La taxe spectacle refusée à la maire de Décines

La taxe spectacle refusée à la maire de Décines
Laurence Faudra - LyonMag.com

Laurence Fautra, qui avait rencontré ce mardi le ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, ne bénéficiera pas des 2,5 millions d'euros espérés pour reboucher un trou de 2 millions d'euros.

Elle avait mis en avant la présence du Groupama Stadium, et croyait dur comme fer pouvoir bénéficier de la taxe spectacle afin de remplir "les caisses laissées vides par l’ancienne majorité" selon ses dires. Laurence Fautra, maire de Décines, commune hébergeant le stade aux 59 000 places, ne recevra rien de la part du ministre de l’Action et des comptes publics.

Cette taxe, qui aurait rapporté 2,5 millions d'euros à la Ville, aurait permis à cette dernière de se sortir d'une situation financière délicate. Le problème désormais, c'est qu'il reste un trou de 2 millions d'euros, conséquence d'une surestimation des recettes de fonctionnement d'une sous-estimation les dépenses de fonctionnement en 2018, selon Pascale Quenot, élue socialiste.

L'état des finances actuelles pourrait amener la Ville à être placée sous tutelle. Un dernier espoir demeure toutefois. D'après la députée LREM Danièle Cazarian, une solution de contractualisation entre l’État et la ville serait envisageable. Ce sera là la dernière chance avant la mise sous tutelle.

X
0-50 sur 143 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marianne. le 11/12/2018 à 18:29
WHAT ELSE ? a écrit le 11/12/2018 à 17h33

attends, là tu es à côté de la plaque, tu parles de justice administrative, celle de LYON ?? tu ne dois pas être au courant de ce qui s'est passé, donc on peut te pardonner,

mais évite de raconter à n'importe quel conseil immobilier que le prix de 40 euros pour un terrain de 50 ha parfaitement configuré avec 1 km de visibilité commerciale en bordure d'une rocade qui voit passer 130.000 véhicules, voire plus avec le déclassement de l'A6, en zone constructible, est à son juste prix ... ça fait rire tout le monde ! , et il n'y a bien que toi pour penser que les choses étaient transparentes à ce sujet, quoique la justice en ait dit quand on sait comment ça marche à LYON pour les instances administratives sous influence - et je n'irai pas plus loin ici

Exact.
La seule justice est celle du peuple, celle des urnes, qui a fait disparaitre les élus décinois impliqués et inféodés à Collomb et Aulas.

Et pour l'impartialité de la justice lyonnaise sauce quenelle, on se demande encore si cette justice n'a pas fait ses écoles dans les charcuteries lyonnaises, en saucissonnant le moindre recours contre ce stade.

Alors comme vous le faites, on informe et informera toujours contre le népotisme qui a régné sur ce dossier

https://www.metropolitiques.eu/D-OL-Land-au-Parc-OL-le-grand.html

Signaler Répondre

avatar
Ignorant le 11/12/2018 à 18:08
Que va devenir Carton Rouge ? a écrit le 11/12/2018 à 17h10

@What else: Bron n'est pas Décines. La valeur des terrains a été validée et revalidée par tous les tribunaux, tribunal administratif et conseil d'Etat. Si les jugements ds tribunaux, de magistrats indépendants, du Conseil d'Etat ne vous conviennent pas, refaites un 90ème recours … What else ?

Et si Décines était Paris, et s'il y avait la plage … Un jour il faudra quand même passer dans votre réflexion au delà de "imaginez, et si et si … " - et reconnaitre l'impartialité des juges.

Que va devenir Carton Rouge, l’association opposée au Grand Stade??
Et bien ils vont continuer à refuser les décisions de justice qui ne les arrangent pas, et verser dans un complotisme primaire.

https://tribunedelyon.fr/2014/12/16/que-va-devenir-carton-rouge-lassociation-opposee-au-grand-stade/

Encore une fois le décinois raconte des bobars, il ne connait pas les dossiers, il l'a démontré à plusieurs reprises, notamment tout ce qu'il raconte sur le nbre de recours et surtout sur les terrains. Je le laisse dans son ignorance. Et puis les tribunaux lyonnais sont à la sauce Collomb, mais je n'en dis pas plus, ignorant il est, ignorant il restera. Je ne comprends pas, son pote Sturla qui également ignore où en sont les 2 recours sur les terrains? ' et non pas les 100, validés et revalidés???
Il prêche le faux pour savoir le vrai.
Tiens il nous a dit que l'OL a tjs payé la taxe sur les spectacles, encore un mensonge parmi d'autres.
Comme c'est un bon décinois, il devrait d'ailleurs s'inquiéter de ce don fait à Aulas au détriment de sa commune, non il s'en félicite,

Signaler Répondre

avatar
WHAT ELSE ? le 11/12/2018 à 17:33
Que va devenir Carton Rouge ? a écrit le 11/12/2018 à 17h10

@What else: Bron n'est pas Décines. La valeur des terrains a été validée et revalidée par tous les tribunaux, tribunal administratif et conseil d'Etat. Si les jugements ds tribunaux, de magistrats indépendants, du Conseil d'Etat ne vous conviennent pas, refaites un 90ème recours … What else ?

Et si Décines était Paris, et s'il y avait la plage … Un jour il faudra quand même passer dans votre réflexion au delà de "imaginez, et si et si … " - et reconnaitre l'impartialité des juges.

Que va devenir Carton Rouge, l’association opposée au Grand Stade??
Et bien ils vont continuer à refuser les décisions de justice qui ne les arrangent pas, et verser dans un complotisme primaire.

https://tribunedelyon.fr/2014/12/16/que-va-devenir-carton-rouge-lassociation-opposee-au-grand-stade/

attends, là tu es à côté de la plaque, tu parles de justice administrative, celle de LYON ?? tu ne dois pas être au courant de ce qui s'est passé, donc on peut te pardonner,

mais évite de raconter à n'importe quel conseil immobilier que le prix de 40 euros pour un terrain de 50 ha parfaitement configuré avec 1 km de visibilité commerciale en bordure d'une rocade qui voit passer 130.000 véhicules, voire plus avec le déclassement de l'A6, en zone constructible, est à son juste prix ... ça fait rire tout le monde ! , et il n'y a bien que toi pour penser que les choses étaient transparentes à ce sujet, quoique la justice en ait dit quand on sait comment ça marche à LYON pour les instances administratives sous influence - et je n'irai pas plus loin ici

Signaler Répondre

avatar
WHAT ELSE ? le 11/12/2018 à 17:23
WHAT ELSE ? a écrit le 11/12/2018 à 10h31

Mais il y a erreur à vouloir penser que la taxe foncière s'institue pour couvrir les frais que le terrain génère ... c'est une erreur !
Juste une comparaison, semblable en surface occupée (50 hectares) la taxe foncière, en dehors de la taxe payée par les occupants (contribution foncière des entreprises), produit une taxe globale qui va dans les caisses de la commune de BRON, pour un montant de 7,5 Millions d'euros par an - (tous les frais de gestion des espaces communs du parc sont gérés par une ZAC qui contrôle et oriente ce qui se passe dans ce périmètre - zone d'aménagement concerté - qui répercute ses coûts sur les occupants)

Pourquoi cette différence de taxe foncière ?
Réponse : le calcul de la taxe foncière s'établit sur une assiette de la valeur des terrains - les terrains de Bron (inclus dans une ZAC) ont été vendu à un prix 10 fois plus élevé que ceux de Décines

et on a donc ici sous les yeux la démonstration que ce terrain de Décines, d'un seul tenant de 50 hectares, présente pourtant toutes les caractéristiques d'un terrain "recherché" de par sa grande surface, en vitrine sur près d'un km d'un axe qui voit passer 130.000 véhicules par jour, ce qui lui confère un statut hautement "commercial" que le Grand Lyon n'avait jamais cherché à valoriser et l'avait cantonné dans une réserve foncière.

Imaginez un peu si ce terrain avait été optimisé, la recette fiscale aurait été tout autre, et les nombreux emplois créés (et non transférés comme c'est le cas malheureusement en déshabillant jacques pour habiller paul) auraient été pérennes et non précaires

JE parlais du Parc du Chêne à Bron que je comparais en surfaces et en retour d'investissement pour la commune vendeuse (dans le cadre d'une ZAC avec contraintes pour les occupants de se conformer au règlement de celle-ci)
alors qu'à Décines, la seule contrainte est la règlementation du PLU qui est open bar ou presque pour celui l'occupe - alors que la création d'une ZAC aurait évité à la commune de rencontrer les problèmes qui sont les siens aujourd'hui du fait du peu de règles qui s'imposent au Montout.

C'est donc un choix pour protéger quelques uns qui se vérifie sur ce honteux projet antidémocratique de stade privé, pour organiser "les dépenses pour le public, et les recettes sans partage pour le privé"

Pour mémoire, le stade Bayern de Munich a été édifé sur un terrain de 6 hectares (pour l'OL c'est 50 hectares avec l’alibi de construire un stade, alors qu'en fait c'est une activité de promotion et de spéculation immobilière dont il s'agit)

et à Munich, le projet n' a été engagé qu'après consultation et avis favorable des munichois concernés par le projet, sachant qu'il était déjà accessible par transport lourd (le RER) et n'a nécessité que l'élargissement des quais et aménagements mineurs

à Décines, les citoyens ont, par les voies normales prévues par la loi,
réuni les 30% de la liste électorale nécessaires à demander cette consultation. Elle leur a été refusée catégoriquement, sans même débattre sur le sujet au conseil municipal. Mais ce maire (ou plutot l'ephe maire mis en place par basse manoeuvre) parait il socialiste, avait trop peur bien trop peur de devoir constater ce qui aurait été évidemment un cuisant refus, alors que s'il avait été sûr de lui, il aurait profité de cette consultation pour éteindre toute contestation

Signaler Répondre

avatar
Que va devenir Carton Rouge ? le 11/12/2018 à 17:10

@What else: Bron n'est pas Décines. La valeur des terrains a été validée et revalidée par tous les tribunaux, tribunal administratif et conseil d'Etat. Si les jugements ds tribunaux, de magistrats indépendants, du Conseil d'Etat ne vous conviennent pas, refaites un 90ème recours … What else ?

Et si Décines était Paris, et s'il y avait la plage … Un jour il faudra quand même passer dans votre réflexion au delà de "imaginez, et si et si … " - et reconnaitre l'impartialité des juges.

Que va devenir Carton Rouge, l’association opposée au Grand Stade??
Et bien ils vont continuer à refuser les décisions de justice qui ne les arrangent pas, et verser dans un complotisme primaire.

https://tribunedelyon.fr/2014/12/16/que-va-devenir-carton-rouge-lassociation-opposee-au-grand-stade/

Signaler Répondre

avatar
Trahison socialiste le 11/12/2018 à 14:03

Juste pour faire plaisir au Décinois et à ses compères socialistes, ceux qui dans l'opposition œuvrent pour la veuve et l'orphelin et une fois au pouvoir œuvrent pour la ploutocratie et les produits de première nécessité comme les temples sportifs.

http://ecosport.blog.lemonde.fr/2014/10/09/le-spectacle-sportif-produit-de-premiere-necessite/

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 11/12/2018 à 11:42
WHAT ELSE ? a écrit le 11/12/2018 à 10h31

Mais il y a erreur à vouloir penser que la taxe foncière s'institue pour couvrir les frais que le terrain génère ... c'est une erreur !
Juste une comparaison, semblable en surface occupée (50 hectares) la taxe foncière, en dehors de la taxe payée par les occupants (contribution foncière des entreprises), produit une taxe globale qui va dans les caisses de la commune de BRON, pour un montant de 7,5 Millions d'euros par an - (tous les frais de gestion des espaces communs du parc sont gérés par une ZAC qui contrôle et oriente ce qui se passe dans ce périmètre - zone d'aménagement concerté - qui répercute ses coûts sur les occupants)

Pourquoi cette différence de taxe foncière ?
Réponse : le calcul de la taxe foncière s'établit sur une assiette de la valeur des terrains - les terrains de Bron (inclus dans une ZAC) ont été vendu à un prix 10 fois plus élevé que ceux de Décines

et on a donc ici sous les yeux la démonstration que ce terrain de Décines, d'un seul tenant de 50 hectares, présente pourtant toutes les caractéristiques d'un terrain "recherché" de par sa grande surface, en vitrine sur près d'un km d'un axe qui voit passer 130.000 véhicules par jour, ce qui lui confère un statut hautement "commercial" que le Grand Lyon n'avait jamais cherché à valoriser et l'avait cantonné dans une réserve foncière.

Imaginez un peu si ce terrain avait été optimisé, la recette fiscale aurait été tout autre, et les nombreux emplois créés (et non transférés comme c'est le cas malheureusement en déshabillant jacques pour habiller paul) auraient été pérennes et non précaires

Merci pour votre argumentaire.

Et cela démontre encore bien ce qu'on avait toujours dénoncé sur Décines, l'aveuglement de Crédoz et Sturla pour Collomb et Aulas qui eux ne cherchaient que faire du profit sur le dos du peuple, l'un en média et l'autre en argent.
A surfaces construites égales, la commune de Bron vit de sa rente et la commune de Décines se meurt à cause de factures qui lui incombent contractuellement, sans recettes de compensation, générées par l'irresponsabilité et l'immoralité d'élus (virés depuis) peu scrupuleux de l'avenir et de la vie de leurs concitoyens.

Signaler Répondre

avatar
WHAT ELSE ? le 11/12/2018 à 10:31

Mais il y a erreur à vouloir penser que la taxe foncière s'institue pour couvrir les frais que le terrain génère ... c'est une erreur !
Juste une comparaison, semblable en surface occupée (50 hectares) la taxe foncière, en dehors de la taxe payée par les occupants (contribution foncière des entreprises), produit une taxe globale qui va dans les caisses de la commune de BRON, pour un montant de 7,5 Millions d'euros par an - (tous les frais de gestion des espaces communs du parc sont gérés par une ZAC qui contrôle et oriente ce qui se passe dans ce périmètre - zone d'aménagement concerté - qui répercute ses coûts sur les occupants)

Pourquoi cette différence de taxe foncière ?
Réponse : le calcul de la taxe foncière s'établit sur une assiette de la valeur des terrains - les terrains de Bron (inclus dans une ZAC) ont été vendu à un prix 10 fois plus élevé que ceux de Décines

et on a donc ici sous les yeux la démonstration que ce terrain de Décines, d'un seul tenant de 50 hectares, présente pourtant toutes les caractéristiques d'un terrain "recherché" de par sa grande surface, en vitrine sur près d'un km d'un axe qui voit passer 130.000 véhicules par jour, ce qui lui confère un statut hautement "commercial" que le Grand Lyon n'avait jamais cherché à valoriser et l'avait cantonné dans une réserve foncière.

Imaginez un peu si ce terrain avait été optimisé, la recette fiscale aurait été tout autre, et les nombreux emplois créés (et non transférés comme c'est le cas malheureusement en déshabillant jacques pour habiller paul) auraient été pérennes et non précaires

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 11/12/2018 à 09:57
pour info a écrit le 10/12/2018 à 10h35

@pour info: la TF perçue par Décines est de 800 000 euros par an (perçus depuis 2017). Sans compter les TF à percevoir pour l'Hotel, le Labo, les bureaux en cours d'achèvement, le centre de loisirs qui va venir … soit un total de probablement 1 500 000 euros par an.

Les couts de fonctionnement liés au stade sont de 400-100 (reversés par l'OL) soit … 300 000 euros par an.

Justifier le plantage financier de Décines par le stade est risible :) L'audit financier confirmera ces chiffres, qui figurent d'ailleurs dans le compte administratif de la ville.

Pour info, l'accord de contractualisation entre l’État et la ville qui est envisageable est aussi un contrôle par l'Etat des frais de fonctionnement, en pleine dérive depuis 4 ans.

.... et non :))

Rien que pour satisfaire le contrat signé par Crédoz avec Aulas en matière sécuritaire, le budget cette année a été évalué à 1,2 M€ (fonctionnement et investissement de notre PM) avec en recette pour cette ligne que 190 000€. Oh c'est ballot, Crédoz aurait sous évalué cette ligne qu'il avait signé et pour laquelle il n'en a jamais fait mention lors des différentes réunions de quartiers.
Relisez le B.P. de 2018.
Et chaque année ce sera le même budget pour la sécurité du stade, alors les taxes de l'hôtel, de la clinique et du complexe de loisirs vont tout juste couvrir.
Rien que là, on est dans le rouge, alors merci qui.....
C'est cela que vous appelez la manne financière ?
Pour qu'il y ait manne financière, Décines aurait dû recevoir cette taxe spectacle de 4 M€, et dans ce cas là, on aurait parlé de bénef pour la commune. Mais que nenni, la taxe a disparu, mais pas les factures contractuelles.

La taxe reçu début 2018 pour l'année 2017 est de l'ordre de 700 000€, et les factures d'éclairages et de nettoyages du périmètre du stade sont de l'ordre de 500 000€, là encore ça change la donne, à peine 200 000€ de bénef.......

Après la gabegie sur le prix de vente des terrains du Montout, voilà la gabegie sur les factures que la ville doit supporter, et sur contrat s'il vous plait.
Vos commentaires me font un réel plaisir, cela permet de toujours se remémorer l'origine de la presque faillite de la ville, et RdV en 2020, vous serez convié à la réélection de Mme Fautra.

Signaler Répondre

avatar
pour info le 10/12/2018 à 10:35

@pour info: la TF perçue par Décines est de 800 000 euros par an (perçus depuis 2017). Sans compter les TF à percevoir pour l'Hotel, le Labo, les bureaux en cours d'achèvement, le centre de loisirs qui va venir … soit un total de probablement 1 500 000 euros par an.

Les couts de fonctionnement liés au stade sont de 400-100 (reversés par l'OL) soit … 300 000 euros par an.

Justifier le plantage financier de Décines par le stade est risible :) L'audit financier confirmera ces chiffres, qui figurent d'ailleurs dans le compte administratif de la ville.

Pour info, l'accord de contractualisation entre l’État et la ville qui est envisageable est aussi un contrôle par l'Etat des frais de fonctionnement, en pleine dérive depuis 4 ans.

Signaler Répondre

avatar
Pour info le 10/12/2018 à 09:39

Extrait du dernier bulletin de CANOL. Une analyse objective, sans langue de bois, et tjs cette absence d'indicateurs face à des objectifs fumeux

"Sur la période 2012-2018, la commune de Decines s’est
retrouvée engagée à hauteur de 13,8 M€ d’investissement et de
4,4 M€ de frais de fonctionnement récurrents. La CRC concluait
en 2015 que « le projet en cours pourrait présenter pour la
commune un déséquilibre économique en affectant sa situation
financière ». Pourtant la nouvelle équipe a réduit drastiquement
les charges élevées de personnel (30 postes supprimés) mais les
dotations (DGF) ont été divisées par deux en 4 ans, ce qui
représente une perte de 6% des recettes de fonctionnement.
La partie décinoise du projet « Grand Stade » reposait, pour
la part « investissement » sur la taxe locale d’équipement (TLE)
et sur le fonds de compensation pour la TVA (FCTVA) et, pour la
part « fonctionnement » sur la taxe sur les spectacles mais ce
dernier impôt, a été supprimé à compter du 1er janvier 2015
pour les droits d’entrée dans les enceintes sportives. Laurence
Fautra indique que la « commune n’a jamais perçu un centime
de cette recette fiscale. Pire, elle a vu son déficit se creuser en
raison des charges inhérentes au Groupama Stadium qu’elle a dû
supporter, en dépit des efforts consentis par le groupe OL pour
les atténuer ».
Aucun des outils de contractualisation existants et
permettant de lier juridiquement les parties au projet sur la base
d’engagements économiquement équilibrés, comme par
exemple le Projet Urbain Partenarial (PUP), n’avait été mobilisé.
Néanmoins on nous laisse entendre que peut-être une
solution de contractualisation entre l’État et la ville de Décines
serait envisageable et permettrait d’éviter à celle-ci d’être
placée sous tutelle."

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 05/12/2018 à 14:32

.... étonnant que, malgré tous ces commentaires qui démontrent que l'origine de nos ennuis sont la conséquence imputable à ce stade, nous n'ayons pas l'avis éclairé de P.Q., la principale opposante à la maire, celle qui parle sans cesse lors des conseils municipaux, sans arguments mais juste pour parler.
Surement parce qu'elle n'était pas adjointe aux finances, donc pas de "billes", juste ses suppositions et son interprétation de la véracité de la situation,..... peut-être ?

Signaler Répondre

avatar
laraie ponce le 02/12/2018 à 18:28
Marianne. a écrit le 02/12/2018 à 10h46

Et on attends vainement une réponse à la question de M. euh...
Vous vous permettez de donner votre avis alors dans l'attente de cet audit, pourriez vous répondre, vous qui avez participé à ce dérapage:
- comment se fait il qu'entre 2013 et 2014, les frais de la mairie avaient été augmenté de 9,7%, pour arriver de 46 à 56 %, alors qu'il n'y avait pas de stade à l'époque et pas d'ajustement nécessaire de personnels face à l'accroissement de la population ?
Ah oui alors comparons ce qui est comparable.
Avec les coûts générés par ce stade depuis 2016= 10%
Sans stade entre 2013 et 2014=9%
Alors on peut effectivement se questionner sur la gestion entre 2013 et 2014, date de fin de mandat de Sturla ? Que s'est passé ? Cela ne vous étonne pas ?

https://c2.staticflickr.com/8/7054/6831231206_e39babf1bf_b.jpg

Signaler Répondre

avatar
Marianne. le 02/12/2018 à 10:46
J Lutars a écrit le 30/11/2018 à 14h40

un audit externe serait intéressant pour mettre fin à l'enfumage

Et on attends vainement une réponse à la question de M. euh...
Vous vous permettez de donner votre avis alors dans l'attente de cet audit, pourriez vous répondre, vous qui avez participé à ce dérapage:
- comment se fait il qu'entre 2013 et 2014, les frais de la mairie avaient été augmenté de 9,7%, pour arriver de 46 à 56 %, alors qu'il n'y avait pas de stade à l'époque et pas d'ajustement nécessaire de personnels face à l'accroissement de la population ?
Ah oui alors comparons ce qui est comparable.
Avec les coûts générés par ce stade depuis 2016= 10%
Sans stade entre 2013 et 2014=9%
Alors on peut effectivement se questionner sur la gestion entre 2013 et 2014, date de fin de mandat de Sturla ? Que s'est passé ? Cela ne vous étonne pas ?

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 30/11/2018 à 22:07
Trahison socialiste a écrit le 30/11/2018 à 19h55

Oui j'avais déjà lu cette info étant membre de CANOL. Ce qu'il y a de plus extraordinaire dans la gestion d'une ville, d'une EPCI, enfin d'une collectivité publique, c'est l'absence d'objectifs chiffrés, ils sont tjs très flous,type langue de bois, et en conséquence , il n'y a pas d'indicateurs afin de s'assurer que les objectifs sont atteints,donc pas de suivi permettant d'engager à temps voulu les actions correctives afin de redresser la barre, le bateau est envoyé en pleine mer sans pilote. Ces gens n'ont jamais travaillé dans une entreprise,pour eux les dépenses -moins recettes n'ont pas d'importance, il suffit comme l'a fait le Grand Lyon d'augmenter la pression fiscale, aucune remise en cause.
On peut citer des objectifs assenés par le grand Lyon, comme.. projet "structurant", projet "emblématique", projet faisant "rayonner" ...etc..
Combien ça coute; combien ça rapporte, comment rend-on compte aux citoyens? Tout ce qu'on sait faire c'est d'augmenter la pression fiscale .
Et l'on a des gestionnaires irresponsables comme Mercier,le Pierrot et le petit Sturla dont le discours n' est que langue de bois permanente sans apport de preuves tangibles (il suffit de lire également la réponse de Crédoz à la CRC, c'est consternant) . Qu'ont-ils appris à science PO, et même à l'ENA? A faire des discours pour endormir le citoyen

Pour obtenir les documents, on est contraint de les demander au CADA.Comment réconcilier les Français et la politique ?Pas avec les arsouilles qui nous gouvernent!

Et oui, votre réquisitoire contre les abus mets au grand jour ce que les élites pourris de la république auraient souhaité laisser "au noir" !!

Et pour avoir assisté à une soirée des "belles rencontres" de la métropole orchestré par le grand Kimelfeld, je peux vous garantir que toute la soirée c'était langues de bois, éléments de langages, et autres félicitations "entre soi" de toute la panoplie des élus présents.
Une belle soirée d'horreur en communications d'élus sourds mais pas aveugles de certains moment d'agitation de l'assemblée, car après cette parodie de "belles rencontres", ceux qui avaient répondu aux diverses interrogations du petit peuple et effrontément mentit devant toute l'assemblée ont vite pris la poudre d'escampette lorsque la cloche de la récré a sonnée (!), et on s'est retrouvé avec les 5 plus mauvais autour d'un jus d'orange.......vraiment une belle rencontre!!
http://mediavaulx.fr/index.php/politique/1914-les-belles-rencontres-de-la-metropole
Voilà encore une image de la métropole, celle qui n'a été créée que pour servir de matelas à tous ces élus gangrénés par les lobbies de tous secteurs, et qui utilisent nos impôts aux gré du chant des sirènes du business.
Et le stade de l'OL en fait partie, plus de 50 M€ en cadeau à Aulas sur le prix de vente de nos terrains du Montout (validé malgré tout par la justice à la lyonnaise sauce quenelle) ,plus de 300 M€ d'argent public investit pour des accès à un lieu privé, alors que la ville de Décines se meurt pour n'avoir pas eu en recettes le budget de fonctionnement pour couvrir les factures liées à ce stade et qui incombent contractuellement à notre commune. (à cause de l'irresponsabilité de l'ex maire P. Crédoz et son 1er adjoint aux finances J. Sturla ) !!!

Signaler Répondre

avatar
Trahison socialiste le 30/11/2018 à 19:55
Sturlat. a écrit le 30/11/2018 à 14h18

.... merci pour ces infos.
Un scandale d'état que ces métropoles, et les politiques de l'exécutif ont laissé faire, colon dieu le père et ses larbins !!

Tenez bon pour la TEOM, la chute du colon n'est plus très loin.
https://www.lyoncapitale.fr/politique/teom-en-2019-l-etat-ne-payera-plus-pour-le-grand-lyon/

Oui j'avais déjà lu cette info étant membre de CANOL. Ce qu'il y a de plus extraordinaire dans la gestion d'une ville, d'une EPCI, enfin d'une collectivité publique, c'est l'absence d'objectifs chiffrés, ils sont tjs très flous,type langue de bois, et en conséquence , il n'y a pas d'indicateurs afin de s'assurer que les objectifs sont atteints,donc pas de suivi permettant d'engager à temps voulu les actions correctives afin de redresser la barre, le bateau est envoyé en pleine mer sans pilote. Ces gens n'ont jamais travaillé dans une entreprise,pour eux les dépenses -moins recettes n'ont pas d'importance, il suffit comme l'a fait le Grand Lyon d'augmenter la pression fiscale, aucune remise en cause.
On peut citer des objectifs assenés par le grand Lyon, comme.. projet "structurant", projet "emblématique", projet faisant "rayonner" ...etc..
Combien ça coute; combien ça rapporte, comment rend-on compte aux citoyens? Tout ce qu'on sait faire c'est d'augmenter la pression fiscale .
Et l'on a des gestionnaires irresponsables comme Mercier,le Pierrot et le petit Sturla dont le discours n' est que langue de bois permanente sans apport de preuves tangibles (il suffit de lire également la réponse de Crédoz à la CRC, c'est consternant) . Qu'ont-ils appris à science PO, et même à l'ENA? A faire des discours pour endormir le citoyen

Pour obtenir les documents, on est contraint de les demander au CADA.Comment réconcilier les Français et la politique ?Pas avec les arsouilles qui nous gouvernent!

Signaler Répondre

avatar
Trahison socialiste le 30/11/2018 à 18:03
Décinois a écrit le 30/11/2018 à 09h26

Sauf que … la majorité des infrastructures sont utilisées tous les jours, matchs ou pas. L'avenue de France, contournement sud de la ville, a permis de désengorger le centre ville: tout Meyzieu, Jonage, et nous, Décinois, l'utilisons tous les jours. Idem pour la trémie. Idem pour la sortie 7 (mal indiquée donc effectivement sous-utilisée). Les voies vertes (bus-navettes) sont un vrai atout vert pour les riverains de Décines et Chassieu: joggers, cyclistes, clubs de rando, familles avec gamins, trottinettes et rollers, …. etc etc

Et j'aimerais assez savoir quelle proportion des charges d'éclairage sont imputées au stade, alors qu'il n'y a que 2 soirs de matchs par mois ;)
Idem pour les 10 flics en plus: qui ne sont affectés au stade que 2 soirs par mois. D'où l'intérêt d'un audit des charges imputées au stade ;) Je sens qu'on va rigoler ;)

Pourquoi tant de mensonges, seule l'avenue de France est utilisée d'une manière efficiente, elle atteint les objectifs pour lesquels l'argent public a été dépensé, les autres infrastructures ne sont utilisées que pour les matchs, même les plus fayots des commissaires enquêteurs l'ont souligné. Plus de 200M€ et des expropriations pour faire de la trottinette, c'est encore une fois l'arbre qui cache la forêt, et en tout cas un raisonnement de sophiste, si ce n'est malhonnête, en tout cas une attitude hétéronome qui vous conduit vers le totalitarisme, bravo le PS

Signaler Répondre

avatar
euh... le 30/11/2018 à 17:58
J Lutars a écrit le 30/11/2018 à 14h40

un audit externe serait intéressant pour mettre fin à l'enfumage

Et si vous en connaissez l'aboutissant de cet enfumage, faite nous donc part de votre réponse à la question, tout le monde l'attend avec impatience :
-comment se fait il qu'entre 2013 et 2014, les frais de la mairie avaient été augmenté de 9,7%, pour arriver de 46 à 56 %, alors qu'il n'y avait pas de stade à l'époque et pas d'ajustement nécessaire de personnels face à l'accroissement de la population ?
Ah oui alors comparons ce qui est comparable.
Avec les coûts générés par ce stade depuis 2016= 10%
Sans stade entre 2013 et 2014=9%
Alors on peut effectivement se questionner sur la gestion entre 2013 et 2014, date de fin de mandat de Sturla ? Que s'est passé ? Cela ne vous étonne pas ?

Signaler Répondre

avatar
Trahison socialiste le 30/11/2018 à 17:47
J Lutars a écrit le 30/11/2018 à 14h39

vous avez omis d'ajouter le coût des drones de surveillance (a minima 50 000 €) cloués au sol

faut il en vouloir à M. Crédoz également ?

Ah merde alors et le coût de l'éléphant du PS au parc de Miribel, 800000€ pour représenter la déchéance du PS, c'est les grands Lyonnais qui paient,ensuite le budget du Parc est déficitaire, il a été question de faire payer l'entrée, Sturla un sacré gestionnaire.
Sais-tu que tu es grillé à Décines? Alors déménage

Signaler Répondre

avatar
Trahison socialiste le 30/11/2018 à 17:26
J Lutars a écrit le 30/11/2018 à 14h40

un audit externe serait intéressant pour mettre fin à l'enfumage

Mon petit Jérôme peux-tu me dire ce que sont devenus les 4 à 6 M€ que Pierrot prédisait ( c'est une prédiction, une incantation ) dans son tract en 2009? Ah c'était de l'enfumage! Peu importe d'ailleurs les soustractions recettes - dépenses, l'important c'est le" bien être apporté aux décinois" , là t'es fort, tellement qu'on t'a footu dehors! En tout cas ce qu'avait prévu les opposants est arrivé, pas de retombées économiques pour Décines, mais des retombées en terme de nuisances, et surtout le plus catastrophique ce sont tes mensonges, tu persistes, pas de mea culpa, avec toi la politique en prend un sacré coup, tous pourris ? Bel exemple que notre Sturla, à vomir!
De toute façon en cas d'audit il faudra faire la réponse que vous avez fait, "A bas les soustractions dépenses - recettes!!! c'est une notion dépassée.
Le niveau le plus bas de la politique!

Signaler Répondre

avatar
Marianne. le 30/11/2018 à 15:22
J Lutars a écrit le 30/11/2018 à 14h40

un audit externe serait intéressant pour mettre fin à l'enfumage

Et on attends vainement une réponse à la question de M. euh...
Vous vous permettez de donner votre avis alors dans l'attente de cet audit, pourriez vous répondre, vous qui avez participé à ce dérapage:
- comment se fait il qu'entre 2013 et 2014, les frais de la mairie avaient été augmenté de 9,7%, pour arriver de 46 à 56 %, alors qu'il n'y avait pas de stade à l'époque et pas d'ajustement nécessaire de personnels face à l'accroissement de la population ?
Ah oui alors comparons ce qui est comparable.
Avec les coûts générés par ce stade depuis 2016= 10%
Sans stade entre 2013 et 2014=9%
Alors on peut effectivement se questionner sur la gestion entre 2013 et 2014, date de fin de mandat de Sturla ? Que s'est passé ? Cela ne vous étonne pas ?

Signaler Répondre

avatar
Marianne. le 30/11/2018 à 14:46
Sturlat. a écrit le 30/11/2018 à 13h48

Excellent argumentaire qui mérite de rester en haut de l'affiche :))

Mais bizarrement, P. Crédoz le Décinois ne réponds pas à votre pertinente question :
""" comment se fait il qu'entre 2013 et 2014, les frais de la mairie avaient été augmenté de 9,7%, pour arriver de 46 à 56 %, alors qu'il n'y avait pas de stade à l'époque et pas d'ajustement nécessaire de personnels face à l'accroissement de la population ?
Ah oui alors comparons ce qui est comparable.
Avec les coûts générés par ce stade depuis 2016= 10%
Sans stade entre 2013 et 2014=9%
Alors on peut effectivement se questionner sur la gestion entre 2013 et 2014, date de fin de mandat de Sturla ? Que s'est passé ? Cela ne vous étonne pas ? """"""""

Merci en tout cas :))

Mais comment pourrait il répondre, c'est lui l'initiateur de ce plongeon de nos finances.
Par contre pour l'enfumage, il n'a rien perdu de sa verve, comme durant les réunions de quartiers concernant l'entourloupe du stade. Il se permet de polluer des sites d'informations, mais il a oublié que justement, personne n'a oublié la gabegie de ses années folles.

Le P. Crédoz est parti juste après avoir signé le permis de construire du stade, et c'était calculé pour lui, laissant la note électorale à son 1er adjoint tout aussi gnangnan qui s'est fait éjecté, et la note financière à la commune.

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 30/11/2018 à 14:40
Décinois a écrit le 30/11/2018 à 10h14

@ST: J'aimerais assez savoir quelle proportion des charges d'éclairage sont imputées au stade, alors qu'il n'y a que 2 soirs de matchs par mois ;)
Idem pour les 10 flics en plus: qui ne sont affectés au stade que 2 soirs par mois, donc environ 20 heures par mois.
Idem pour l'entretien des caméras, … Pas celle du cimetière quand même ! si ?? des fois que les supporteurs de l'OL risquent de faucher un géranium :)))

D'où l'intérêt d'un audit - externe -des charges imputées au stade ;) Je sens qu'on va rigoler ;)

un audit externe serait intéressant pour mettre fin à l'enfumage

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 30/11/2018 à 14:39
Sturlat. a écrit le 30/11/2018 à 13h42

...... tiens tiens tiens....à la lecture de certains "coms" récents, il semblerait que vous ayez été démasqué :))
Mais rien de plus simple M. Crédoz, il suffit de s'adresser directement à la mairie, vous connaissez surement autant que moi les méandres de celle-ci, mais je suis surpris que votre ex poulain ne vous informe pas sur le sujet.....
Ah oui, pour être informé, il faut aussi être présent aux diverses commissions :))
Comme je l'ai dit, venez donc au prochain CM, nous serons au moins 2 à en rire, vous et moi :))
Pour être aussi précis, je m'étonne qu'un spécialiste du cynisme ne sache pas décrypter un document qui s'appelle "budget primitif", auriez vous oublié ?

Pour ce qui est des caméras, cela aussi est un équipement avec un budget que je qualifierais de "co-latéral", car nécessaire maintenant avec un stade qui fait bouger en moyenne 45 000 personnes. Ah oui, vous aviez occulté cet aspect dans vos négociations avec Aulas ?..... budget de fonctionnement qui aurait dû être amortit par la taxe spectacle, comme le budget (personnels et équipements) de nos 10 policiers de plus, et oui.

Alors à bientôt "cher ami", le CM est le 20 Décembre à 19h...... :))

vous avez omis d'ajouter le coût des drones de surveillance (a minima 50 000 €) cloués au sol

faut il en vouloir à M. Crédoz également ?

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 30/11/2018 à 14:18
Voici les grandes oeuvres de son altesse colon et de son comparse mercier a écrit le 30/11/2018 à 08h47

Le 2 février 2013, Messieurs Mercier et Collomb ont présenté, devant près de 800 élus, le projet de la METROPOLE DE LYON qui a vu le jour le 1er janvier 2015. Cette collectivité à caractère particulier a maintenant plus de trois ans.

CANOL a voulu savoir si toutes les améliorations promises ce jour là sont tenues, en voie de l’être, et quels avantages en ont tiré les contribuables, :

• Baisse de la dépense publique globale et de la fiscalité grâce aux économies d’échelle ;
• Plus grande efficacité des services perçue par les habitants ;
• Amélioration des relations entre les communes et la Métropole de Lyon.
Et plus globalement, la Métropole de Lyon est-elle une réussite et un modèle à suivre ?
Pour répondre à toutes ces interrogations légitimes, CANOL a mené une enquête très minutieuse, présentée lors de la Conférence de presse du 29 novembre 2018.

Vous avez accès aux principaux éléments de cette enquête en cliquant sur le lien http://www.canol.fr/etude-metropole et au dossier de presse sur celui-ci, http://etude-metropole.canol69.fr

.... merci pour ces infos.
Un scandale d'état que ces métropoles, et les politiques de l'exécutif ont laissé faire, colon dieu le père et ses larbins !!

Tenez bon pour la TEOM, la chute du colon n'est plus très loin.
https://www.lyoncapitale.fr/politique/teom-en-2019-l-etat-ne-payera-plus-pour-le-grand-lyon/

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 30/11/2018 à 13:48
euh... a écrit le 29/11/2018 à 18h56

- Décinois -

Vous pensez convaincre qui ?
Tout le monde doit bien en rire de votre position "d'avant".
Encore une fois vous faites référence à 2016, sauf qu'en 2016 pas de factures d'électricité des accès, apparu en 2017.
Pour les "dires du voisin", c'est par ici
https://www.decines.fr/132-le-budget-primitif.htm

Alors en 2017, payé environ 500 000 euros en électricité et entretien pour ce stade, sans compter la police municipale pour surveiller ceux que vous nous avez amené les jours de matchs, sans compensation pour cette ligne.
TF 2017 perçue en début 2018, 700 K€ - 500 K€=200 K€.....et oui rien que ça ?
Et cela ne compense pas encore une fois le budget de la police municipale.
En fin d'année nous aurons les vrais chiffres payés cette année et nul doute que vous en serez baba, d'être resté bloqué en 2016.
Alors pour comparer, si les coûts de la mairie ont grimpés à 67%, cela inclus aussi les coûts de la police municipale du fait de ce stade et aussi un nécessaire ajustement des effectifs des services municipaux pour répondre à l’accroissement de population, mais comment se fait il qu'entre 2013 et 2014, les frais de la mairie avaient été augmenté de 9,7%, pour arriver de 46 à 56 %, alors qu'il n'y avait pas de stade à l'époque et pas d'ajustement nécessaire de personnels face à l'accroissement de la population ?
Ah oui alors comparons ce qui est comparable.
Avec les coûts générés par ce stade depuis 2016= 10%
Sans stade entre 2013 et 2014=9%
Alors on peut effectivement se questionner sur la gestion entre 2013 et 2014, date de fin de mandat de Sturla ? Que s'est passé ? Cela ne vous étonne pas ?
Pour ce qui de l'accroissement de la dette, elle était inéluctable, résultat de fin de mandat de Sturla, confirmé par la CRC en 2015, page 10 du rapport :
Extrait: ' En raison des limites imposées par la faiblesse de sa CAF brute, la commune a financé ses récentes opérations d’investissement (+ 57 % en 2012 comparé à 2011, + 37,5 % en 2013 comparé à 2012) par des cessions, qui ont connu un fort pic en 2012 (2,9 M€) avant de se contracter fortement en 2013 (5 k€). Pour la période 2009-2013, le financement propre disponible (15,4 M€) a donc été soutenu à près de 50 % par les produits de cessions d’immobilisations (7,2 M€), lesquels ont permis de faire face à un besoin d’autofinancement cumulé sur la période de 10,8 M€. Ce montant est à rapporter aux 22,4 M€ d’investissements réalisés.
Sur la période, la capacité de désendettement s’est dégradée très fortement pour atteindre plus de 8 années de CAF brute. Ce niveau se rapproche du seuil d’alerte qui se situe autour de 10 ans.
L’effort d’investissement consenti sans ajustement de la CAF a eu pour effet d’affecter fortement le fonds de roulement et la trésorerie.'

Et la trésorerie nette s'est effondrée à - 463 600€ en fin 2013....
Voilà en quelques lignes les origines de notre situation actuelle, vous ne pouvez vous en dédouaner, c'est bien la conséquence des années Crédoz et Sturla que nous payons maintenant.
Vous pouvez effectivement continuer à mentir, mais la vérité est maintenant connue de toute la population, Ce stade a été le début de notre endettement.
Et même avec la mauvaise gestion laissé par Sturla en 2014 et SANS ce stade, la ville aurait pu reconstituer sa CAF et nous n'en serions pas là.

Excellent argumentaire qui mérite de rester en haut de l'affiche :))

Mais bizarrement, P. Crédoz le Décinois ne réponds pas à votre pertinente question :
""" comment se fait il qu'entre 2013 et 2014, les frais de la mairie avaient été augmenté de 9,7%, pour arriver de 46 à 56 %, alors qu'il n'y avait pas de stade à l'époque et pas d'ajustement nécessaire de personnels face à l'accroissement de la population ?
Ah oui alors comparons ce qui est comparable.
Avec les coûts générés par ce stade depuis 2016= 10%
Sans stade entre 2013 et 2014=9%
Alors on peut effectivement se questionner sur la gestion entre 2013 et 2014, date de fin de mandat de Sturla ? Que s'est passé ? Cela ne vous étonne pas ? """"""""

Merci en tout cas :))

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 30/11/2018 à 13:42
Décinois a écrit le 30/11/2018 à 10h14

@ST: J'aimerais assez savoir quelle proportion des charges d'éclairage sont imputées au stade, alors qu'il n'y a que 2 soirs de matchs par mois ;)
Idem pour les 10 flics en plus: qui ne sont affectés au stade que 2 soirs par mois, donc environ 20 heures par mois.
Idem pour l'entretien des caméras, … Pas celle du cimetière quand même ! si ?? des fois que les supporteurs de l'OL risquent de faucher un géranium :)))

D'où l'intérêt d'un audit - externe -des charges imputées au stade ;) Je sens qu'on va rigoler ;)

...... tiens tiens tiens....à la lecture de certains "coms" récents, il semblerait que vous ayez été démasqué :))
Mais rien de plus simple M. Crédoz, il suffit de s'adresser directement à la mairie, vous connaissez surement autant que moi les méandres de celle-ci, mais je suis surpris que votre ex poulain ne vous informe pas sur le sujet.....
Ah oui, pour être informé, il faut aussi être présent aux diverses commissions :))
Comme je l'ai dit, venez donc au prochain CM, nous serons au moins 2 à en rire, vous et moi :))
Pour être aussi précis, je m'étonne qu'un spécialiste du cynisme ne sache pas décrypter un document qui s'appelle "budget primitif", auriez vous oublié ?

Pour ce qui est des caméras, cela aussi est un équipement avec un budget que je qualifierais de "co-latéral", car nécessaire maintenant avec un stade qui fait bouger en moyenne 45 000 personnes. Ah oui, vous aviez occulté cet aspect dans vos négociations avec Aulas ?..... budget de fonctionnement qui aurait dû être amortit par la taxe spectacle, comme le budget (personnels et équipements) de nos 10 policiers de plus, et oui.

Alors à bientôt "cher ami", le CM est le 20 Décembre à 19h...... :))

Signaler Répondre

avatar
HONTE A LA CORRUPTION LYONNAISE le 30/11/2018 à 10:25
Voici les grandes oeuvres de son altesse colon et de son comparse mercier a écrit le 30/11/2018 à 08h47

Le 2 février 2013, Messieurs Mercier et Collomb ont présenté, devant près de 800 élus, le projet de la METROPOLE DE LYON qui a vu le jour le 1er janvier 2015. Cette collectivité à caractère particulier a maintenant plus de trois ans.

CANOL a voulu savoir si toutes les améliorations promises ce jour là sont tenues, en voie de l’être, et quels avantages en ont tiré les contribuables, :

• Baisse de la dépense publique globale et de la fiscalité grâce aux économies d’échelle ;
• Plus grande efficacité des services perçue par les habitants ;
• Amélioration des relations entre les communes et la Métropole de Lyon.
Et plus globalement, la Métropole de Lyon est-elle une réussite et un modèle à suivre ?
Pour répondre à toutes ces interrogations légitimes, CANOL a mené une enquête très minutieuse, présentée lors de la Conférence de presse du 29 novembre 2018.

Vous avez accès aux principaux éléments de cette enquête en cliquant sur le lien http://www.canol.fr/etude-metropole et au dossier de presse sur celui-ci, http://etude-metropole.canol69.fr

C'est une honte, ils devraient être derrière les barreaux

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 30/11/2018 à 10:14

@ST: J'aimerais assez savoir quelle proportion des charges d'éclairage sont imputées au stade, alors qu'il n'y a que 2 soirs de matchs par mois ;)
Idem pour les 10 flics en plus: qui ne sont affectés au stade que 2 soirs par mois, donc environ 20 heures par mois.
Idem pour l'entretien des caméras, … Pas celle du cimetière quand même ! si ?? des fois que les supporteurs de l'OL risquent de faucher un géranium :)))

D'où l'intérêt d'un audit - externe -des charges imputées au stade ;) Je sens qu'on va rigoler ;)

Signaler Répondre

avatar
Marianne. le 30/11/2018 à 09:46
Décinoise a écrit le 29/11/2018 à 18h47

M. Crédoz, ne cherchez plus à vous soustraire de vos responsabilités, à essayer de noyer encore une fois le poisson, les faits sont là, légitimés par le rapport de Cour des Comptes qui tirait la sonnette d'alarme en 2015 et pour lequel vous avez essayé de vous expliquer et vous disculper dans votre courrier de réponse co-signé par votre dauphin.
https://www.decines.fr/445-rapport-de-la-crc.htm

L'arrivée du stade a bien plombé nos comptes, et alors que Aulas parle de centaine de millions d'euros, la commune essaie de survivre, un comble quand même.
L'histoire est écrite, la messe est dite, et votre nom est en dur dans nos mémoires, comme celui par qui cette ignominie est arrivé.

Et oui madame.
A la lecture de ce courrier signé par M. Crédoz, la situation qu'ils ont laissé était réellement préoccupante.

Merci.

Signaler Répondre

avatar
Marianne. le 30/11/2018 à 09:43
euh... a écrit le 29/11/2018 à 18h56

- Décinois -

Vous pensez convaincre qui ?
Tout le monde doit bien en rire de votre position "d'avant".
Encore une fois vous faites référence à 2016, sauf qu'en 2016 pas de factures d'électricité des accès, apparu en 2017.
Pour les "dires du voisin", c'est par ici
https://www.decines.fr/132-le-budget-primitif.htm

Alors en 2017, payé environ 500 000 euros en électricité et entretien pour ce stade, sans compter la police municipale pour surveiller ceux que vous nous avez amené les jours de matchs, sans compensation pour cette ligne.
TF 2017 perçue en début 2018, 700 K€ - 500 K€=200 K€.....et oui rien que ça ?
Et cela ne compense pas encore une fois le budget de la police municipale.
En fin d'année nous aurons les vrais chiffres payés cette année et nul doute que vous en serez baba, d'être resté bloqué en 2016.
Alors pour comparer, si les coûts de la mairie ont grimpés à 67%, cela inclus aussi les coûts de la police municipale du fait de ce stade et aussi un nécessaire ajustement des effectifs des services municipaux pour répondre à l’accroissement de population, mais comment se fait il qu'entre 2013 et 2014, les frais de la mairie avaient été augmenté de 9,7%, pour arriver de 46 à 56 %, alors qu'il n'y avait pas de stade à l'époque et pas d'ajustement nécessaire de personnels face à l'accroissement de la population ?
Ah oui alors comparons ce qui est comparable.
Avec les coûts générés par ce stade depuis 2016= 10%
Sans stade entre 2013 et 2014=9%
Alors on peut effectivement se questionner sur la gestion entre 2013 et 2014, date de fin de mandat de Sturla ? Que s'est passé ? Cela ne vous étonne pas ?
Pour ce qui de l'accroissement de la dette, elle était inéluctable, résultat de fin de mandat de Sturla, confirmé par la CRC en 2015, page 10 du rapport :
Extrait: ' En raison des limites imposées par la faiblesse de sa CAF brute, la commune a financé ses récentes opérations d’investissement (+ 57 % en 2012 comparé à 2011, + 37,5 % en 2013 comparé à 2012) par des cessions, qui ont connu un fort pic en 2012 (2,9 M€) avant de se contracter fortement en 2013 (5 k€). Pour la période 2009-2013, le financement propre disponible (15,4 M€) a donc été soutenu à près de 50 % par les produits de cessions d’immobilisations (7,2 M€), lesquels ont permis de faire face à un besoin d’autofinancement cumulé sur la période de 10,8 M€. Ce montant est à rapporter aux 22,4 M€ d’investissements réalisés.
Sur la période, la capacité de désendettement s’est dégradée très fortement pour atteindre plus de 8 années de CAF brute. Ce niveau se rapproche du seuil d’alerte qui se situe autour de 10 ans.
L’effort d’investissement consenti sans ajustement de la CAF a eu pour effet d’affecter fortement le fonds de roulement et la trésorerie.'

Et la trésorerie nette s'est effondrée à - 463 600€ en fin 2013....
Voilà en quelques lignes les origines de notre situation actuelle, vous ne pouvez vous en dédouaner, c'est bien la conséquence des années Crédoz et Sturla que nous payons maintenant.
Vous pouvez effectivement continuer à mentir, mais la vérité est maintenant connue de toute la population, Ce stade a été le début de notre endettement.
Et même avec la mauvaise gestion laissé par Sturla en 2014 et SANS ce stade, la ville aurait pu reconstituer sa CAF et nous n'en serions pas là.

Bravo.

M. Crédoz a vraiment fait du tort à notre commune.

Et de voir comment il essaie s'en dédier aujourd'hui, il en est écœurant.

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 30/11/2018 à 09:39
Décinois a écrit le 30/11/2018 à 09h26

Sauf que … la majorité des infrastructures sont utilisées tous les jours, matchs ou pas. L'avenue de France, contournement sud de la ville, a permis de désengorger le centre ville: tout Meyzieu, Jonage, et nous, Décinois, l'utilisons tous les jours. Idem pour la trémie. Idem pour la sortie 7 (mal indiquée donc effectivement sous-utilisée). Les voies vertes (bus-navettes) sont un vrai atout vert pour les riverains de Décines et Chassieu: joggers, cyclistes, clubs de rando, familles avec gamins, trottinettes et rollers, …. etc etc

Et j'aimerais assez savoir quelle proportion des charges d'éclairage sont imputées au stade, alors qu'il n'y a que 2 soirs de matchs par mois ;)
Idem pour les 10 flics en plus: qui ne sont affectés au stade que 2 soirs par mois. D'où l'intérêt d'un audit des charges imputées au stade ;) Je sens qu'on va rigoler ;)

...... bof :))

On l'a déjà dit maintes et maintes fois, pas de budget pour les décinois depuis 1980 pour les aider à mieux circuler vivre au quotidien leurs routes mais tout pour le stade, en prétextant au passage que c'est tout bénef pour nous......l'enchanteur n'enchante plus, et hop il reste derrière son clavier depuis 2014 :))
Même sur ce sujet il est à court d'arguments !

RdV prochain CM en décembre, on aura certainement de quoi .... nous étouffer face aux factures du stade..... oui oui, on va bien en... pleurer :((

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 30/11/2018 à 09:26

Sauf que … la majorité des infrastructures sont utilisées tous les jours, matchs ou pas. L'avenue de France, contournement sud de la ville, a permis de désengorger le centre ville: tout Meyzieu, Jonage, et nous, Décinois, l'utilisons tous les jours. Idem pour la trémie. Idem pour la sortie 7 (mal indiquée donc effectivement sous-utilisée). Les voies vertes (bus-navettes) sont un vrai atout vert pour les riverains de Décines et Chassieu: joggers, cyclistes, clubs de rando, familles avec gamins, trottinettes et rollers, …. etc etc

Et j'aimerais assez savoir quelle proportion des charges d'éclairage sont imputées au stade, alors qu'il n'y a que 2 soirs de matchs par mois ;)
Idem pour les 10 flics en plus: qui ne sont affectés au stade que 2 soirs par mois. D'où l'intérêt d'un audit des charges imputées au stade ;) Je sens qu'on va rigoler ;)

Signaler Répondre

avatar
Voici les grandes oeuvres de son altesse colon et de son comparse mercier le 30/11/2018 à 08:47
Sturlat. a écrit le 30/11/2018 à 08h32

..... merci pour ce rappel, effectivement le courrier de Crédoz présentait déjà la situation d'aujourd'hui......
.....et pour le coup, il aura été un grand visionnaire, celui de la faillite de Décines, qu'il aura méthodiquement organisé pour faire plaisir à son mentor colon.

Le 2 février 2013, Messieurs Mercier et Collomb ont présenté, devant près de 800 élus, le projet de la METROPOLE DE LYON qui a vu le jour le 1er janvier 2015. Cette collectivité à caractère particulier a maintenant plus de trois ans.

CANOL a voulu savoir si toutes les améliorations promises ce jour là sont tenues, en voie de l’être, et quels avantages en ont tiré les contribuables, :

• Baisse de la dépense publique globale et de la fiscalité grâce aux économies d’échelle ;
• Plus grande efficacité des services perçue par les habitants ;
• Amélioration des relations entre les communes et la Métropole de Lyon.
Et plus globalement, la Métropole de Lyon est-elle une réussite et un modèle à suivre ?
Pour répondre à toutes ces interrogations légitimes, CANOL a mené une enquête très minutieuse, présentée lors de la Conférence de presse du 29 novembre 2018.

Vous avez accès aux principaux éléments de cette enquête en cliquant sur le lien http://www.canol.fr/etude-metropole et au dossier de presse sur celui-ci, http://etude-metropole.canol69.fr

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 30/11/2018 à 08:32
Décinoise a écrit le 29/11/2018 à 18h47

M. Crédoz, ne cherchez plus à vous soustraire de vos responsabilités, à essayer de noyer encore une fois le poisson, les faits sont là, légitimés par le rapport de Cour des Comptes qui tirait la sonnette d'alarme en 2015 et pour lequel vous avez essayé de vous expliquer et vous disculper dans votre courrier de réponse co-signé par votre dauphin.
https://www.decines.fr/445-rapport-de-la-crc.htm

L'arrivée du stade a bien plombé nos comptes, et alors que Aulas parle de centaine de millions d'euros, la commune essaie de survivre, un comble quand même.
L'histoire est écrite, la messe est dite, et votre nom est en dur dans nos mémoires, comme celui par qui cette ignominie est arrivé.

..... merci pour ce rappel, effectivement le courrier de Crédoz présentait déjà la situation d'aujourd'hui......
.....et pour le coup, il aura été un grand visionnaire, celui de la faillite de Décines, qu'il aura méthodiquement organisé pour faire plaisir à son mentor colon.

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 30/11/2018 à 08:26
euh... a écrit le 29/11/2018 à 18h56

- Décinois -

Vous pensez convaincre qui ?
Tout le monde doit bien en rire de votre position "d'avant".
Encore une fois vous faites référence à 2016, sauf qu'en 2016 pas de factures d'électricité des accès, apparu en 2017.
Pour les "dires du voisin", c'est par ici
https://www.decines.fr/132-le-budget-primitif.htm

Alors en 2017, payé environ 500 000 euros en électricité et entretien pour ce stade, sans compter la police municipale pour surveiller ceux que vous nous avez amené les jours de matchs, sans compensation pour cette ligne.
TF 2017 perçue en début 2018, 700 K€ - 500 K€=200 K€.....et oui rien que ça ?
Et cela ne compense pas encore une fois le budget de la police municipale.
En fin d'année nous aurons les vrais chiffres payés cette année et nul doute que vous en serez baba, d'être resté bloqué en 2016.
Alors pour comparer, si les coûts de la mairie ont grimpés à 67%, cela inclus aussi les coûts de la police municipale du fait de ce stade et aussi un nécessaire ajustement des effectifs des services municipaux pour répondre à l’accroissement de population, mais comment se fait il qu'entre 2013 et 2014, les frais de la mairie avaient été augmenté de 9,7%, pour arriver de 46 à 56 %, alors qu'il n'y avait pas de stade à l'époque et pas d'ajustement nécessaire de personnels face à l'accroissement de la population ?
Ah oui alors comparons ce qui est comparable.
Avec les coûts générés par ce stade depuis 2016= 10%
Sans stade entre 2013 et 2014=9%
Alors on peut effectivement se questionner sur la gestion entre 2013 et 2014, date de fin de mandat de Sturla ? Que s'est passé ? Cela ne vous étonne pas ?
Pour ce qui de l'accroissement de la dette, elle était inéluctable, résultat de fin de mandat de Sturla, confirmé par la CRC en 2015, page 10 du rapport :
Extrait: ' En raison des limites imposées par la faiblesse de sa CAF brute, la commune a financé ses récentes opérations d’investissement (+ 57 % en 2012 comparé à 2011, + 37,5 % en 2013 comparé à 2012) par des cessions, qui ont connu un fort pic en 2012 (2,9 M€) avant de se contracter fortement en 2013 (5 k€). Pour la période 2009-2013, le financement propre disponible (15,4 M€) a donc été soutenu à près de 50 % par les produits de cessions d’immobilisations (7,2 M€), lesquels ont permis de faire face à un besoin d’autofinancement cumulé sur la période de 10,8 M€. Ce montant est à rapporter aux 22,4 M€ d’investissements réalisés.
Sur la période, la capacité de désendettement s’est dégradée très fortement pour atteindre plus de 8 années de CAF brute. Ce niveau se rapproche du seuil d’alerte qui se situe autour de 10 ans.
L’effort d’investissement consenti sans ajustement de la CAF a eu pour effet d’affecter fortement le fonds de roulement et la trésorerie.'

Et la trésorerie nette s'est effondrée à - 463 600€ en fin 2013....
Voilà en quelques lignes les origines de notre situation actuelle, vous ne pouvez vous en dédouaner, c'est bien la conséquence des années Crédoz et Sturla que nous payons maintenant.
Vous pouvez effectivement continuer à mentir, mais la vérité est maintenant connue de toute la population, Ce stade a été le début de notre endettement.
Et même avec la mauvaise gestion laissé par Sturla en 2014 et SANS ce stade, la ville aurait pu reconstituer sa CAF et nous n'en serions pas là.

..... merci pour ce rappel, le blocage sur 2016 de P. Crédoz ne fait que rappeler son intention de mentir.
En 2018, la commune aura payé très cher pour un équipement privé, qui ne profite en rien à la collectivité.

Mais l'attitude de l'ex maire est caractérisé par son cynisme, quitte à mentir encore et encore.
Non seulement nos impôts lui ont payés ses accès, à ce stade, mais en plus la ville hôte lui paiera à vie l'éclairage de ses accès et l'entretien de ses abords.
Et il s'étonne encore de sa défaite, qu'il en est maintenant à essayer de se disculper sur LM, alors que la colère gronde encore plus en réponse à ses mensonges.

Signaler Répondre

avatar
lapin du jour le 29/11/2018 à 21:34
Décinoise a écrit le 29/11/2018 à 18h47

M. Crédoz, ne cherchez plus à vous soustraire de vos responsabilités, à essayer de noyer encore une fois le poisson, les faits sont là, légitimés par le rapport de Cour des Comptes qui tirait la sonnette d'alarme en 2015 et pour lequel vous avez essayé de vous expliquer et vous disculper dans votre courrier de réponse co-signé par votre dauphin.
https://www.decines.fr/445-rapport-de-la-crc.htm

L'arrivée du stade a bien plombé nos comptes, et alors que Aulas parle de centaine de millions d'euros, la commune essaie de survivre, un comble quand même.
L'histoire est écrite, la messe est dite, et votre nom est en dur dans nos mémoires, comme celui par qui cette ignominie est arrivé.

Effectivement, lorsqu'on prends le temps de lire le courrier réponse à la cour des comptes de Mrs. Crédoz et Sturla, on comprends enfin que la situation qu'ils ont laissé était déjà au bord de la faillite.

Ils en sont encore à vouloir faire endosser aux autres leurs méfaits sur la ville, mais plus personne n'est aveugle ni sourd.

Ils nous présentent aujourd'hui leurs comptes ou plutôt leurs interprétations, alors qu'ils n'ont pas su les faire lorsqu'ils étaient dans le fauteuil de maire, d'où la sonnette d'alarme de la cour des comptes en 2015 sur la gestion de 2008 à 2013 où tout a périclité, justement la période du dossier du stade.

Signaler Répondre

avatar
Trahison socialiste le 29/11/2018 à 20:12
Décinois a écrit le 29/11/2018 à 13h31

Non ;) 800-300= un bénéfice de 500 000 euros par an, et bien plus en 2019 et 2020, quand les constructions annexes seront redevables de la TF et opérationnelles ;)

Un impôt n'est pas un bénéfice pour une commune, c'est de l'argent qui va être dépensé pour servir l'intérêt général, pas l'intérêt d'un particulier, comprendo?

Signaler Répondre

avatar
Trahison socialiste le 29/11/2018 à 20:06
Décinoise a écrit le 29/11/2018 à 18h47

M. Crédoz, ne cherchez plus à vous soustraire de vos responsabilités, à essayer de noyer encore une fois le poisson, les faits sont là, légitimés par le rapport de Cour des Comptes qui tirait la sonnette d'alarme en 2015 et pour lequel vous avez essayé de vous expliquer et vous disculper dans votre courrier de réponse co-signé par votre dauphin.
https://www.decines.fr/445-rapport-de-la-crc.htm

L'arrivée du stade a bien plombé nos comptes, et alors que Aulas parle de centaine de millions d'euros, la commune essaie de survivre, un comble quand même.
L'histoire est écrite, la messe est dite, et votre nom est en dur dans nos mémoires, comme celui par qui cette ignominie est arrivé.

Merci pour ce rappel. Crédoz serait un grand comique, s'il ne s'agissait pas de notre argent
.Pour faire court, je cite "il est regrettable que ce dossier ait été analysé exclusivement d'un pt de vue comptable, le bénéfice réel pour la collectivité ne doit pas se réduire à la simple soustraction dépenses moins recettes connues à ce jour..." et de repartir sur sa langue de bois habituelle "on comprend bien que le gain d'un tel projet ne peut se limiter au simple impact budgétaire...et qu'il doit prendre en compte les services rendus à la population..."
Il a tout dit notre grand naîf, mais il nous prend pour des cons!!
Bon PQ, laisse tomber la simple soustraction, consacre-toi au rayonnement,les poches des contribuables sont sans fond, mais... avec beaucoup de fonds.
C'est hallucinant, et vous avez élu ces gens là!!

Signaler Répondre

avatar
Trahison socialistes le 29/11/2018 à 19:47
Décinoise a écrit le 29/11/2018 à 18h47

M. Crédoz, ne cherchez plus à vous soustraire de vos responsabilités, à essayer de noyer encore une fois le poisson, les faits sont là, légitimés par le rapport de Cour des Comptes qui tirait la sonnette d'alarme en 2015 et pour lequel vous avez essayé de vous expliquer et vous disculper dans votre courrier de réponse co-signé par votre dauphin.
https://www.decines.fr/445-rapport-de-la-crc.htm

L'arrivée du stade a bien plombé nos comptes, et alors que Aulas parle de centaine de millions d'euros, la commune essaie de survivre, un comble quand même.
L'histoire est écrite, la messe est dite, et votre nom est en dur dans nos mémoires, comme celui par qui cette ignominie est arrivé.

Vous ne connaissez tjs pas les dossiers, notamment sur les terrains.Cherchez un peu, on ne va quand même pas tout vous dire, et puis la formation ça se paie, je ne travaille pas gratuitement

Signaler Répondre

avatar
Marianne. le 29/11/2018 à 19:46

Plutôt surprenant d'avoir sans cesse cette désinformation du Décinois.
Quel intérêt pour lui ?
N'aurait de décinois que le nom ?
Serait il à la solde des ex maires ?
Sait il seulement que ses explications sont plus ridicules les unes que les autres ?
Pourquoi ne reconnait il pas que nos comptes sont tout rouge, à cause de l'implantation du stade de l'OL, alors que ce dernier nous a été imposé ?
Pourquoi ne parle t'il pas du GrandLyon qui a sa part de responsabilité dans notre presque faillite, juste pour faire plaisir à un business-man du foot ?

Oui, plus qu'étonnant cet épanchement en mensonges et autres simulacres de contre vérités du Décinois.

Signaler Répondre

avatar
Trahison socialistes le 29/11/2018 à 19:43
Décinois a écrit le 29/11/2018 à 13h31

Non ;) 800-300= un bénéfice de 500 000 euros par an, et bien plus en 2019 et 2020, quand les constructions annexes seront redevables de la TF et opérationnelles ;)

Ce n'est pas un bénéfice, mais ce qui reste de la TF payée par Aulas, la ville lui rembourse 300000 €

Signaler Répondre

avatar
Trahison socialistes le 29/11/2018 à 19:41
Décinois a écrit le 29/11/2018 à 13h27

@ex-socialiste: Mais si, le but de la TF est de financer les services publics liés au foncier: "entretien des infrastructures locales".

La taxe sur les spectacles permettait surtout aux communes qui avaient elles-mêmes investi pour construire un équipement - sportif ou autre - de récupérer un % des billets pour amortir leur investissement. Le Stade de l'OL étant privé, avec un investissement privé, le contexte est de toutes façons totalement différent. Les investissements publics (voiries et tram) n'ont d'ailleurs pas été financés par Décines mais par la Métropole.

Les autres TF à percevoir seront celles des constructions annexes (Hotel, bureaux, labo, centre de loisirs, …) livrables en 2019 et 2020.

Sauf que dans le cas présent, les infrastructures sont principalement dédiés au stade, les frais d'éclairage sont générés par le stade,les frais de police sont le fait du stade, de cette manière la ville rembourse à Aulas une partie des frais qu'il a occasionnée, alors que la TF doit d'abord servir l'intérêt général,là elle sert des intérêts particuliers, la TF payée par Aulas n'est pas de 700000€ mais de 400000€, encore une belle ristourne. Do you inderstand? Faut-il le dire aussi en italien, en allemand, je peux le faire!! Credoz avait déclaré que tout cet argent qui allait être déversé sur Décines serait donné aux associations (sauf CR , je blague)
Les impôts servent l'intérêt général pas l’intérêt d'un particulier, si riche soit-il!
Cette TF devrait donc servir la ville,dans un cadre d'intérêt général conformément à ses compétences.
Vous ne répondez pas à la question, mais où sont donc passés les 4 à 6 M€ promis lors de la campagne des municipales de 2009, c'était du bidon ? On traite ainsi les opposants de menteurs, quand on sait pertinemment que l'on ment soi même! Cela fait partie des scandales de cette affaire emblématique des mensonges de nos politicards socialistes

Signaler Répondre

avatar
euh... le 29/11/2018 à 18:56

- Décinois -

Vous pensez convaincre qui ?
Tout le monde doit bien en rire de votre position "d'avant".
Encore une fois vous faites référence à 2016, sauf qu'en 2016 pas de factures d'électricité des accès, apparu en 2017.
Pour les "dires du voisin", c'est par ici
https://www.decines.fr/132-le-budget-primitif.htm

Alors en 2017, payé environ 500 000 euros en électricité et entretien pour ce stade, sans compter la police municipale pour surveiller ceux que vous nous avez amené les jours de matchs, sans compensation pour cette ligne.
TF 2017 perçue en début 2018, 700 K€ - 500 K€=200 K€.....et oui rien que ça ?
Et cela ne compense pas encore une fois le budget de la police municipale.
En fin d'année nous aurons les vrais chiffres payés cette année et nul doute que vous en serez baba, d'être resté bloqué en 2016.
Alors pour comparer, si les coûts de la mairie ont grimpés à 67%, cela inclus aussi les coûts de la police municipale du fait de ce stade et aussi un nécessaire ajustement des effectifs des services municipaux pour répondre à l’accroissement de population, mais comment se fait il qu'entre 2013 et 2014, les frais de la mairie avaient été augmenté de 9,7%, pour arriver de 46 à 56 %, alors qu'il n'y avait pas de stade à l'époque et pas d'ajustement nécessaire de personnels face à l'accroissement de la population ?
Ah oui alors comparons ce qui est comparable.
Avec les coûts générés par ce stade depuis 2016= 10%
Sans stade entre 2013 et 2014=9%
Alors on peut effectivement se questionner sur la gestion entre 2013 et 2014, date de fin de mandat de Sturla ? Que s'est passé ? Cela ne vous étonne pas ?
Pour ce qui de l'accroissement de la dette, elle était inéluctable, résultat de fin de mandat de Sturla, confirmé par la CRC en 2015, page 10 du rapport :
Extrait: ' En raison des limites imposées par la faiblesse de sa CAF brute, la commune a financé ses récentes opérations d’investissement (+ 57 % en 2012 comparé à 2011, + 37,5 % en 2013 comparé à 2012) par des cessions, qui ont connu un fort pic en 2012 (2,9 M€) avant de se contracter fortement en 2013 (5 k€). Pour la période 2009-2013, le financement propre disponible (15,4 M€) a donc été soutenu à près de 50 % par les produits de cessions d’immobilisations (7,2 M€), lesquels ont permis de faire face à un besoin d’autofinancement cumulé sur la période de 10,8 M€. Ce montant est à rapporter aux 22,4 M€ d’investissements réalisés.
Sur la période, la capacité de désendettement s’est dégradée très fortement pour atteindre plus de 8 années de CAF brute. Ce niveau se rapproche du seuil d’alerte qui se situe autour de 10 ans.
L’effort d’investissement consenti sans ajustement de la CAF a eu pour effet d’affecter fortement le fonds de roulement et la trésorerie.'

Et la trésorerie nette s'est effondrée à - 463 600€ en fin 2013....
Voilà en quelques lignes les origines de notre situation actuelle, vous ne pouvez vous en dédouaner, c'est bien la conséquence des années Crédoz et Sturla que nous payons maintenant.
Vous pouvez effectivement continuer à mentir, mais la vérité est maintenant connue de toute la population, Ce stade a été le début de notre endettement.
Et même avec la mauvaise gestion laissé par Sturla en 2014 et SANS ce stade, la ville aurait pu reconstituer sa CAF et nous n'en serions pas là.

Signaler Répondre

avatar
Décinoise le 29/11/2018 à 18:47
Décinois a écrit le 29/11/2018 à 15h07

@ST: je ne me base pas sur les dires de votre voisin de Chatalouette, mais sur les comptes publiés par les services financiers de la ville de Décines (compte administratif à fin 2016, document de synthèse n°4 ):
400 k€ de charges perso et entretien - 100 k€ remboursés par l'OL = 300 000 euros par an.

Le stade a ouvert en janvier 2016, la TF est donc redevable à partir de janvier 2017: 800 - 300= 500 000 euros par an en positif. Et wouala :)

Si les poules avaient des dents, si la valeur de cession du terrain n'avait pas été validée 80 fois par tous les tribunaux, conseil d'Etat …, et si les frais de Perso de la Mairie n'étaient pas passés de 56 à 67% des dépenses de fonctionnement, si l'encours de la dette n'était pas passé de 435 à 550 euros par habitant, effectivement ..., vous n'en seriez pas là.

M. Crédoz, ne cherchez plus à vous soustraire de vos responsabilités, à essayer de noyer encore une fois le poisson, les faits sont là, légitimés par le rapport de Cour des Comptes qui tirait la sonnette d'alarme en 2015 et pour lequel vous avez essayé de vous expliquer et vous disculper dans votre courrier de réponse co-signé par votre dauphin.
https://www.decines.fr/445-rapport-de-la-crc.htm

L'arrivée du stade a bien plombé nos comptes, et alors que Aulas parle de centaine de millions d'euros, la commune essaie de survivre, un comble quand même.
L'histoire est écrite, la messe est dite, et votre nom est en dur dans nos mémoires, comme celui par qui cette ignominie est arrivé.

Signaler Répondre

avatar
oui le 29/11/2018 à 18:28
CQFD. a écrit le 29/11/2018 à 12h57

Donc le stade représente bien un coût pour la ville....... Avec comme seul retour un surcroît de travail pour la police municipale.

Il serait temps de prendre aux riches individuels pour donner aux collectivités pauvres et non l'inverse.

Oui oui, il est de notoriété public qu'un stade coûte plus qu'il ne rapporte, rapport gagnant (OL) / perdant (Décines)
Payez et circulez SVP !!

Merci qui ?
Merci cricricrédoz

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 29/11/2018 à 15:07

@ST: je ne me base pas sur les dires de votre voisin de Chatalouette, mais sur les comptes publiés par les services financiers de la ville de Décines (compte administratif à fin 2016, document de synthèse n°4 ):
400 k€ de charges perso et entretien - 100 k€ remboursés par l'OL = 300 000 euros par an.

Le stade a ouvert en janvier 2016, la TF est donc redevable à partir de janvier 2017: 800 - 300= 500 000 euros par an en positif. Et wouala :)

Si les poules avaient des dents, si la valeur de cession du terrain n'avait pas été validée 80 fois par tous les tribunaux, conseil d'Etat …, et si les frais de Perso de la Mairie n'étaient pas passés de 56 à 67% des dépenses de fonctionnement, si l'encours de la dette n'était pas passé de 435 à 550 euros par habitant, effectivement ..., vous n'en seriez pas là.

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 29/11/2018 à 14:36
Décinois a écrit le 29/11/2018 à 13h31

Non ;) 800-300= un bénéfice de 500 000 euros par an, et bien plus en 2019 et 2020, quand les constructions annexes seront redevables de la TF et opérationnelles ;)

Non :))
700 - 500 = 200
Reste 200 000 euros qui ne compense même pas le coût de l'effectif de notre police municipale, relisez le commentaire de "euh...." !

Et quand les constructions et annexes seront livrés, quelles seront en final les factures à payer par la commune ?

Mais si le terrain que ce stade occupe avait été payé à son juste prix, il n'existerait pas d'article tel que celui-ci, dont acte :))

Signaler Répondre

avatar
Marianne le 29/11/2018 à 14:05
Trahison socialiste a écrit le 29/11/2018 à 12h37

Quoiqu'il en soit,il est étonnant,comme l'a écrit,anti-thèse , qu''avant le stade,le budget soit en équilibre, qu'après le stade, on cherche après 2M€. Mais où sont donc passés les 4 à 6M€ promis par Pierrot?Ah c'était en période de propagande électorale lorsqu'il traitait les opposants de menteurs.
Des méthodes donc tout à fait inacceptables ,que la petite PQ a sans doute oublié , elle paraît si heureuse que sa ville puisse être sous tutelle,elle tient sa revanche, que c'est triste pour ce pauvre PS,avec de pareils représentants,elle est prête pour Macron, comme JS.

Et combien vous avez raison !
Avant ce stade notre commune avait toujours été bénéficiaire, sans aucun article dans Lyon Mag.
Depuis ce stade, les comptes de la commune vont de mal en pis, il ne se passe pas une semaine sans avoir un article sur ce stade et sur les dommages causés à Décines, alors que ceux qui ont apporté la gangrène appellent ça le rayonnement.
Et j’exècre ces revanchards PS qu'on a mis à la porte en 2014 et qui essaient de se dédouaner sur cet article.
Mme Fautra fait un excellent travail pour revenir à des comptes en équilibre, à défaut d’excédentaire à cause de ce stade.

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 29/11/2018 à 13:31
CQFD. a écrit le 29/11/2018 à 12h57

Donc le stade représente bien un coût pour la ville....... Avec comme seul retour un surcroît de travail pour la police municipale.

Il serait temps de prendre aux riches individuels pour donner aux collectivités pauvres et non l'inverse.

Non ;) 800-300= un bénéfice de 500 000 euros par an, et bien plus en 2019 et 2020, quand les constructions annexes seront redevables de la TF et opérationnelles ;)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.