Santé : L'usine chimique cède sa place à un hôpital

Les 10 hectares du centre de recherche Arkémis situé à Décines, qui appartient à Sanofi-Aventis et qui accueillait auparavant une usine classée Seveso de Rhône-Poulenc, vont être vendus à la Mutualité du Rhône pour construire le "pôle santé de l'Est lyonnais".
 

C'est ce qu'a annoncé lundi Jean-François Dehecq, le président de Sanofi-Aventis, aux côtés de Henri Thévenet, président de la Mutualité. Fermé depuis fin 2006, le site qui a été occupé et pollué dès 1923 par une fabrique de viscose, a dû subir un profond nettoyage. "Environ 300 000 tonnes de terre ont été dépolluées et 200 000 analyses effectuées. C'est une opération de requalification inédite en France par son ampleur", explique Sanofi-Aventis, qui n'a pas révélé le prix de cette opération.

D'ici 2011, le "pôle santé de l'Est lyonnais" regroupera trois cliniques, un établissement de soins pour enfants lourdement handicapés, une maison d'accueil pour personnes âgées dépendantes et une crèche. Plus de 1 000 personnes devraient travailler sur ce site.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.