Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Sur écoute, un ancien truand lyonnais se fait arnaquer en beauté

Photo d'illustration - LyonMag

Un "beau mec", un tonton flingueur, un ancien truand. Il ne manque pas de qualificatifs pour désigner Elie Dahan, 71 ans, vivant à Villeurbanne.

Le Progrès révèle ce mercredi que l'ancien dealer de drogue, connu pour s'être fait pincé avec 200 kilos de cocaïne, était sur écoute depuis des mois. Son petit appartement de la rue Faillebin était régulièrement visité par d'anciens membres de la pègre lyonnaise, pour le plus grand régal des oreilles de la PJ, qui épiait et retranscrivait ses différentes conversations, sous forme d'aveux inespérés.

 

Ainsi, les enquêteurs lyonnais ont pu suivre étape par étape le coup manqué d'Elie Dahan, arnaqué comme un bleu par Noureddine B., un quinquagénaire qui, contre une somme de 36 000 euros, avait promis de livrer Elie Dahan et ses complices en cocaïne colombienne.
Mais une fois l'argent encaissé et dilapidé par l'intermédiaire, le truand villeurbannais allait attendre de longues semaines de recevoir sa poudre blanche, sans succès. Probablement aveuglé par ses propres dettes, Elie Dahan ne s'est pas méfié et s'était fait prendre au piège.

 

La PJ attendra que Noureddine B. lâche 500 grammes de cocaïne en guise de lot de consolation pour interpeller tout le monde : l'intermédiaire, Elie Dahan mais aussi trois complices qui avaient participé financièrement à la cagnotte de 36 000 euros. Tout ce petit monde a été mis en examen et écroué.

 

Au domicile villeurbannais du septuagénaire seront retrouvés une arme à feu et des munitions, ainsi que les 500 grammes de coke.

 

A noter que la défense des trois complices a réclamé l'annulation du dossier, prétextant que l'installation d'un micro dans l'appartement de la rue Faillebin, à l'origine pour une histoire de trafic de faux billets soupçonnée par la Financière, avait largement outrepassé son rôle. Il s'agirait d'un faux prétexte utilisé par la PJ selon Me Paul-Richard Zelmati, avocat d'Elie Dahan, interrogé par nos confrères.


Commentaires 8

Déposé le 24/11/2018 à 15h07  
Par Narcos69 Citer

Escroquer une pointure comme elie j'ai été un de ses voisins il est dans le kk tonton norredine va racheter un cerveau surtout change de tête....

Déposé le 23/11/2018 à 16h57  
Par oli Citer

ont force personne a prendre du stup alors SVP arrêter de plaindre c putain de toxico

Déposé le 21/11/2018 à 23h37  
Par Mdr Citer

Faut passer à la caisse avec tout les gens que vous avez drogué on se fait attraper un jour ou l'autre pour la prison vaut mieux y aller à 20 ans qu à 71 il va la sentir

Déposé le 21/11/2018 à 18h23  
Par OLDSCHOOL Citer

Rien d'étonnant , la nouvelle génération est sans aucun scrupules et sans aucun code de l'honneur . Un beau mec associé à des hyènes charognards , c' était perdu d'avance pour lui .

Déposé le 21/11/2018 à 18h20   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par @truand Citer

À truand, truand et demi ...

Déposé le 21/11/2018 à 15h14  
Par Racaille le rouge Citer

ProPalestinien a écrit le 21/11/2018 à 11h17

Effectivement comme le dit l'avocat, il y a de grande chance qu'ils soient tous relâché, l'écoute dans ce sens étant illégale donc non viable

Quel article de loi ?
T'as l'air de bien t'y connaitre :)

Déposé le 21/11/2018 à 11h17  
Par ProPalestinien Citer

Effectivement comme le dit l'avocat, il y a de grande chance qu'ils soient tous relâché, l'écoute dans ce sens étant illégale donc non viable

Déposé le 21/11/2018 à 10h41  
Par Loulou2 Citer

71 ans...il perd pas le nord le vieux

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.