Lyon : leur train bloqué, ils aggravent la situation en descendant sur les voies

Lyon : leur train bloqué, ils aggravent la situation en descendant sur les voies
LyonMag

Vendredi soir, des milliers de voyageurs en ont maudit quelques dizaines.

Un TER Lyon-Grenoble parti de Perrache s’est subitement arrêté aux abords de Saint-Priest, suite à une coupure électrique vers 18h20.


Plutôt que d’attendre sagement dans le train que la situation revienne à la normale, une partie des 600 passagers est descendue sur les voies. Ce qui entraîne, comme d’habitude, la paralysie totale du trafic ferroviaire dans le secteur.


Au total, quinze trains ont été immobilisés jusqu’à ce que les passagers du Lyon-Grenoble remontent à bord. Une situation qui a duré plus de deux heures.

Le trafic SNCF n’a pu reprendre qu’en milieu de soirée, retardant tristement le début du week-end pour de nombreuses victimes collatérales d'un comportement dangereux et égoïste.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
noa le 19/11/2018 à 10:19

Si vous êtes bloqués plus d'une heure dans une ambiance suffocante, entassés les uns sur les autres, dans le noir, et sans perspective de sortie, vous aurez sans doute le même "comportement dangereux et égoiste".
Descendre sur les voies n'était certes pas une bonne idée, mais je pense que j'aurais suivi le mouvement !

Signaler Répondre

avatar
LaFauteAQui le 18/11/2018 à 19:32

Pour avoir été dans le train dont "Plutôt que d’attendre sagement dans le train que la situation revienne à la normale, une partie des 600 passagers est descendue sur les voies" comme le dit l'article (pour info je ne suis pas descendu sur les voies).

Ce que l'article ne dit pas, c'est que :
- le train était plus que bondé, qu'il n'y avait plus de lumière
- la clim ne fonctionnait plus (l'ambiance devient vite suffocante)
- des passagers du trains ont commencés à tomber dans les pommes et d'autres à faire des crises de panique
- une ambulance à due intervenir.

Quelle serait votre réaction si vous si vous étiez bloqués comme des sardines sans lumière et sans information pendant plus d'une heure ?

Bref, article non impartial qui essaie de rejeter sur des voyageurs fatigués des problèmes récurrents sur cette ligne (je ne compte pas le nombre de fois ou le terminus est bourgoin jallieu parcequ'il faut vite renvoyer des trains à lyon et puis tant pis pour eux qui vont plus loin).

Signaler Répondre

avatar
Neimad le 17/11/2018 à 14:28

Je ne cherche pas à trouver des excuses aux "inconscients" descendus du train, mais les pannes étant récurrentes sur cette ligne, et les trains saturés aux heures de pointe, j'arrive à comprendre le fait d'être excédé et vouloir respirer lorsque l'on se retrouve bloqué debout les uns sur les autres pendant plus d'1H. Rappelons que le train est resté à l'arrêt un long moment avant que ces personnes descendent. Si les lignes étaient mieux entretenus (rien à voir avec les cheminots), avec le budget en conséquence, il y aurait certainement beaucoup moins de désordres. Je fais parti des gens bloqué à Part Dieu qui a pu rentrer chez soit à 22h!

Signaler Répondre

avatar
Pas de panne le 17/11/2018 à 14:02

Les passages à niveau ne sont pas souvent en panne. Les problèmes viennent principalement des véhicules routiers qui passent alors que les feux sont allumés et que les barrières sont en mouvement. La deuxième cause c'est le vol des batteries de secours, et d'un manière générale des vols de cuivre. Officiellement bien entendu c'est à cause des cheminots et surtout de leur statut Bonne journée

Signaler Répondre

avatar
april_22th le 17/11/2018 à 12:39

Bloké : il s'agissait d'une simple panne de passage à niveau au départ j'ai envie de dire, si les procédures engendrent légèrement de la rétention elles n'engendrent aucunement la paralysie totale du trafic pendant plus de 2 heures, en prenant le train depuis 8 années maintenant, je peux parler de 10/15 minutes au plus car cela arrive parfois sur mon axe, comme partout je pense mais sans m'avancer.

Je ne commenterai pas les "si ça s'trouve" cela ne rimerait à rien d'inventer des scénarios absurdes et sans intérêt, je n'ai pas votre talent et votre imagination débordante. Donc le rédacteur de cet article a parfaitement raison, ce n'est pas une cause bénigne qui est à l'origine de ce bordel, mais bien la stupidité sans limite d'une minorité d'individualiste.

Signaler Répondre

avatar
bloké le 17/11/2018 à 09:22

J'étais dans un des TGV bloqués pendant plus de 2 h.
On nous annoncé dans le train que le problème venait d'une panne sur un PASSAGE A NIVEAU et vous ne mentionnez pas ça dans votre article . Et ce n'est qu'au bout d'une bonne heure qu'on nous a reporté ces personnes sur la voie. Aussi on peut blâmer les personnes qui sont descendues du TER (m^me si sans doute exaspérées car les problèmes sont hyper-fréquents sur cette ligne, et si ça se trouve, ils étaient serrés comme des sardines et sans info), mais il ne faut pas oublier que le problème était une panne sur un passage à niveau au départ.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.