Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Memphis et Aouar, principaux artisans du retour lyonnais ce samedi - LyonMag.com

Un OL apathique puis transfiguré vient à bout de Guingamp (2-4)

Memphis et Aouar, principaux artisans du retour lyonnais ce samedi - LyonMag.com

Match à rebondissements au stade du Roudourou ce samedi.

Les supporters lyonnais ont dû s'arracher les cheveux au vu de la prestation lyonnaise... du moins jusqu'à la 60e minute. Ce samedi, à l'occasion de la 13e journée de Ligue 1 Conforama, l'Olympique Lyonnais est parvenu à s'imposer sur la pelouse de Guingamp (2-4). Très décevant dans un premier temps, Lyon s'est remis en jambe grâce à une dernière demi-heure de grande classe de Memphis et Aouar.

 

Pour ce déplacement à Guingamp, Bruno Genesio avait choisi la stabilité dans son système. Il a ainsi reconduit le 3-5-2, utilisé mercredi en Champions League. Seuls Kenny Tete et Moussa Dembélé remplacent Rafael et Nabil Fekir.

 

Le premier quart d'heure est calme, Guingamp reste discipliné et tient tête à l'OL dans le jeu. Les deux équipes ne parviennent pas à se procurer d'occasions franches. À noter toutefois que Lucas Deaux, de retour de blessure, n'a pu jouer que huit minutes, la faute à une rechute derrière sa cuisse.

 

Lyon se montre ensuite plus brouillon, manque de précision dans la relance et se retrouve pressé par les locaux. Sur une perte de balle de Marcelo, le ballon arrive dans les pieds de Rebocho. Son centre trouve Thuram, qui place une tête imparable sous la barre d'Anthony Lopes (1-0, 21e).

 

La réaction lyonnaise est timide. C'est même Guingamp qui continue de se montrer menaçant. L'OL ne trouve pas de solutions offensives face à un bloc guingampais bien en place. Seul Ndombélé (30e), parvient à se montrer dangereux devant le but de Johnsson. Memphis montre lui de la frustration, voire de l'agacement. Dembélé est quant à lui brouillon dans ses choix. L'arbitre siffle la mi-temps et l'OL se doit de montrer un jeu plus séduisant.

 

Le néant avant le réveil

 

La seconde mi-temps reprend au même rythme que la première. L'OL se montre toutefois un peu plus créatif. Memphis voit sa frappe raser le poteau droit du portier guingampais. Mais les rares opportunités lyonnaises ne cachent pas le manque de jeu proposé.

 

Après une heure de non-jeu, Ndombélé cède sa place à Terrier. Lyon, toujours brouillon, joue de l'avant. Quand soudain, l'illumination. Memphis adresse une superbe passe en profondeur pour Aouar. Ce dernier ajuste Johnsson du pied droit et égalise (1-1, 62e).

 

Deux minutes plus tard, Tete adresse un centre à Dembélé, libre de tout marquage. Mais l'espoir français ajuste mal sa tête. Jusqu'alors très décevant avant l'égalisation, Lyon ne s'arrête plus. Aouar passe le cuir à Memphis. Le Néerlandais frappe en première intention et son enroulé du droit permet à l'OL de passer devant (1-2, 67e).

 

L'OL est méconnaissable. Mendy est à deux doigts de tripler la mise, mais sa frappe heurte le poteau extérieur. Derrière, Aouar provoque un coup-coup-franc aux trente mètres. Memphis s'élance, sa frappe lointaine touche la transversale avant de franchir la ligne de but. En l'espace de onze minutes, Lyon a totalement renversé le cours du match (1-2, 73e).

 

Kenny Tete cède sa place pour Rafael. À la suite d'un corner repoussé par Denayer, Kerbrat frappe de volée et Morel heurte le ballon de la main. L'arbitre finit par désigner le point de penalty. Marcus Thuram tire à droite, Lopes ne bouge pas, le match est relancé (2-3, 79e).

 

Dembélé, décevant et déçu de sa prestation, est remplacé par Maxwell Cornet. L'ancien Messin ne met pas longtemps à se distinguer. Sur un centre venu de la gauche par Memphis, Cornet coupe la trajectoire du pied droit et bat le portier adverse (2-4, 83e).

 

Le match est plié. Lyon garde le ballon et gère le score. Sur corner, Guingamp se procure une ultime opportunité, en vain. Lyon s'impose après une prestation en deux temps (2-4).

 

Ce succès permet à l'OL de revenir à un point du troisième, Montpellier. Guingamp reste lui dernier du championnat. Place à la trêve internationale désormais. Le prochain rendez-vous pour l'OL sera des plus importants, face à Saint-Étienne, le 23 novembre.

 



Tags : ol | Ligue 1 Conforama | guingamp |

Commentaires 6

Déposé le 11/11/2018 à 19h01  
Par Sturlat. Citer

FREE OL a écrit le 11/11/2018 à 09h01

À te dégoûter du football cet OL et le Gourou qui nous explique comment ce comporter pour son club incroyable
L'OL est devenu un club de consanguins ce gourou va l amener dans le trou mais lui s en fou ces comptes banquaires caribeen sont bien au chaud

+ 100

Déposé le 11/11/2018 à 16h21   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par cairn Citer

@Monplaiz : bien daccord avec vous !

Déposé le 11/11/2018 à 09h58   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Monplaiz Citer

Belle réaction certes tardive mais c’est de bonne augure pour la suite. Pour les rageurs qui n’ont jamais taper dans un ballon, restez chez vous, regardez les marseillais ou allez voir les verts !

Déposé le 11/11/2018 à 09h01  
Par FREE OL Citer

À te dégoûter du football cet OL et le Gourou qui nous explique comment ce comporter pour son club incroyable
L'OL est devenu un club de consanguins ce gourou va l amener dans le trou mais lui s en fou ces comptes banquaires caribeen sont bien au chaud

Déposé le 11/11/2018 à 02h52   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par polo69 Citer

Allez l’ol . Genesio a reconnu que Memphis a été un vrai leader. De bon augure... n’en déplaise aux grincheux ! Ce petit gars je l’aime bien..

Déposé le 10/11/2018 à 20h22  
Par Papimouzo Citer

Et voilà le résultat incapable de battre Hoffenheim et 4 buts a. 2. Face a Guingamp voilà ce qu est une équipe instable imprévisible sur lequel on ne peut pas compter et qui fait que si avant je prenais mon abonnement et bien maintenant ce n est plus possible car ces joueurs nous font plus rêvé tout est dit

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.