Du gaz lacrymogène pour mettre fin à une bagarre de sortie de boite à Lyon

Du gaz lacrymogène pour mettre fin à une bagarre de sortie de boite à Lyon
La police en patrouille dans le 1er arrondissement - LyonMag

Les policiers ont pour habitude de patrouiller le weekend sur les Pentes de la Croix-Rousse.

Et notamment devant les bars du 1er arrondissement de Lyon où l’alcool provoque parfois des drames.

Dans la nuit de samedi à dimanche, les forces de l’ordre se sont ainsi retrouvées devant une importante bagarre mêlant divers protagonistes au niveau de la rue Sainte-Catherine. Elles ont été obligées de faire usage de gaz lacrymogène pour disperser le groupe, haranguée par la foule de fêtards.

Trois individus ont été interpellés et placés en garde à vue.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Franboulistan le 28/12/2018 à 10:07
Sainte Catherine des GJ a écrit le 28/12/2018 à 08h59

Le secteur de la rue Sainte Catherine est devenu une véritable zone de non droit où règne la loi de délinquants alcoolisés !
On dirait un rond point de Gilet Jaune !

Non, c’est TA France de Caillras qui est entretenue par les incompétents de la raie publique bananière française.

Signaler Répondre

avatar
Sainte Catherine des GJ le 28/12/2018 à 08:59

Le secteur de la rue Sainte Catherine est devenu une véritable zone de non droit où règne la loi de délinquants alcoolisés !
On dirait un rond point de Gilet Jaune !

Signaler Répondre

avatar
Pelo du secteur le 26/12/2018 à 15:46
l arabe a écrit le 24/12/2018 à 23h19

Et non monsieur bleu blanc rouge ce sont des Pierre François Xavier et Anthony tout de suite le cliché .......

Rien n'empêche aghi c'est un coup tes "Xavier, Pierre ect..." étaient habillés en Lacoste mdrr

Signaler Répondre

avatar
l arabe le 24/12/2018 à 23:19

Et non monsieur bleu blanc rouge ce sont des Pierre François Xavier et Anthony tout de suite le cliché .......

Signaler Répondre

avatar
BBR le 24/12/2018 à 14:39

Un groupe en Lacoste , non ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.