Mobilisation des gilets jaunes : moins de blocages dans le Rhône ce mardi

Mobilisation des gilets jaunes : moins de blocages dans le Rhône ce mardi
Lyonmag.com

La mobilisation des gilets jaunes semble s'essouffler au quatrième jour de grogne.

Le péage de Villefranche a été évacué ce midi par les forces de l'ordre. Les manifestants ont alors pris la direction de la sous-préfecture où ils espéraient rencontrer un représentant de l'Etat. Ces derniers ont finalement pu s'entretenir avec le maire de Villefranche-sur-Saône, Thomas Ravier. Une nouvelle tentative de blocage a ensuite été rapidement avortée par les gendarmes mobiles à la barrière de péage d'Arnas.

A St Romain-de-Popey, seule une quinzaine de personnes étaient mobilisées à la sortie 35 de l'A89.

Dans l'Ain, le péage de Meximieux a été rouvert, même si une soixantaine de manifestants sont toujours sur place, filtrant le passage des voitures.

Comme lundi, une opération escargot a été menée au départ de la Loire, provoquant des bouchons en direction de Lyon.

En déplacement en Belgique, Emmanuel Macron a prôné le dialogue et l'explication pour mettre fin à ce mouvement de protestation lié à la hausse des taxes sur les carburants.

X
11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
reveill le 21/11/2018 à 10:24

il faut bloquer les préfectures et administrations plutôt que les voisins!

il me semble que c est dans la creuse.... un centre des impôts à été muré!!!

https://scontent-mrs1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/46463508_2076456975748385_4094784483855695872_o.jpg?_nc_cat=103&_nc_ht=scontent-mrs1-1.xx&oh=7847b712f3a7afd3285337d49015ac08&oe=5C73980C


au fait, l Etat a penser au recyclage des véhicules? on va en faire quoi? il a pris en compte le fait qu'un véhicule électrique pollue moins qu un thermique a partir de 100.000km???
est on assez sur que nos capacités de production électrique suffiront?

c est encore du bricolage et ça pue les lobbys!

Signaler Répondre

avatar
danou le 21/11/2018 à 10:03

d'accord avec vous mais pas pour bloquer les gens qui veulent travailler ! on a l'impression que la vengeance est contre les Français ! et certains vont fermer boutique !!
alors laissons travailler ................

Signaler Répondre

avatar
bon sens le 21/11/2018 à 09:14

Ils vont revenir encore plus motivés samedi et les pieds nickelés du gouvernement vont devoir lâcher du lest.

Stop aux cadeaux des nantis et un minimum de considération pour les retraités et les travailleurs ....ce sont eux qui font vivre le pays en consommant....s'ils le peuvent encore...

Signaler Répondre

avatar
Hum le 21/11/2018 à 09:04
enfin a écrit le 20/11/2018 à 21h36

Enfin ils sont retournés bosser au lieu de nous emmerder sur les route !

Si tu es sur la route (au lieu d'apprendre la grammaire), c'est que tu pollues.
Donc tu es taxé.
Donc tu paies.
Et tu en redemandes ?

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 21/11/2018 à 08:54

Tiens, quand on touche aux revenus des sociétés autoroutières, ça fait réagir le gouvernement...
Dommage que le pouvoir d'achat des Français ne les intéresse pas autant !

Signaler Répondre

avatar
mai68 le 21/11/2018 à 07:01

En Mai 68 meme le grand Charles a dû quitter la France ! Mais Macron l'a déjà fait !

Signaler Répondre

avatar
enfin le 20/11/2018 à 21:36

Enfin ils sont retournés bosser au lieu de nous emmerder sur les route !

Signaler Répondre

avatar
Loulou2 le 20/11/2018 à 20:41

Normal...le peuple est tenu à la gorge avec les credits

Signaler Répondre

avatar
ignorezlesabrutis5 le 20/11/2018 à 20:23

Gilets jaunes = festival de nihilisme et de la haine de son prochain.

Signaler Répondre

avatar
philenice le 20/11/2018 à 19:57

C'est pas facile de se mobiliser longtemps pour des causes floues et avec des compagnons de barricade avec lesquels on partirait jamais en vacances

Signaler Répondre

avatar
Jaune blockages le 20/11/2018 à 19:20

La manif était le 17/11 pour ne pas être sur un jour de travail,puis le 24 à nouveau, donc il n'y a pas d'essoufflement mais ces propos font parties du bourrage de crâne de pauvres naïfs pour minimiser le très fort mécontentement

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.