Rhône : destitué, un élu réclame à la municipalité de ne plus utiliser le nom de son grand-père, ancien maire

Rhône : destitué, un élu réclame à la municipalité de ne plus utiliser le nom de son grand-père, ancien maire
Didier Floret - DR

Saint-Pierre-de-Chandieu, ton univers impitoyable.

Début décembre, Didier Floret était destitué de son poste de 2e adjoint de la commune rhodanienne. Une "chasse à l'homme" selon lui, qui, après réflexion, mérite une sanction à infliger à la municipalité qui l'a puni.

Une sanction sous forme d'arrêté municipal pour cause de "perte de confiance engendrée par le manque d'implication et d'assiduité, divergences de vue apparues et répercussions sur la gestion de la commune".

Selon le Progrès, Didier Floret a ainsi écrit un texte dans lequel il réclame au maire de Saint-Pierre-de-Chandieu et à ses élus de ne plus utiliser le nom de Camille Floret. Ce dernier n'était autre que le grand-père de l'adjoint destitué, qui fut maire de la commune entre 1971 et 1989. "Je souhaite, à l'avenir, que son nom ne soit pas, ne soit plus associé ni même cité à l'occasion d'une quelconque manifestation, d'une réunion publique ou politique organisée par cette municipalité", a indiqué Didier Floret.

Raphaël Ibanez, le maire en place, qui n'a pas répondu à cette demande, risquerait d'avoir du mal à la respecter. Camille Floret donne ainsi son nom au Centre des Arts de la commune où se déroulent la plupart des évènements.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
cestmoi le 18/12/2018 à 09:09

C'est Dallas,version St Pierre de Chandieu !MDR

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.