Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

André Gerin quitte la mairie de Vénissieux : « Michèle Picard, c’est le choix du renouvellement. »

Maire depuis 1985, André Gerin passera la main à Michèle Picard le 27 juin prochain lors du conseil municipal. Michèle Picard a été choisie avec l’accord des militants PCF de Vénissieux. Réélu lors des municipales de l’année dernière, le maire PC laisse sa place un an après l’élection, pour permettre à son successeur de réaliser des projets avant les prochaines élections. André Gerin conserve en revanche son mandat de député de la 14e circonscription du Rhône.

Lyon Mag.com :Quelles sont les raisons de votre départ ?

 

André Gerin : Tout d’abord 24 ans de mandat c’est beaucoup. Et surtout on a aujourd’hui une ville qui va de l’avant, qui est devenue une référence. Plein de choses ont changé de manière positive dans tous les domaines, pour moi c’est une grande fierté même si on a toujours le sentiment de l’inachevé. Le deuxième point essentiel c’est qu’on a une équipe d’élus avec Yolande Pétavain, ma première adjointe, qui porte les choses de manière concrète, efficace et combative.

 

Pourquoi avoir choisi Michèle Picard ?

 

A.G : Michèle Picard c’est vraiment un choix de renouvellement, c’est une nouvelle élue dans le conseil depuis un an mais qui a une expérience comme suppléante du député depuis maintenant sept ans. A ce titre là on fait le pari de ce renouvellement, on prend des risques mais en même temps c’est peut-être aussi plein d’opportunités. Je pense que c’est bien de partir maintenant dans la mesure où la personne qui va me remplacer a cinq ans pour exister, pour faire ses preuves, et pour apporter des choses nouvelles.

 

Vous annoncez votre départ alors que Nicolas Sarkozy fête ses deux ans à l’Elysée, est-ce que les choses ont été plus difficiles pour vous durant ces deux années ?

 

A.G : Non seulement c’est difficile, mais en plus on est dans une politique de régression. Mon combat sur deux axes c’est tout d’abord une bataille industrielle en Rhône-Alpes, et même une nouvelle révolution industrielle. Deuxièmement défendre et développer la République. Je veux me battre contre le projet Balladur (ndlr. Projet de réorganisation des collectivités territoriales) qui est dangereux, me battre pour la laïcité, et surtout j’ai envie de faire reculer tous les intégrismes. C’est une bataille politique très importante en tant que député.

 

 

Propos recueillis par Marie Le Douaran


Commentaires 1

Déposé le 17/06/2009 à 18h08  
Par beaute001001 Citer

je vous remercie mmr le maire pour votre courage pour l islam c est tellement rare a gauche d entendre parler comme cela merci beaucoup de gens de gauche reviendront moi la premiere annie guerrini 65 rue racine 92120 montrouge

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.