Musée cinéma et miniature : l’exposition Carot/Jeunet promet 6 mois d’enchantement

Musée cinéma et miniature : l’exposition Carot/Jeunet promet 6 mois d’enchantement
LyonMag

Depuis samedi, le musée cinéma et miniature accueille une exposition des objets des films des réalisateurs Marc Caro et Jean Pierre Jeunet. 

Une exposition qui nous fait rentrer dans "un univers enfantin et plein d’humour" pour Jean Pierre Jeunet. Après 11 mois passés à la Halle Saint-Pierre à Montmartre, l’exposition s’invite à Lyon, jusqu’au 5 mai.

A travers ces objets qui ont longtemps trôner dans le bureau de Jean Pierre Jeunet. Le visiteur revit les différents films des deux réalisateurs, leur travail en duo sur plusieurs courts-métrages, puis Delicatessen et encore La cité des enfants perdus. Mais aussi leur succès solo Alien la résurrection, Le Fabuleux Des d’Amélie Poulain, Un long dimanche de fiançailles, Micmacs à Tire-Larigot et l’Extravagant Voyage du jeune et prodigieux TS Spivet pour Jean Pierre Jeunet. Ainsi que Dante 01 pour Marc Caro.

Dans ce cabinet de curiosité organisé par Laurie Courbier, les fans retrouveront le livre des photomatons le nain d’Amélie Poulain, mais aussi l’Alien de deux mètres, ou encore un costume d’un Long Dimanche de Fiançailles, un remorqueur du film de La cité des Enfants Perdus. Des extraits de films sont diffusés à côté des pièces, ce qui donne envie de foncer (re)voir toutes les œuvres des deux réalisateurs.

A côté des objets, aucune lecture. Il n’y a que du visuel, et un fond de musique. Un choix important pour les réalisateurs, ce qui correspond bien à leurs créations pour Marc Caro  "50% de son, 50% d’image, et finalement une histoire".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.