le 29/10/2018 à 09:03

On a rarement vu un peuple aussi c... que le notre !!!

sans autre commentaire !!

Signaler Répondre

avatar
ANDF le 29/10/2018 à 07:00

Encore une association cultuelle qui touche gros en subventions pour soi disant du culturel ... on est plus que naïf , collabo on peut dire

Signaler Répondre

avatar
Château Rhotchild le 14/10/2018 à 11:05

Les marchés ont besoins d’esclaves. La France n’en a plus que le nom . Dirigé par leur poulain,qu’ils ont placés à la présidence. Comme la grosse Merkel pour l’Europe des mafias.

Signaler Répondre

avatar
Frank le 14/10/2018 à 10:01

Pour apprendre tous leurs droits et ce qu’ils vont toucher d’indemnités. Associations ,état,CAF, assistantes sociales spécialement dédiées aux aides aux migrants et autres cancrelats venus profiter des aides de nos pauvres.

Signaler Répondre

avatar
legion le 13/10/2018 à 20:56

Quand je vois qu on offre des demande d asile Titre de séjour à tous Et que mon temps pour les hommes il fallait passer par 5 ans légion étrangère minimum !!!! La France a perdu sa dignité Ouvrir ses porte oui mais pas à n importe qu el prix Il n y a plus d argent pour nos français et on accueille à tour de bras des pseudo migrants ou on offre gîte et couvert et défendu par des bobo des beau quartier La question est la suivante les faire venir oui mais quoi en retour Merci Un ex légionnaire

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 13/10/2018 à 07:32

Pourquoi ne pas appliquer la méthode de la Légion étrangère. Je parle bien.entendu de celle qui concerne l apprentissage de la langue, qui fait qu ' en moins de trois mois, un légionnaire arrive à tenir une conversation basique et à se débrouiller dans la vie .

Dans la méthode, je rajouterais des cours sur les droits des femmes, des hommes et des enfants, sur le fait que tout un(e) chacun(e) a le droit de penser, de dire, de pratiquer sa religion , de vivre et d être ce qu il veut dans le respect de l autre et des lois de la République.

D ailleurs ceci, je pense qu il faudrait le réapprendre à tous les citoyens vivant en France, qu ils soient réfugiés ou pas

Signaler Répondre

avatar
pilou01 le 12/10/2018 à 23:58
Lol a écrit le 12/10/2018 à 13h20

Très bonne idée mais ont ils des portables ?

Surement Mieux que le votre ! Sortez et regardez les dans les bus metro ou la rue... moi qui bosse je ne peux pas me les payer !

Signaler Répondre

avatar
pilou01 le 12/10/2018 à 23:57

Tiens y a de l'argent....l'application sur des téléphone portable! Ils sont riches nos émigrés avec leur portable dernier cri ! !

Signaler Répondre

avatar
ciao ! le 12/10/2018 à 15:56
etranger et fier de l’être . a écrit le 12/10/2018 à 13h50

Qu’est-ce qu’on est Con dans ce pays ! Impressionnant.

Vas retrouver les intelligents de et dans ton pays ... Les cons ne te retiennent pas !

Signaler Répondre

avatar
Rrrr le 12/10/2018 à 14:53
etranger et fier de l’être . a écrit le 12/10/2018 à 13h50

Qu’est-ce qu’on est Con dans ce pays ! Impressionnant.

Et bien alors...dégagez

Signaler Répondre

avatar
etranger et fier de l’être . le 12/10/2018 à 13:50

Qu’est-ce qu’on est Con dans ce pays ! Impressionnant.

Signaler Répondre

avatar
Bescherelle .mon cul. le 12/10/2018 à 13:49

Le français ? En France cela ne sert à rien . Il vaut maîtriser les mathématiques,les lois et le business....... le français c’est pour les rongeurs et les feignants...déjà ,c’est des clandestins pour la majorité et le peu de migrants seront tous payés aux lance pierre comme les esclaves qui arrivent pour le grand remplacement de la misère par une autre misère.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 12/10/2018 à 13:36
5G a écrit le 12/10/2018 à 13h24

En gros ils sont en train de nous dire que les réfugiés possèdent des smartphones?
Plutôt IPhone ou Samsung?

Vous ne croyez quand même pas que le système va faire autre chose que pousser à l'achat de bidules inutiles ?
:D

Signaler Répondre

avatar
5G le 12/10/2018 à 13:24

En gros ils sont en train de nous dire que les réfugiés possèdent des smartphones?
Plutôt IPhone ou Samsung?

Signaler Répondre

avatar
Lol le 12/10/2018 à 13:20

Très bonne idée mais ont ils des portables ?

Signaler Répondre

avatar
DEHORS le 12/10/2018 à 13:09

Bien et ce pognon serait il pas mieux ailleurs ,pour les reraités par exemple ?Réagissons face à la misère organisée par ces pseudos OGM héritiers des soixante huits tards

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.