Lyon : interpellé pour avoir réalisé un tag antifasciste sur le mur des Finances publiques

Lyon : interpellé pour avoir réalisé un tag antifasciste sur le mur des Finances publiques
Photo d'illustration - LyonMag

Vendredi soir, un jeune homme de 20 ans a été interpellé dans le 2e arrondissement de Lyon.

Il se trouvait à proximité du bâtiment des Finances Publiques, où avaient été réalisés deux tags antifascistes, le premier sur le mur côté rue Charles-Biennier et le second sur un véhicule appartenant à l’administration.


N’ayant pas été aperçu en train de les faire, le jeune homme devait être interrogé à ce propos en garde à vue.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
plaque! le 23/12/2018 à 17:35
Sakura a écrit le 23/12/2018 à 12h54

Et quand on prend la peine de faire des recherches sur leur origines sociales,,on s aperçoit qu ils viennent majoritairement de milieu dits aisés. Ce qui explique la grande mansuétude de la justice à leurs égard.

Sakura a côté de la plaque, n'a toujours pas remarqué que la justice était laxiste avec tout le monde, voir les délinquants de banlieue toujours dehors après 40 condamnations

Signaler Répondre

avatar
prince de bel air le 23/12/2018 à 17:34
Sakura a écrit le 23/12/2018 à 12h54

Et quand on prend la peine de faire des recherches sur leur origines sociales,,on s aperçoit qu ils viennent majoritairement de milieu dits aisés. Ce qui explique la grande mansuétude de la justice à leurs égard.

Sakura critique les opposants au fascisme. Vous touchez le fond.
Vous avez un problème avec les riches ? Vous n'aviez qu'à mieux travailler à l'école.

Moi je dis vive les riches qui eux au moins s'opposent au fascisme contrairement à vous.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 23/12/2018 à 12:54
arw a écrit le 23/12/2018 à 10h36

On vous le dit les antifascistes sont sympathiques, non violents..!

Et quand on prend la peine de faire des recherches sur leur origines sociales,,on s aperçoit qu ils viennent majoritairement de milieu dits aisés. Ce qui explique la grande mansuétude de la justice à leurs égard.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 23/12/2018 à 12:09

Interpellé pour avoir réalisé un tag antifasciste sur le mur des Finances publiques
N’ayant pas été aperçu en train de les faire, le jeune homme devait être interrogé à ce propos en garde à vue.
Monsieur le journaliste, le titre de l'article n'est pas en conformité avec la présomption d'innocence.

Signaler Répondre

avatar
prince de bel air le 23/12/2018 à 12:07
arw a écrit le 23/12/2018 à 10h36

On vous le dit les antifascistes sont sympathiques, non violents..!

L'article le dit aussi oui. Et donc ...?

Signaler Répondre

avatar
arw le 23/12/2018 à 10:36

On vous le dit les antifascistes sont sympathiques, non violents..!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.