Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un répit pour les salariés de Rhodia

La direction du groupe chimique a annoncé mardi en comité central d’entreprise l’arrêt du plan de suppression de postes entamé à l’usine de Saint-Fons.
Cette procédure, qui concerne également les sites de Melle et de Valence, menaçait 91 emplois. Les dirigeants expliquent vouloir exprimer leur volonté de concertation. Mais les syndicats ont une tout autre version. Selon eux, le plan de la direction ne respectait pas le code du travail et les accords d’entreprises. Ils craignent qu’une nouvelle procédure de suppression de postes soit présentée dans quelques mois.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.