Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les Lyonnais sereins ce dimanche soir - LyonMag.com

Lyon déroule face à une pauvre équipe de Monaco (3-0) - VIDEO

Les Lyonnais sereins ce dimanche soir - LyonMag.com

Quatre jours après sa qualification en huitième de finale de C1, Lyon remonte sur le podium de Ligue 1.

Un choc qui s'avère en fait être un décrassage pour l'OL. Ce dimanche, à l'occasion de la 18e journée de Ligue 1, Lyon n'a pas tremblé pour battre l'AS Monaco (3-0). Avec le même 11 côté lyonnais par rapport à mercredi, Bruno Génésio avait fait le choix de la stabilité.

 

Le match débute après une minute d'applaudissement en hommage aux victimes de l'attentat de Strasbourg.

 

Lyon presse haut et pose d'emblée le pied sur le ballon. Monaco a du mal à enchaîner les passes. Dès la 5e minute, Lyon est à l'attaque. Nabil Fekir passe le ballon à Traoré. Le Burkinabé rentre dans la surface depuis son côté droit. Sa frappe est contrée par le gardien monégasque, Aouar se faufile au milieu de la défense adverse et pousse le cuir dans le but vide (1-0, 6e).

 

Match à sens unique

 

Monaco ne propose pas grand-chose. Seule petite réponse à l'ouverture du score, un centre de Chadli repoussé en corner par Marçal. Après 15mn de jeu, l'OL monopolise le ballon avec plus de 60% de possession en sa faveur. Aouar, servi par Mendy, a même l'opportunité de doubler la mise, mais Benaglio se couche correctement sur la frappe du jeune Lyonnais.

 

L'OL n'est que peu dérangé. Traoré (27e) puis Aouar (29e) obligent le portier monégasque à s'employer de nouveau. Lyon joue mais laisse trop d'espaces en défense. Golovin essaye d'en profiter, en vain. Les Gones finissent par profiter de l'apathie des visiteurs. Denayer trouve Tête en profondeur. Le Néerlandais centre pour Fekir, de retour en forme cette semaine, et qui coupe la trajectoire du droit. Benaglio est battu, Lyon fait le break (2-0, 34e).

 

Monaco est au bord du K.O. Un cafouillage dans leur surface et les Lyonnais sont à deux doigts de tuer tout suspens. Les occasions se multiplient pour Lyon, qui en reste toutefois à 2-0 au moment de retourner aux vestiaires. À la mi-temps, Monaco n'a pas réalisé le moindre tir cadré.

 

Benaglio ne peut pas tout faire

 

En seconde période, les esprits s'échauffent d'entrée après que Golovin se soit essuyé les crampons sur le mollet de Fekir. Falcao, ainsi que Memphis, sont avertis pour s'être frictionnés. Après visionnage de la vidéo, Golovin est lui expulsé. Raggi est également averti.

 

Le jeu reprend finalement. Benaglio, le portier monégasque, est encore sollicité. Sur un corner frappé par Memphis, Denayer voit sa tête repoussée par le gardien. Aouar suit et reprend le ballon... de nouveau repoussé par Benaglio.

 

Lyon déroule, Monaco semble, lui, déjà résigné. Sur un nouveau centre de Kenny Tete, Ferland Mendy est trouvé au point de penalty. Sa tête file dans le petit filet opposé, Benaglio est battu (3-0, 59e).

 

Monaco répond enfin. Après une heure très tranquille, Lopes est mis à contribution (63, 65e), sans réellement être en difficulté. Puis, Bertrand Traoré, plus décisif que mercredi, cède sa place à Moussa Dembélé (69e).

 

Benaglio sauve toujours les meubles, ou du moins ce qu'il en reste. Il repousse tout d'abord une frappe venue de la droite par Tête. Sur le corner qui suit, il s'emploie de nouveau pour capter la tête de Tousart (74e).

 

Aouar cède sa place à Diop. La fin de la rencontre est à l'image du match : largement à l'avantage de l'OL. Lyon conserve paisiblement le ballon. Terrier remplace Denayer. Avec près de 75% de possession de balles, Lyon assure un succès précieux mais offert par son adversaire. S'il faut saluer la prestation aboutie de l'OL, il faut également souligner la paresse des monégasques ce dimanche soir.

 

Ce succès permet donc à l'OL de remonter sur la troisième marche du podium, avec trois points et un match de retard sur le dauphin lillois. Les hommes de Bruno Génésio se déplaceront à Amiens, mercredi, pour le 1/8e de finale de coupe de la Ligue. Ils se rendront par la suite à Montpellier (4e), samedi, pour le dernier choc de l'année en Ligue 1.



Tags : ol | monaco | Ligue 1 | victoire |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.