Rillieux : écroué après avoir tué sa colocataire qui ne respectait pas les règles de vie

Rillieux : écroué après avoir tué sa colocataire qui ne respectait pas les règles de vie
Photo d'illustration - LyonMag

C’est visiblement l’incompatibilité entre leurs deux modes de vie qui a entraîné le drame.

Ce dimanche matin, un habitant de Rillieux-la-Pape a été présenté à un juge d’instruction qui l’a mis en examen pour homicide volontaire et a prononcé son incarcération.

L’individu âgé de 41 ans avait appelé les secours dans la nuit de vendredi à samedi, il venait de tuer une femme de 35 ans à son domicile au 29 avenue de l’Europe. La victime, de nationalité marocaine, vivait avec lui, en lui louant une chambre via la plateforme Airbnb.

Cela faisait seulement une dizaine de jours que la colocation se déroulait.
Et selon le témoignage du propriétaire de l’appartement, qui n’avait jamais eu de problème avec la justice hormis une composition pénale, ses relations avec la trentenaire ont très vite empiré. La faute à des règles de vie non respectées.

Ce samedi vers 2h du matin, il a alors roué la Marocaine de coups, avant de l’étrangler. Puis il a composé le 15, prenant enfin conscience, mais trop tard, de la violence de son geste létal.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Des précisions le 27/12/2018 à 07:41

Hmmm... Peut-on avoir un peu plus de précisions sur le profil de cet homme qui jugeait incompatible avec lui le mode de vie de cette femme Marocaine? plusieurs hypothèses ...

Signaler Répondre

avatar
et alors le 26/12/2018 à 20:28

Oui c est une marocaine et alors ??? Pourquoi le cacher

Signaler Répondre

avatar
La Française le 26/12/2018 à 10:26

“La marocaine” vous êtes sérieux Lyonmag !!!!! Et vous êtes des journalistes !!! Quel honte !!!

Signaler Répondre

avatar
thomaslyon le 24/12/2018 à 16:35
Rasle bol 69 a écrit le 24/12/2018 à 14h38

De même que l'on met sur le dos des gilets jaunes la mort des conducteurs venus violemment s'encastrer dans des camions à l'arrêt, doit-on dans ce cas mettre cette mort sur le dos de Airbnb?

Tellement d'accord...

Signaler Répondre

avatar
bizarre le 24/12/2018 à 14:47

Comme c est bizarre .........

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 24/12/2018 à 14:38

De même que l'on met sur le dos des gilets jaunes la mort des conducteurs venus violemment s'encastrer dans des camions à l'arrêt, doit-on dans ce cas mettre cette mort sur le dos de Airbnb?

Signaler Répondre

avatar
normal le 24/12/2018 à 14:35

Ils ont une bonne assurance airbnb

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.