Accord entériné entre le ministère de la justice et les surveillants de prisons

Les deux principaux syndicats ont signé hier le texte qui prévoit notamment la création de 177 postes de surveillants supplémentaires dans les maisons d’arrêt françaises. La semaine dernière, un mouvement de blocage avait touché les deux tiers des établissements pénitentiaires de l’hexagone, dont ceux de Lyon-Corbas et Villefranche. La grogne portait notamment sur les mauvaises conditions de travail notamment à cause de la surpopulation carcérale.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.