Beaujolais : il agresse sexuellement les filles de ses amis lors d'un repas alcoolisé

Beaujolais : il agresse sexuellement les filles de ses amis lors d'un repas alcoolisé
Photo d'illustration - LyonMag

Un homme âgé de 51 ans et porté sur la bouteille était jugé ce mardi à Villefranche-sur-Saône. Deux soeurs, mineures, l'accusaient d'agressions sexuelles survenues le 3 juin 2017.

Invitées avec leurs parents au domicile du prévenu dans le Beaujolais, elles avaient subi les gestes déplacés du quinquagénaire.

La plus âgée, 15 ans, avait été surprise dans les toilettes par son hôte. Ce dernier l'avait embrassée puis avait passé sa main dans sa culotte. La plus jeune avait été caressée au niveau de l'entrejambe alors qu'elle était assise à côté de l'individu saoûl.

Le quinquagénaire a nié en partie les faits, trouvant une explication sensée à ses yeux pour chacun de ses gestes odieux. Même face aux deux soeurs qui avaient trouvé le courage de venir témoigner devant le tribunal caladois.

Il a écopé de 2 ans de prison dont 1 an avec sursis, sans mandat de dépôt. Il devra également se soigner et indemniser ses victimes à hauteur de 3500 euros chacune.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Loulou2 le 21/11/2018 à 10:54

Toujours les mêmes....

Signaler Répondre

avatar
Erich Zemmor le 21/11/2018 à 10:39
Mange. a écrit le 21/11/2018 à 09h42

Personne n'est parfait Mônsieur cassoulet.

Par contre les commentaires anti-france ça commence à agacer légèrement... quel que soit le parti.

On s´est mal compris, nous sommes du même bord.
Mon commentaire n´était pas anti-France mais patriote.
Je me réjouis de voir qu´il n´y a pas de grand remplacement dans le domaine de la délinquance sexuelle,.
Emile Louis et Francis Heaulme représentent cette France éternelle, ce pays réel (si bien décrit par Maurras) que les bobos gauchos adulateurs de George Soros voudraient voir disparaître.

Signaler Répondre

avatar
Hum le 21/11/2018 à 10:01
délinquance cassoulet a écrit le 21/11/2018 à 09h11

"Toujours les mêmes", un aphorisme rarement utilisé quand on parle des délinquants sexuels.

Qu'en pensent les victimes d'Oxford, Rochdale, Rotherham et Telford ?
La diversité n'est pas épargnée par la délinquance sexuelle.
Souvenez-vous de Cologne et cie chez nos voisins outre-Rhin.

Signaler Répondre

avatar
Mange. le 21/11/2018 à 09:42
délinquance cassoulet a écrit le 21/11/2018 à 09h11

"Toujours les mêmes", un aphorisme rarement utilisé quand on parle des délinquants sexuels.

Personne n'est parfait Mônsieur cassoulet.

Par contre les commentaires anti-france ça commence à agacer légèrement... quel que soit le parti.

Signaler Répondre

avatar
délinquance cassoulet le 21/11/2018 à 09:11

"Toujours les mêmes", un aphorisme rarement utilisé quand on parle des délinquants sexuels.

Signaler Répondre

avatar
Cancandiraton le 21/11/2018 à 08:55

Le « Beaujolais « aurait il des effets aphrodisiaques ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.