Un Lyonnais interpellé avec 10 gilets pare-balles : l'ultra gauche soupçonnée

Un Lyonnais interpellé avec 10 gilets pare-balles : l'ultra gauche soupçonnée
Photo d'illustration - LyonMag

Dimanche, les gendarmes ont eu le nez creux.

Au péage de Saint-Romain-de-Popey, ils ont contrôlé un véhicule qui filait sur l'A89 en direction de Clermont-Ferrand.

A son bord, un Lyonnais, une Ardéchoise mais surtout 10 gilets pare-balles. L'automobiliste a pu confirmer qu'il était l'auteur de l'achat légal, facture à l'appui. Mais n'a pas été en mesure de donner une raison valable à ce dernier, surtout dans une quantité aussi peu banale.
Il a donc été placé, ainsi que sa passagère, en garde à vue.

Selon le Progrès, les gendarmes les soupçonnent d'être en lien avec l'ultra gauche. Ou d'être un fournisseur de la pègre en vue de braquages.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
cbd le 10/12/2018 à 21:49

c'est étonnant comme le titre de l'article est trompeur. Ces deux personnes ont acheté légalement 10 gilets pare balles.
En quoi cela fait d'eux des gens de la mouvance d'extrême gauche (l'ultra droite comme l'ultra gauche n'existe que chez les journalistes en quête de nouvelles formules) alors que ceux ci pourraient tout aussi bien servir au banditisme comme indiquer plus loin.
Soit le journaliste n'indique pas une information qu'il possède ou alors c'est un mauvais procès.

Signaler Répondre

avatar
Dans la vie il faut relativiser-- nous ne sommes pas en Amerika ! le 10/12/2018 à 19:09

Bah, les Merloques achètent des sacs à dos blindés pour leurs enfants. Pareil que c'est la tendance depuis qu'on canarde les petits à l'école comme la dernière mode en Amerika.

Signaler Répondre

avatar
DTCMDM le 10/12/2018 à 16:26

Et attentat non pas de problème ....

Signaler Répondre

avatar
deux poids deux mesures le 10/12/2018 à 16:03

Pendant que les soit disant ultra gauche se font arrêter pour détention légal de gilets par balles, l'ultra droite continu de collection les armes bien réelles

Signaler Répondre

avatar
jujustice le 10/12/2018 à 14:54

si ça avait été les cretins de l autre bord, on aurait entendu les associations cracher et crier au perile de l'extreme droite

qu ils soient de gauche ou de droites, ses fachos ultra-violent doivent être sévèrement punis!

Signaler Répondre

avatar
Charles le 10/12/2018 à 14:21

Les ennemis de la France ne sont pas les immigrés mais la chienlit de gauche.

Signaler Répondre

avatar
raledkelkal le 10/12/2018 à 14:13

en quoi est ce illégal de se protéger après tous ces attentats monstrueux ???

Signaler Répondre

avatar
On les retrouve le 10/12/2018 à 14:03

Ultra gauche, comme par hasard.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.